Lectures de juin jusqu’au 8 juillet

Voici mes lectures depuis le 28 mai (dernier article : Lectures) et jusqu’au 10 juillet

 

La maison du guet de Mary Higgins Clark

Voulant échapper au terrible secret de son passé, Nancy a changé de nom, d’apparence et de couleur de cheveux, avant de quitter la côte Ouest et de venir s’installer à Cape Cod où elle a épousé Ray Eldredge. Sept années de bonheur se sont écoulées. Ils ont deux beaux enfants, Michael et Missy. Puis, un matin, dans le journal régional paraît un article sur un procès pour meurtre qui a fait couler beaucoup d’encre en Californie et qu’illustre la photo d’une jeune femme ressemblant étrangement à Nancy.

Le jour même, Michael et Missy disparaissent mystérieusement. Le passé et le présent deviennent alors inexorablement liés. Nancy a-t-elle perdu la tête à la lecture de l’article qui la replonge brutalement dans le passé ? C’est ce que redoute la policeDu suspens, dans le plus pur style de l’auteur un bouquin passionnant frissons garantis. Ce livre fut commencer un peu avant fin mai..

 

L’Entreprise (Roman biographique) de Hugues Drappier

Bienvenue dans le monde de l’Entreprise !
Vous y apprendrez l’hypocrisie, la méchanceté, la jalousie, l’abus de pouvoir, l’acharnement, voire le harcèlement, et surtout l’injustice.
Ce roman est à l’image du monde : impitoyable. Écraser l’autre pour avoir sa place ou pour simplement en éprouver du plaisir est l’unique stratégie.
La Rochelle est une ville où il fait bon vivre. Mais, quel est le prix à payer quand, au boulot, tous les coups sont permis ?  Voilà une entreprise dans laquelle il ne fait vraiment pas bon travailler, en même temps savons nous tout du milieu professionnel dans lequel nous évoluons??

 

 

Les lendemains de Mélissa Da Costa

Réfugiée dans une maison isolée en Auvergne pour y vivre pleinement son chagrin, Amande ne pensait pas que l’on pouvait avoir si mal. Les jours se suivent et dehors le soleil brille, mais, recluse, elle refuse de le voir. Lorsqu’elle tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux, elle décide pourtant, guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, d’essayer de redonner vie au vieux jardin abandonné. Au fil des saisons, elle va puiser dans ce contact avec la terre la force de renaître et de s’ouvrir à des rencontres uniques. Jusqu’à ce que chaque lendemain redevienne, enfin, une promesse d’avenir.

Avis presse : Un roman subtil et plein d’émotion qui nous invite à ouvrir grand nos yeux, nos sens et notre cœur, et un formidable hymne à la nature qui nous réconcilie avec la vie.

Mon opinion : Des épreuves douloureuse frappe notre héroïne dont elle sait, se sortir avec brio, très beau livre

 

 

De cape et de mots de Flore Vesco

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues… et tente de déjouer un complot.

Un roman junior (dès 9 ans) mais qui peut, sans souci être lu par les adultes, c’est frais divertissant quelque peu loufoque mais, ça fait du bien.

Livre papier

 

Mortel enjeux de Tara Taylor Quinn

Kate Whitehead avait tout pour elle. La richesse. La renommée. Un mari en vue dans la haute société californienne. Jusqu’au jour où, enceinte de six mois, elle a fui l’enfer qu’elle vivait au quotidien auprès de cet homme aussi influent que violent. Deux ans plus tard, Kate a changé de vie et d’identité, et c’est désormais sous le nom de Tricia Campbell qu’elle vit à San Diego avec son bébé. Malgré sa hantise d’être retrouvée, elle mène une vie heureuse auprès d’un autre homme, Scott McCall, à qui elle a tout caché de son passé. Mais ce bonheur fragile vole en éclats le jour où elle apprend que son ancien mari est accusé de l’avoir tuée. Pour Kate, il faut désormais choisir : laisser ce monstre risquer la peine capitale pour un crime qu’il n’a pas commis, ou le sauver au risque de le voir ensuite se retourner contre elle… et son enfant. Très bon triller romancé….Je conseille

 

