Aller au contenu

lectures Juin

 Aujourd’hui 1 juillet,  j’avais du temps j’en profite donc pour vous présentez mes lectures du mois de juin….

 

Le guerrier de porcelaine de Mathias Malzieu
En juin 1944, le père de Mathias, le petit Mainou, neuf ans, vient de perdre sa mère, morte en couches. On décide de l’envoyer, caché dans une charrette à foin, par-delà la ligne de démarcation, chez sa grand-mère qui a une ferme en Lorraine. Ce sont ces derniers mois de guerre, vus à hauteur d’enfant, que fait revivre Mathias Malzieu, mêlant sa voix à celle de son père. Mainou va rencontrer cette famille qu’il ne connaît pas encore, découvrir avec l’oncle Émile le pouvoir de l’imagination, trouver la force de faire son deuil et de survivre dans une France occupée.
Il aura fallu plus de six ans à Mathias Malzieu pour écrire ce « Guerrier de porcelaine », son roman le plus intime, où, alliant humour et poésie, il retrace l’enfance de son père et s’interroge sur les liens puissants de la filiation. En ce mettant dans la peau de son père pour ce roman l’auteur nous offre des moments intimes, de la poésie de la tendresse, au coeur de la guerre. Un superbe roman

 

L’attaque du Calcuta Darjeeling de Abir Mukherjee (Wyndham et Banerjee, tome 1)
1919. La Grande Guerre vient de se terminer en Europe. Après cette parenthèse éprouvante, certains Britanniques espèrent retrouver fortune et grandeur dans les lointains pays de l’Empire, et tout particulièrement en Inde. Ancien de Scotland Yard, le capitaine Wyndham débarque à Calcutta et découvre que la ville possède toutes les qualités requises pour tuer un Britannique: chaleur moite, eau frelatée, insectes pernicieux et surtout, bien plus redoutable, la haine croissante des indigènes envers les colons. Est-ce cette haine qui a conduit à l’assassinat d’un haut fonctionnaire dans une ruelle mal famée, à proximité? d’un bordel?
C’est ce que va tenter de découvrir Wyndham, épaulé par un officier indien, le sergent Banerjee. De fumeries d’opium en villas coloniales, du bureau du vice-gouverneur aux wagons d’un train postal, il lui faudra déployer tout son talent de déduction, et avaler quelques couleuvres, avant de réussir à démêler cet imbroglio infernal. Les situations descriptions et atmosphère font que l’on s’y croirait presque, roman très bien ficelé. Dommage que je ne connaisse pas les titres du tomme 2-3-4…..

 

Le suspendu de Cornaki de Jean Christophe Rufin

Comment Aurel Timescu peut-il être Consul de France ? Avec sa dégaine des années trente et son accent roumain, il n’a pourtant rien à faire au Quai d’Orsay. D’ailleurs, lui qui déteste la chaleur, on l’a envoyé végéter en Guinée où il prend son mal en patience.
Tout à coup survient la seule chose qui puisse encore le passionner : un crime inexpliqué. Un plaisancier est retrouvé mort, suspendu au mât de son voilier. Son assassinat resterait impuni si Aurel n’avait pas trouvé là l’occasion de livrer enfin son grand combat contre l’injustice. Roman policier qui fait passé un bon moment
Dix âmes pas plus de Ragnar Jönasson

Un mort
Neuf suspects
Recherche professeur au bout du monde. Voici une petite annonce qui découragerait toute personne saine d’esprit. Pas Una. La jeune femme quitte Reykjavík pour Skálar, l’un des villages les plus reculés d’Islande, qui ne compte que dix habitants. Malgré l’hostilité des villageois. Malgré l’isolement vertigineux.
Là-bas, Una entend des voix et le son fantomatique d’une berceuse. Et bientôt, une mort brutale survient. Quels secrets cache ce village ? Jusqu’où iront ses habitants pour les protéger ? Elle pensait n’avoir rien a perdre? Pas si sûr….Excellent roman

Livres papier

 

E=mc2 mon amour de Patrick Cauvin

« Lui un peu voyou, elle un peu bêcheuse, ces deux bambins qui totalisent moins de vingt-trois printemps vont se rencontrer, se flairer, se reconnaître et vivre dans l’incompréhension générale ce qu’il est légitime d’appeler un grand amour.

