Nouvelles

Samedi un fol espoir nous est venu car il a ouvert un œil, puis le second un petit moment. Nous devions rentrés dimanche mais avons décider de repousser d’un jour espérant enfin une amélioration, même minime.

Espoir douché dimanche après midi par son infirmière en charge et les médecins. Le contact ne se fait pas il nous est expliqué que cela est un éveil et, non pas un réveil. Ses yeux sont vides, aucun contact ni réaction. Ils nous a aussi été annoncé de lourdes séquelles dans le cerveau, un IRM doit être réaliser afin de savoir lesquels au juste et ce qui pourra en résulter.

IRM impossible encore car il pourrait être faussé par les épanchements de sangs et la grosses commotion. Il ne pourra se faire qu’au moins 15 jours après l’arrêt des médicaments qui le maintenait dans le coma.

Ceux-ci avaient étés arrêtes le mardi 30 août vers 15H30…..Mais il ne revient pas….

On nous annonce aussi, que si vraiment aucun contact ne peut être établi, les médicaments autres seront arrêter après IRM, ce qui serait une preuve que le cerveau est mort et qui serait d’après les médecins de l’acharnement thérapeutique, ce que nous savons pertinemment qu’il ne souhaite pas ni par ailleurs finir comme il dit *un légume*…51 ans, mon Dieu que c’est jeune.

Il a eu aussi des côtes cassées, le foie qui est remonté vers les poumons des lésions dans l’intestin, et dans certaines veines, une vertèbre dans le bas du dos cassée, sans toutefois touché la moelle épinière. Il a aussi attraper une infection au poumons a l’hosto du sans doute a l’intubation. Tout ce qui concerne veines et ventre est *réparé* mais il devra porter un corset de nombreux mois dans l’attente que la vertèbre ressoude, d’après les médecins. Si il s’en sort.

Nous sommes donc rentrés lundi de Dijon le cœur bien lourd, totalement impuissants le laissant à l’hôpital toujours en réa-trauma.

Toutefois, nous avons dès samedi 3, organisé son transfert vers la Suisse, cela devrait être effectif si, tout va bien, d’ici mi semaine prochaine.

Dans quelle ville de Suisse, nous ne savons pas cela sera décider par les médecins après étude complète du dossier. Europe Assistance se charge de cela ainsi que du transfert.

Concernant l’accident en lui même il a eu une malchance terrible. En effet, il à fait une chute mais, c’est relevé voulant évacuer sa moto de la piste quand un autre derrière à quelques secondes est tombé aussi, la moto de ce suivant à décoller et l’a percuté de plein fouet en pleine vitesse. L’autre n’as que le pied cassé.

Heureusement, le cadet n’as pas vu l’accident en lui même étant, en attente de départ. Par contre son meilleur ami lui, était direct derrière et a dû et pu faire un écart pour l’éviter. Il est tombé aussi et sa moto a atterrit dans les barrières de sécurité détruisant ainsi sa moto, lui n’as eu heureusement aucune blessures. Ce n’est qu’après qu’est survenu ce terrible choc alors que les drapeaux rouge étaient levés! Pourquoi ce suivant n’as t-il pas pu l’éviter, n’as t-il pas ralenti? Beaucoup de questionnement. La gendarmerie ne donne pas beaucoup d’infos.

Vendredi 2, le cadet nous a rejoint avec cet ami, qui est encore très traumatisé du visuel, qui nous dit-il fut extrêmement violent.

Aujourd’hui tout deux son remontés à Dijon. Ils rentrent demain soir. Nous ne pouvions pas ayant déjà déplacés des RDV médicaux important. Et nous devons remettre son appartement est ses effets, en ordre. Le cadet prévoit d’y retourné samedi 10.

Voilà pour la situation en ce 7 septembre. Bien sûr je n’ai ni le temps ni l’envie de reprendre le blog en ce moment. les articles qui étaient programmés paraissent, mais les commentaires sont fermés.

Merci de ne laissez aucuns commentaires, même si des articles paraissent! 

Un GROS MERCI à vous tous, pour les messages reçus, dans ces durs moments. 

Gros merci aussi à tout le personnel de l’hôpital de Dijon (CHU) spécialement au service réa-trauma qui sont compétents et font preuve de beaucoup d’empathie avec les familles. Merci  aux médecins qui se rendent disponibles Merci  aussi à la maison d’Accueil Hospitalière – Dijon Bourgogne où nous avons pu résider. 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays dont la Grèce. Les voyages sont une passion. J'aime les animaux, la nature, la lecture, la musique.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PPRené
4 mois il y a

désolé chere Renée, bon courage pour cette tragedie qui vous touche, de tout coeur avec vous, grosses bises

Retour en haut