Les fantômes du passé de Patria Potter

C’est au chevet de sa mère mourante que Meredith Rawson, jeune et brillante avocate, apprend avec stupéfaction qu’elle a une demi -sœur aînée. Où est donc cette femme ? Pourquoi le père de Meredith refuse-t-il obstinément de lui dire ce qu’il sait et pourquoi lui interdit-il d’entreprendre des recherches ? Une partie de la réponse lui apparaît lorsqu’elle échappe à une tentative d’assassinat. Quelqu’un est résolu à l’empêcher de fouiller le passé, mais qui ? Une aide inattendue lui sera apportée par Gage Gaynor, flic ténébreux qui enquête sur un meurtre vieux de quinze ans lié aux lourds secrets de la famille Rawson. Gage et Meredith se connaissaient et se méfiaient l’un de l’autre, ils vont devoir faire équipe pour découvrir la vérité et, surtout, l’ennemi qui œuvre dans l’ombre. Très bonne lecture, du romantisme du suspens tout pour plaire.

 

L’homme de ses rêves de Marie Louise Fischer

Tim n’est pas un chanteur ordinaire. Non seulement il a du magnétisme, mais il est beau. Toutes les jeunes filles rêvent de lui. Et en particulier Michaela. Ses yeux candides dissimulent une farouche volonté. Tim sera pour elle, elle l’a décidé.
Sur son chemin : Marlène. Elle est belle, distinguée, elle a l’expérience de la vie, elle est patiente et diplomate. Et prête à toutes les concessions pour ne pas perdre celui qu’elle aime. Y compris à accueillir Michaela sous son toit !

Une sérénité à toute épreuve, du moins en apparences, une ingénue et un chanteur assez peu délicat, un roman d’amour à lire, sans prise de tête

 

Bien fatiguée avant de partir j’ai beaucoup lu en lieu et place de la TV, qui n’offrait il est vrai, pas grand choses d’attrayant.

 

Ici voici les lectures entre mon départ le 15 juin et début juillet (jusqu’au 4) celle des vacances