En marge des autres parce qu’enfants surdoués ils se rencontrent malgré les différences, qui auraient pu les séparer. L’une est issue d’une famille bourgeoise américaine, l’autre appartient à la classe ouvrière française. Ils tombent passionnément amoureux, tandis que les adultes qui les entourent tentent de les séparer. C’est frais un très bon roman

 

 

L’enfant qui ne pleurait pas de Torey L. Hayden

Quatrième de couverture
 » Je pleure jamais. Comme ça, personne peut me faire de mal.
– Que veux tu dire ?
– Si je pleure pas, ils savent pas que j’ai de la peine. Alors ils peuvent pas me faire de mal. Personne peut me faire pleurer non plus. Même mon papa quand il me bat. « 
A six ans, Sheila a déjà un lourd passé. Abandonnée par sa mère sur une aire d’autoroute, battue par son père, elle ne connaît pas la douleur et l’effroi jusqu’au jour où, à son tour elle bascule dans la violence.
C’est cette enfant terrifiée que Torey accueille dans sa classe, cette enfant infiniment blessée qu’elle va petit à petit apprendre à apprivoiser et à aimer. Car derrière le masque de la peur se cache une petite fille intelligente et pleine de vie qui, en s’autorisant à pleurer, se donnera enfin le droit de rire.

Un roman plus que poignant mais dont la fin me laisse quelque peu sur ma faim. En effet j’aurais aimé connaitre un peu plus de l’évolution de cette enfants si durement meurtrie…..

 

Geronimo de Robert J. Conley

1850, dans les paysages grandioses du nord du Mexique. Goyahkla, guerrier et homme-médecine Apache, alerte ses compagnons : il a une vision d’horreur, il leur faut vite rentrer au camp. À leur arrivée, femmes et enfants ont été décimés. La guerre contre les Mexicains fait rage et est d’une violence sans limite. De cet épisode, Goyahkla gardera une haine inextinguible contre les Mexicains et un désir de vengeance qui guidera peut-être parfois à tort les décisions de celui qui sera bientôt renommé Geronimo… Mais la vraie guerre est peut-être plus sournoise, celle des blancs qui s’accaparent les terres sous couvert de collaboration.
Voici le récit de l’affrontement de deux hommes et deux visions : Geronimo, à la tête du dernier groupe Apache résistant aux blancs et aux Mexicains, et Chapo, qui fait le choix de collaborer avec les blancs en échange d’une semi-liberté.

Souvent présenté comme hyper cruel et sanguinaire Geronimo, n’en est pas moins un être qui défend sa terre, son peuple après le massacre de sa famille. Il c’est, tout au long de sa vie, plusieurs fois soumis aux blanc qui eux, n’ont jamais tenus la parole donnée.
Pour des indiens la parole donnée et foi d’évangile, compréhensible dès lors qu’il ait perdu confiance en eux qui, n’oublions pas leur ont volé la terre en les massacrant. J’ai aimé ce livre.

 

Une jeune fille bien comme il faut de Ysabelle

Sarah est une jeune fille bien dans sa peau jusqu’à ce qu’elle tombe amoureuse de l’ami de son père. Cette relation va bouleverser sa vie. Ainsi, elle va commencer à se culpabiliser envers ses parents qui ne savent rien de cette relation.
Peu à peu, Sarah va se priver de nourriture pour enfin devenir anorexique. C’est pour elle un moyen de s’affirmer de l’amour étouffant de ses parents mais cette anorexie traduit également son incapacité à dévoiler ses sentiments et sa culpabilité.
De son lit d’hôpital où elle est traitée pour son anorexie, elle nous raconte son histoire…

Avec ce roman on plonge dans l’enfer de l’anorexie, car c’est un enfer même si dans ce livre touchant le sujet est abordé avec une certaine douceur. Il touche aussi au problème d’une toute jeune fille ayant besoin de s’affranchir et coupé le cordon ombilical. Rapport avec la mère difficile alors que le père est placé quelque peu sur un piédestal. Je le conseille

Très court extrait :
 » Je me hais. Je me suis toujours détestée avec ma bouche trop grande, mon nez si petit, mes cheveux trop fins et plus blonds que ceux d’un bébé…  »

 

