Aller au contenu

Lectures

Lecture de novembre

Confessons d’une quadra à la ramasse de Alexandra Potter Nell Stevens a plus de quarante ans et quand elle regarde en arrière, le bilan manque de filtres Instagram : le bibliocafé qu’elle a monté avec son fiancé en Californie a fait faillite, le fiancé en question s’est fait la malle, elle est célibataire, sans enfant, fauchée, à la dérive. Qu’à cela ne tienne ! De retour à Londres, sa ville natale, elle est déterminée à prendre un nouveau départ. À la même époque l’année suivante, la chance aura tourné, se promet elle. Tout d’abord, cependant, elle a quelques confessions à faire… A lire sans modération entre deux thriller, on rigole un bon coup et c’est le but, j’en avais besoin après certains bouquins du mois dernier     Juste après la vague de Sandrine Colette Une petite barque, seule sur l’océan en furie. Trois enfants isolés sur une île mangée par les flots. Un combat inouï pour la survie d’une famille. Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet,… Lire la suite »Lecture de novembre

Lectures d’octobre

Non vous ne rêvez pas on va ben parler des lectures d’octobre. Et en premier d’ailleurs du livre qui ce mois m’as le plus impressionnée et, qui porte le nom de cette œuvre lyrique.Miserere de Jean-Christophe Grange « Ce sont des enfants. Ils ont la pureté des diamants les plus parfaits. Aucune ombre. Aucune inclusion. Aucune faille. Mais leur pureté est celle du Mal. » Étrange assassinat d’un chef de chorale d’origine chilienne dans l’église arménienne de Paris. Disparitions de plusieurs enfants de chœur. Série de meurtres opérée selon un protocole macabre: perforation inexplicable des tympans, inscriptions tirées du Miserere d’Allegri, mystérieuses traces de pas autour des cadavres: pointure 36… Pour mener l’enquête, deux flics borderline comme les aime Grangé: Kasdan, le vieux briscard à la retraite, et Volo le toxico, beau comme une rock star. Origines arménienne et russe. Deux hommes intelligents, acharnés, hantés par leur passé. Du pur Grangé, complexe, tourmenté, baroque. Un de ses meilleurs thrillers, peut-être le plus inquiétant, qui mêle enfance, torture (des bourreaux nazis aux bourreaux chiliens), expérimentations scientifiques ultimes et musique… Un roman noir par moment même, des scènes à lire insoutenable et pourtant, impossible de le lâcher, C’est un plus qu’excellent roman. Quand je… Lire la suite »Lectures d’octobre

lectures de septembre

Depuis le dernier article sur le sujet, j’ai quand même lu pas mal. Voici une liste, par ordre de lecture sans commentaires et vous comprendrez à la fin, le pourquoi. 1.- La petite fille de ses rêves de Dona Léon 2.-Indésirable de Anthony Rome et B. Martin 3.-Fait moi confiance de Chasse 4.-Et avec ça Madame? de Forbes Rydell 5.-Entre deux eaux de dona Léon 6.-Dissimulation de preuves  de Dona Léon 7.-Deux veuves pour un testament de Léon 8.-Cible émouvante Brown de Dona Léon 9.-Cash Cash de Brown 10.-A toi de faire mignonne de Peter Cheyney Toute cette liste faisait partie des bouquins sur notre espace de stockage qu’avait mon époux. Certains, auraient peut-être mérité de l’attention. Mais, j’avoue que, vu les circonstances, je lisais en diagonale histoire de m’occuper l’esprit, et les nuits sans sommeil. Sans arriver toutefois à retenir quelque chose où, plonger dans l’histoire. Tous dans la série dite policier/noir Livre papier :    11.-Comme un vol d’aigle De Ken Follet Décembre 1978. À Téhéran, à quelques jours de la chute du Shah, deux ingénieurs américains de l’Electronic Data Systems sont jetés en prison. À Dallas, Ross Perot, le patron de cette multinationale, remue ciel et terre… Lire la suite »lectures de septembre

Lecture d’août

D’abord, 5 romans que m’a passé mon mari depuis son ordi 1.-Sans bavure De Mc Givern Les lecteurs des romans policiers de William P. McGivern ont depuis longtemps reconnu en lui le plus brillant des jeunes auteurs américains de ce genre d’ouvrages. Voici le dernier-né. Il nous dépeint, dans sa terrifiante simplicité, le plus horrible, le plus impardonnable des forfaits. Chirurgien impitoyable, McGivern dissèque ses personnages, et son scalpel met au jour le mal secret qui les ronge, la vraie nature du génie malfaisant qui les habite.       2.-Pour rire en société De Marvin Hubert Albert Les Golden Beauties étaient toutes jolies, mais Vicky Gaye était éblouissante. Elle avait quelque chose de royal et se déplaçait en cadence, avec une sûreté et une grâce parfaites, la tête haute, les grands yeux verts aussi bouleversants qu’indifférents. Elle n’était vêtue que de perles. ces deux roman sont noir l’un bien macabre, pas du tout mon genre.         3.-Miss transe Dany Brow (aussi eu par le mari) Le détective Boyd s’est pris les pieds dans les mailles d’un maillot de bain… d’un maillot de la marque Mermite. La marque en question organise un concours qui désignera la plus… Lire la suite »Lecture d’août

Lectures de juillet

Lectures depuis le  8 juillet jusqu’à hier   A la vie à la mer de Evelyne Neron Morgat Voilà déjà quatre ans que Mélina Prades est revenue à Oléron pour y lancer son entreprise ostréicole artisanale. Elle est désormais reconnue et acceptée par tous. Seule ombre au tableau, l’indifférence de Nathanaël, son meilleur ami et ex-amant. Ce dernier n’a plus en tête qu’Evaëlle, sa petite fille de deux ans dont la mère est morte en couches. Le port vit sous le dictat de Rodolphe, président auto-proclamé, aussi vénal que dangereux. Une situation que ne supporte plus Mélina, prête à tout pour sauver la pêche traditionnelle oléronaise. Même à risquer sa vie ? Animé des mêmes convictions, Nathanaël surmontera t-il son drame pour devenir un allié… Superbe roman que je conseille vivement   Comme une ombre de Pascale et Gilles Legardinier Alexandra, la ravissante fille du milliardaire Richard Dickinson, se cherche en parcourant le monde. D’un tempérament plutôt indépendant, elle ne veut plus de sa jeunesse dorée ni des gardes du corps qui la suivent partout. D’ailleurs, elle s’acharne à les faire craquer les uns après les autres… Cependant, avec le nouvel ange gardien dont son père l’affuble, les choses s’annoncent… Lire la suite »Lectures de juillet