Livre Papier en journée
Minute papillon de Aurélie Valognes
C’est l’histoire de Rose, 36 ans, mère célibataire, une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s’effondre.
Cette ex-nounou d’enfer est alors contrainte d’accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette.
Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait l’aider à se réconcilier avec elle-même et faire face à son passé
Et du même auteur Mémé dans les orties.
Ferdinand Brun est atypique. Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s’ennuie à (ne pas) mourir. Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possibles qui pourraient nuire et agacer son voisinage. Il suffit d’un nœud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s’écroule.
Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grands-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à vivre 
Une sacrée belle découverte que ces petits romans qui sont frais, marrant on passe vraiment un excellent moment de lecture!
Disparue dans la nuit de Yann Queffélec
Léna, treize ans, fille unique du flic David Finiel qui a déserté le foyer familial, se venge à sa manière : mensonges, liaisons avec des marginaux, errances nocturnes, délinquance. Momo, jeune émigré des cités Nord de Marseille, roule à tombeau ouvert en direction du port avec, à ses côtés, Léna, la fille de ses rêves. Voiture volée, fille séquestrée, droguée, volée. Arraché à son égoïsme, David Finiel recherche sa fille désespérément et se tait, imaginant le sort réservé aux enfants disparus. Momo veut embarquer clandestinement pour le Maroc, mais sur le port l’attend son frère Karim, puissant dealer en prison par sa faute et tout juste libéré. Momo périra noyé dans un bassin de Marseille, Marseille ville-ogresse, exemple des nouvelles violences de la vie contemporaine.
Noir prenant un super policier, glaçant….
La bête et la belle de Thierry Jonquet
A écouter Léon, qui prend la vie comme elle vient, la mort frappe à tout va dans la banlieue. Il suffit de passer la tête dans l’appartement du Coupable pour se retrouver dans l’autre monde.
Il faut dire qu’il s’y passe des choses étranges : les poubelles s’accumulent derrière les volets clos… De quoi éveiller les soupçons des habitants de la cité des Lilas Bleus et du commissaire Gabelou ! Mais les apparences sont faites pour être trompeuses…
Thierry Jonquet s’amuse avec les figures du conte et les assombrit aux couleurs de la « Série noire. » ça fais froid dans le dos mais le chute n’est pas celle que l’on croit
Vous plaisantez monsieur Tanner de Jean Paul Dubois
« Eh bien moi, vous me verrez tous les jours de la semaine. – Vous plaisantez, monsieur Tanner. En tout cas, il faut qu’on se mette d’accord : qui est-ce qui va commander ?  » Paul Tanner, documentariste animalier, menait une existence paisible avant d’hériter de la maison familiale. Décidé à la restaurer de fond en comble, il entreprend des travaux. Tandis qu’il s’échine sur les sols, les corps de métier défilent. Maçons déments, couvreurs délinquants, électriciens fous… tous semblent s’être donné le mot pour lui rendre la vie impossible.
C’est un récit véridique d’un chantier, chronique d’un douloureux combat, galerie de portraits terriblement humains, ce bouquin se lit comme une comédie. Sauf que c’est à dégouter d’entreprendre des travaux, même impératifs! Heureusement que notre construction au Sénégal ne c’est pas déroulée comme cela car j’auraipû commettre un meurtre, c’est dire.
Nous n’irons plus au bois de Mary Higgins Clark
Laurie Kenyon, une étudiante de 21 ans, est arrêtée pour le meurtre de son professeur. On a retrouvé ses empreintes partout, y compris sur l’arme du crime, tout l’accable, même si Laurie ne se souvient de rien.
Sarah, elle, refuse de croire que sa sœur est coupable. Aidée par un psychiatre, elle va peu à peu faire revivre le terrible passé de Laurie qui seul peut expliquer le présent : son enlèvement à 4 ans, les violences subies, les troubles graves de la personnalité qu’elle a développés depuis, mais dont elle ne s’aperçoit pas. Et tandis que Laurie tente de retrouver ses souvenirs, un homme au regard fou n’a pas oublié la petite fille qu’il avait passionnément aimée plusieurs années auparavant. Elle nous entraine ici dans une intrigue fascinante, Terrifiante même. Beaucoup de suspens insoutenable par moment, très bon thriller psychologique.
En ebook avant de dormir. Peu car les journées étaient bien remplies, et pas que de lectures sur le transat!
Le psy du chat perché signé : Les 2Fred
À 38 ans, Clara est une femme de son temps, bien dans sa vie. Elle a une carrière de cheffe de projet informatique, des histoires d’amour, des copines et un chat. Mais le jour où son mec du moment annule leurs premières vacances ensemble, elle prend une décision qui va changer sa vie, pour le meilleur et… pour le reste : elle veut un enfant et le fera seule, grâce à la PMA. Deux ans plus tard, soutenue par ses fidèles amies et sa sœur, Clara n’échappe pas à la réalité d’une parentalité solo, avec tout ce qu’elle implique de joies et de complications. Entre impératifs professionnels et personnels, horaires réglementés et tracas quotidiens, Clara fait de son mieux pour gérer sa nouvelle vie. Alors que le burn-out maternel la guette et qu’une promotion attendue menace de lui passer sous le nez au profit d’un collègue opportuniste, elle fait la connaissance d’un mystérieux Suédois sexy en diable, éducateur canin de son état. Mais voilà : Clara a quarante ans bien sonnés, un emploi du temps surchargé, un bébé de 13 mois et un chat incontinent ! Est-il possible de faire plus attirant ? Un livre bien de notre époque qui est fort agréable à lire…
Même pas en rêves de  Gilles Prevel
Je m’appelle Lucka Ravin, trente-quatre ans, célibataire sans diplôme et sans emploi. Je vis en colocation avec mon meilleur ami Slim, qui se complait dans un invraisemblable capharnaüm et me donne pas mal de fil à retordre.
Nos journées se résument à des virées mémorables dans le quartier de Pigalle. Ma rencontre avec Ernest, 80 ans bien tassés, et Ezékiel, petit chat noir espiègle, vont pimenter mon quotidien… et changer ma vie.
je n’ai trouvé aucun intérêt à ce bouquin…..je déconseille!
Joli bilan quand même sur 1 mois et demi!

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays dont la Grèce. Les voyages sont une passion. J'aime les animaux, la nature, la lecture, la musique.