S’il ne reste que l’amour de Han Suyin

Voilà près de trente ans, Han Suyin rencontre Vincent. C’est aussitôt la grande passion, mais difficile : cette famille de catholiques de l’Inde du Sud accepte mal l’arrivée de cette Chinoise taoïste et divorcée. Et puis, il y a les enfants de Vincent. C’est Peter, le second des fils, (lui vit le plus mal la séparation de ses parents,
et ce, malgré les efforts constants de Han Suyin.
Elle le pousse à poursuivre ses études, et c’est alors qu’il est ingénieur en Iran qu’en août 1977, est terrassé par une méningite tuberculeuse.
Après des mois dramatiques viendront les épreuves de la rééducation. Mais Peter ne sera jamais un homme normal ; sa maladie, cependant, favorisera un rapprochement inattendu entre l’infirme et sa belle-mère qui n’oublie pas qu’elle est aussi médecin.
Issu du plus profond de l’expérience personnelle de l’auteur, S’il ne reste que l’amour est un récit fort, bouleversant où sont évoqués les problèmes si réels de la place des handicapés au sein d’une famille, les mariages mixtes, le mélange des cultures. Tout est dit de ce résumé, qu’y ajouter? Sinon que c’est un très bon roman.
Une grâce infinie de Danièle Steel
A la suite d’un terrible séisme, quatre destinées se croisent… et s’en trouvent bouleversées à jamais. Peu avant minuit, alors que la fête bat son plein dans les somptueux salons du Ritz-Carlton de San Francisco où se déroule un gala de bienfaisance, un tremblement de terre d’une violence inouïe secoue la ville. Au milieu des décombres de l’hôtel, quatre personnes voient leur vie basculer : Sarah Sloane, l’organisatrice de la réception, Melanie Free, jeune star de la chanson, Everett Carson, photographe talentueux et torturé, et sœur Maggie, la bienfaitrice des sans-logis. Des individus très différents qui, réunis par les circonstances dramatiques, se lient d’amitié. Quatre êtres pour qui la catastrophe annonce l’heure du changement.
Roman dans la tradition de Steel, ça repose des horreurs mais, trop de répétitions dans les mots, phrases,  enlève du plaisirs à l’histoire!
Le voile du silence de Djura
Une jeune Kabyle se voit condamnée à mort par sa famille, parce qu’elle a pris un Français pour compagnon et conçu un enfant avec lui. Cela se passe à Paris en 1987 et la victime de cette « expédition punitive » n’est autre que l’auteur de ce livre, fondatrice du groupe musical bien connu Djurdjura.
Autour de ce témoignage hallucinant, Djura nous entraîne des montagnes de Kabylie aux cités d’urgence pour immigrés, dans un monde où le déracinement culturel va de pair avec un incroyable archaïsme de la condition féminine.
Un livre qui ne laisse pas indifférent, d’autant que c’est une histoire vécue! On y découvre qu’une famille est capable du pire envers l’un de ses enfants, ligués contre elle jusqu’à vouloir sa mort!
Je le conseille très très vivement.
En prime voici quelque vidéo des ces chants…

https://youtu.be/wwGBrwAZ0cA

Et pour clore cette région d’où elle vient et d’où elle à pris son nom de groupe

https://youtu.be/UmmmbSNeQI0

Impossible de mettre les vidéos, je ne vous en donne que les liens, navrée.
Bonne découverte, j’essaie de passer sur vos blogs entre aujourd’hui et lundi….A bientôt
70 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Églantine
Invité
03/07/2023 19:06

Bonsoir Renée ! Merci pour tous ces titres de livres ! Je vais voir si je peux trouver  » Le voile du silence « Bonne soirée !

écureuil bleu
Invité
écureuil bleu
03/07/2023 16:18

Bonjour Renée. Beau bilan de lecture ! Je n’ai lu que le 1er de ta liste et je l’ai apprécié. Merci pour ta jolie carte et bisous

estrelita
Abonné
03/07/2023 09:21

bonjour ,merci pour ton passage,tu lis beaucoup bonne continuation ,bisous

-----000--------
Invité
03/07/2023 04:32

cool de lire ……et vive les vacances

MéméYoYo
Invité
02/07/2023 23:25

Que de livres lus. Bravo Renée. Bonne soirée. Gros bisous

colettedc
Abonné
02/07/2023 21:43

Merci pour cette excellente présentation, Renée !!! Bon été !!! Bisous♥

pestoune
Invité
02/07/2023 20:02

Plusieurs romans que j’ai lu aussi mais avec une préférence pour celui de Malzieu. J’aimais déjà cet auteur avant mais dans cette histoire intime, il y a une dimension plus personnelle.
Bonne fin de journée Renée

