Aller au contenu

Café/Thé

Café/Thé 144 (Brigitte)

Pour ce 144ème Café Thé, Brigitte propose de broder autour du cliché en bas de page qu’elle a prise le 20 mars lors de son séjour à l’hôpital. Vous pouvez évoquer un séjour à l’hôpital ou en cure, l’accompagnement d’un malade, où bien un régime, où ce qui nous passera par la tête… M’y voilà donc! Mais pourquoi cette subite envie de faire une cure d’amaigrissement, en plus à l’hôpital, alors qu’en thalasso ça aurait été tellement mieux! Les repas, enfin si on peut parler de repas sont infects! Une espèce de bouillie sans saveur dont la couleur en plus du goût est fort rébarbative. C’est sûr que le régime va faire effet du coup. Pas sûr par contre que la fraîche accouchée reprenne des forces ou la petite dame opérée il y a peu de la hanche! Mélangé aux autres malades il faut aussi subir les geignements des voisins, qui sont anormalement nombreux. Au bas mot dans cette chambre une vingtaine, c’est bizarre quand même…. Bien sûr qu’ils souffrent et je compatis, là n’est pas la question, mais pourquoi mettre des *biens portants* avec des personnes si malades cela perturbe le sommeil et ne rend pas agréable dès le… Lire la suite »Café/Thé 144 (Brigitte)

Café/Thé 143 (Brigitte)

INFO : nous descendons demain à Genève gardez les petits enfants. Je vous retrouve vers le 15 avril. Se ne sera qu’un dizaine de jours et non 110, erreur de frappe! Pour ce 143ème Café Thé, Brigitte propose de parler d’un feuilleton (ou d’une série télévisée, puisque c’est leur nouveau nom) que vous avez apprécié, de nous dire pourquoi vous étiez accro et de nous donner envie de le regarder (si c’est encore possible)…   C’est d’une mini-série de 4 épisodes dont il est question et que beaucoup, beaucoup d’entre vous on suivis. Elle est sortie en 1983 mais plus tard en Europe. L’histoire se situe en Australie mais fut tournée en Californie. Ecrite par Colleen Mc-Cullough (décédée en 2015) elle met en scène deux personnages Ralph de Bricassart et Meggie Cleary qui s’aiment d’un amour passionné mais, réprouvé… Synopsis : Ralph, muté d’Irlande en Nouvelle-Galles du Sud pour ne pas avoir respecté son vœu d’obéissance. Dans ce pays de Cocagne, il fait la connaissance de Mary Carson, une vieille dame qui règne en maîtresse sur Drogheda, riche propriété spécialisée dans l’élevage de moutons. Cette femme tombe très vite folle amoureuse du séduisant prêtre et n’a de cesse de le tourmenter pour qu’il lui cède. Ce… Lire la suite »Café/Thé 143 (Brigitte)

Café/Thé 141 (Brigitte)

Tout d’abord, merci à tous pour ma main que ce soit en coms ou en MP. Absolument rien de grave mais ça saignait au moindre mouvement, ce qui est, assez ennuyeux mais, fut heureusement peu douloureux.   Pour ce 141ème Café Thé, Brigitte  propose de parler d’une bonne nouvelle qui a eu lieu en 2021, ou qui aura lieu en 2022 et de nous raconter pourquoi elle nous touche…   Pour ma part, je trouve que cette décision est une bonne nouvelle car elle concerne : le Gaspillage  Il est dit qu’à partir du 1er janvier 2022, les invendus non alimentaires ne pourront plus être détruits. D’après le journal le monde et je cite : Après soldes, ventes flash et autres déstockages, quelque 2 milliards d’euros de marchandises restent invendues. A partir du 1er janvier 2022, ces produits ne pourront plus être détruits par incinération en France. Cette mesure, issue de la loi antigaspillage, est destinée à « obliger producteurs, importateurs et distributeurs à réemployer, réutiliser ou recycler les produits non alimentaires invendus », pour réduire le gaspillage et les émissions de gaz à effet de serre et créer de nouvelles solidarités, a rappelé le ministère de la transition écologique, vendredi 10 décembre. Sont concernés par la… Lire la suite »Café/Thé 141 (Brigitte)

Café/Thé 140 (Brigitte)

Pour ce 140ème Café Thé, Brigitte propose de lui conter une histoire autour de cette photo, (en bas de page), prise lors de ma visite des Lumières légendaires au Parc Bordelais. Attiré par une vive lumière, plus profond il descend Un objet est posé sur le sable, brillant Tout autours, effarouchés ,des poissons fuyants Puis, il aperçoit de longs cheveux ondoyants Doucement il distingue quand s’ouvre cet écrin Une femme, sur le corps rien Sa longue queue couleur fond marin Quand soudain surgit un dauphin Avec langueur elle s’étire Le cétacé pour l’accueillir semble sourire Lui, pétrifié ne peux fuir Il a l’impression de s’évanouir Un bruit le réveil, les yeux hagards La tête encore dans le brouillard Par la vitre un lance un regard Ce n’était qu’un rêve, le train entre en gare

Café/Thé 139 (Brigitte)

Brigitte nous demandait de parler d’un ou plusieurs rêves que nous avons réalisés.   Pour ma part, ce ne fut pas qu’un rêve, presque une certitude car j’ai toujours dit : un jour j’aurais une maison ! Pour autant, je la voyais en Grèce, mais quand j’ai pu réaliser ce rêve, je ne pouvais plus m’y installer puisque les lois avaient changé et que je ne pouvais plus prendre mon pécule 2ème pilier pour l’investir en Europe. Nous avons donc dû élargir les recherches un moment il fut question de Rèp. Dom. Après des vacances sur place où nous avons essuyé une forte tempête tropicale et la vue des tous ces commerçants, armes à la ceinture nous a vite refroidit. La Thaïlande nous a attiré mais il est difficile voir, impossible d’avoir une bien à son nom… Nous sommes allés au Kenya aussi et sommes tombés sous le charme, mais la vie en hôtel 3 * ne dévoile pas les aléas. Malgré tout 2 ans après nous y avons achetez une maison. Agression, difficulté sur place en raison de la sécurité nous a fait revendre au bout de 2 ans 1/2. Pui nous nous sommes installés au Sénégal ou là, la sécurité… Lire la suite »Café/Thé 139 (Brigitte)