Paquerette
Invité
02/07/2023 19:37

Tu lis toujours autant, moi beaucoup moins parce que je passe du temps sur mon ordinateur (trop) .Merci de ton commentaire, la citation du 27 était en hommage à mon mari parti il y a 10 ans (déjà et je me souviens de chaque détail des derniers jours)
La maison du silent Sunday est dans ma rue et a des chambres d’hôte.
Voilà tu sais tout, je te souhaite une bonne soirée

Andrée
Invité
02/07/2023 19:30

Beaucoup de bons livres. Han Suyn, il y a longtemps que j’ai lu ses livres.
Bises et merci pour tes visites.

Nadine ALEXIS
Invité
02/07/2023 19:06

bonsoir Renée,
que de beaux livres !
ici tout va bien, merci ,
Passe une bonne semaine, gros bisous,
Nadine
je serai en pause fin de semaine pour notre annif de mariage

Françoise (Réunion)
Invité
02/07/2023 17:53

Bonsoir Renée
Petit coucou du dimanche soir depuis mon téléphone portable donc je fais court.
J’espère que tu as passé un beau dimanche.
Je te souhaite une douce soirée, belle nuit étoilée et gros bisous d’amitié.

Séverine
Abonné
02/07/2023 16:48

Merci pour tes idées lecture et pour ton passage chez moi. Je suis de nouveau sans possibilité de travailler sur mon site, ce qui me saoule réellement.
Encore une semaine de classe ici, mais on touche au but.
Bises

Cocopaillette
Invité
Cocopaillette
02/07/2023 16:28

Un coucou Renée,
Que j’aimerai avoir le temps de lire mais en ce moment c’est pas possible!
Mon chef s’est fait une rupture du talon d’Achille et je le remplace mais j’avoues que son poste est bien prenant .
Je vais attendre plus tard .
Je te souhaite un bel été et profite si tu peux le faire …bisous

Cocopaillette

jazzy57
Invité
02/07/2023 16:04

Je vois que tu as apprécié aussi le guerrier de porcelaine . Je te conseille aussi « le journal d’un vampire en pyjama » c’est un excellent roman aussi .
Merci pour tes conseils de lecture
Bon dimanche
Bises

Béa Kimcat
Invité
02/07/2023 09:26

Merci pour le partage de tes lectures de juin et des ressentis
Je suis tentée par Une jeune file bien comme il faut et Le voile du silence
Bisous Renée et bel été !

manou
Invité
02/07/2023 09:10

Tu as beaucoup lu, je connais presque tous les auteurs et même les titres, certains me rappellent des lectures de jeunesse car lus depuis longtemps (il faudrait les relire à présent !). J’avais adoré « le voile du silence », « s’il ne reste que l’amour », « Geronimo », « e=mc2 ». Et j’ai déjà lu plus récemment « Dix âmes pas plus » et « L’attaque du Calcuta Darjeeling » ! Je note les romans de Rufin et de Malzieu pour les lire un jour… Bisous et bonnes lectures en juillet

FRED
Invité
02/07/2023 08:21

Et bien, tu étais en forme…. Celui qui, à première vue, m’intéresse le plus est « Geronimo »

Lucky Ozz
Invité
02/07/2023 08:19

Voilà de quoi passer de bons moments de lecture ! Plusieurs sujets m’intéressent et je les note… merci beaucoup !
Bisous et bon dimanche

Claudine/canelle
Abonné
02/07/2023 07:53

De très bonnes lectures à prendre note ..
Merci pour tes ressentis
Bises Renée

danièle
Abonné
02/07/2023 05:59

Que de lectures! Le seul que j’ai lu est le guerrier de porcelaine, de Mathias Malzieu, un très beau roman.
Je te souhaite un très bel été. On se retrouve en septembre.
bises

erato
Abonné
01/07/2023 20:46

Tu m’étonnes toujours avec tes nombreuses lectures que tu nous expliques avec beaucoup d’application.
J’en ai lu certains. Entre autre  » l’enfant qui ne pleurait pas  » que j’ai relu plusieurs fois dans le cadre de mon métier , tout comme « l’enfant qui ne souriait pas  » de Giolito , des cas de conscience angoissants.
Bonnes vacances , bises Renée

Livia
Invité
01/07/2023 20:32

Je te remercie pour ce pannel de lectures, je pencherai pour le premier, j’en prends note.
Bisous et bonne soirée

marie des vignes
Abonné
marie des vignes
01/07/2023 19:09

Bonjour Renée, voilà une grande liste de livres, je vais devoir faire un choix, je vais relire attentivement et en prendre quelques uns. Bonnes vacances bisous MTH

Jean-Luc
Invité
01/07/2023 18:59

Et bien avec toutes ces lectures tu es déjà bien occupée, superbe, bonnes vacances bisous JL

Epiceas
Abonné
Epiceas
01/07/2023 18:52

Coucou Renée,
Ça va ton été se passe bien ?

Epiceas
Abonné
Epiceas
03/07/2023 10:16
Répondre à  Epiceas

Coucou Renée,
Oui tout va bien ici, hier j’étais au parc d’attraction le PAL avec le club de judo… 🙂
Le mariage s’est bien passé, tout est OK.
Profite bien de la famille alors

JACQUELINE
Abonné
01/07/2023 18:28

tu as le temps de lire!!! C’est bien!!! A bientôt! Bises

Françoise (Fanou) eklablog
Abonné
Françoise (Fanou) eklablog
01/07/2023 18:00

Coucou Renée,
de bonnes lectures. Merci pour ce partage. Bonne pause et à fin Août. Je vais faire une pause aussi. Bisous. Fanou.

Françoise (Fanou) eklablog
Abonné
Françoise (Fanou) eklablog
01/07/2023 17:42

Coucou Renée,
bon repos à toi. Prends bien soin de toi. Moi aussi dans une semaine je serais en pause jusqu’à fin août. Balades dans différentes régions, puis la famille et le repos. Je te souhaite une bon mois de juillet et août. Mes billets resteront programmer. Bisous.

biker06
Abonné
01/07/2023 17:40

Hello Renée
J’ai un livre de Olivier Delavault sur Geronimo et j’en avais lu un autre. Les sons de cloche sont différents sur le personnage. Certainement que la légende à pris le dessus sur l’histoire. Les biographes font plus l’éloge de Cochise que de Geronimo et le voyez plus comme un chaman qu’un chef de guerre…Pour avoir souvent parcourus l’ouest américain et avoir côtoyé quelques tribus, notamment les Navajos et les Hopis qui sont tres présent dans les 4 états principaux, Geron mo n’est pas vraiment connu, En tout cas j’ai toujours comment dire …. trouvé cela mémorable car quand cet indien est mort ce fut l’année de naissance mon grand père.
Bon Week end
Pat

trublion
Abonné
01/07/2023 17:39

De bonnes lectures,n qui expliquent comment peut naître la haine, que ce soit celle des hindous contre les anglais, ou des indiens contre les mexicains et les blancs !
Bonne fin de semaine
bisous

mireille du sablon
Abonné
mireille du sablon
01/07/2023 17:36

Merci pour tes conseils de lecture.
Je n’ai pas trop apprécié le 1er mais je lirai sûrement le dernier, ce groupe de chanteuses a enchanté ma vie à un moment donné.
Bises de Mireille du sablon

Zaza
Abonné
01/07/2023 17:36

Joli bilan lecture Renée.
Je te souhaite un excellent été.
Bises – Zaza

jill bill
Abonné
01/07/2023 17:31

Bonjour Renée, il y a de quoi faire, enfin lire, les choix sont variés, merci, heureux mois de juillet, bises JB

mamazerty
Abonné
01/07/2023 17:19

Coucou Renée,j’ai lu plusieurs de ces livres. Celui d’Isabelle lacamp ( décédée il y a peu de jours), celui de Djura, j’ai été fan de djurjura,les femmes en plus étaient très belles.
J’ai deux livres de torey hayden à lire, c’est une psychologue célèbre et j’ai lu le livre de Malzieu qui m’a beaucoup subjuguée. C’est un petit bijou de tendresse et de pudeur.
Passe du bon temps avec les tiens. Bizzzz