S’abonner
Notification pour
guest
Nom
E-mail
Votre site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

58 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
écureuil bleu
Invité
27/07/2022 13:25

Très beau bilan de lecture ! Je n’en n’ai lu qu’un seul, le premier. Bisous

gazou
Invité
17/07/2022 08:45

Que de livres !C’est celui de Mélissa da Costa qui me tente le plus

Roseleen
Roseleen
Invité
16/07/2022 18:53

Bonjour Renée,
un chouette bilan ! bel été à vous ! belles lectures!

PPRené
Invité
15/07/2022 16:13

bonjour chere Renée, j’espère que vous avez passé de bonnes vacances ! merci pour ces bonnes analyses de lecture, je ne connais pas ces bouquins, mais je lis de plus en plus, bonne fin de semaine chere amie, grosses bises

manou
Invité
15/07/2022 12:29

Je connais bien Thierry Jonquet et ce roman, d’ailleurs je l’ai à la maison et il faudrait même que je le relise un jour.., Yan Queffelec j’en ai lu d’autres titres mais pas celui-ci et bien entendu Mary Higgins Clark, je la connais : j’ai lu en effet « la maison du guet » il y a très longtemps et bien d’autres titres à l’époque que je n’ai pas en tête aujourd’hui. Je n’ai pas encore lu le précédent de Melissa da Costa que j’ai acheté en poche. Par contre j’avais trouvé vraiment bébête « Mémé dans les orties » tout en comprenant son succès, car après tout il est feel-good et ça ne fait pas de mal de temps en temps quand on est fatigué mais je ne risque pas de perdre mon temps à lire ses autres titres…je préfère tenter d’autres auteurs. Je voudrais à l’inverse lire un jour un roman de JP Dubois car je l’ai noté dans mon carnet sans avoir encore pris le temps de le faire. Bisous et merci pour ces ressentis

Elena800
Membre
15/07/2022 00:55

Merci pour ce choix ! J’aime ton fond où tu as la tête dans le ciel entre deux nuages ! Bon weekend, bisous

Andrée
Invité
14/07/2022 20:07

J’ai lu celui de Mélissa da Costa. J’ai beaucoup apprécié.
Merci pour tes notices de lecture.
Bises

mireille du sablon
mireille du sablon
Membre
14/07/2022 17:14

Que de lectures! je t’envie car je n’arrive plus à me concentrer sur un livre en ce moment.
Je retiens certains de tes titres…
Bises de Mireille du sablon

virjaja
Invité
14/07/2022 10:47

je n’ai lu aucun de ceux la…  » les lendemains » me tente bien, mais j’en ai encore une pile à lire!!! gros bisous Renée. cathy

renée bukay
Membre
14/07/2022 10:12

Bravo ,tu lis beaucoup ,passe un bon 14 juillet bisous

FREDCLOCLO
Invité
14/07/2022 08:05

Et bien que de lecture ! C’est bien car c’est un bon moyen de s’évader qui change de la télévision ou de l’informatique… Je m’y suis remis aussi et en quelques jours, j’en ai « dévoré » deux ! Mais, c’est une saga qui s’étend sur plusieurs générations en 4 bouquins, alors…

FREDCLOCLO
Invité
Répondre à  Renée
15/07/2022 07:16

J’en parlerai, oui… mais dans 2 semaines, je ne sais pas ? Je suis très lent pour lire…

FREDCLOCLO
Invité
Répondre à  Renée
17/07/2022 07:22

Pas forcément… Mais, j’ai mes moments. Il faut que je me sente assez calme pour lire (et ça, c’est pas toujours évident ! Car, je suis une vrai boule de nerf !), mais lorsque je me sens cool… et bien alors, je peux lire pendant une ou deux heures d’affilée…

FREDCLOCLO
Invité
Répondre à  Renée
17/07/2022 18:29

Si, si ! Lorsque je lis je retrouve mon calme. La preuve en est que je ne pourrais pas lire une ou deux heures de suite si j’étais nerveux en lisant… Pas de soucis, à ce moment-là, je m’évade…

Jacqueline
Membre
13/07/2022 21:15

je suis comme toi en ce moment…je lis beaucoup!!!! Je note je note!
Bises

Nadine ALEXIS
Invité
13/07/2022 17:41

coucou Renée,
réponse tardive mais ma petite Eloïse m’a demandé pour
aller sur l’ordi , alors j’ai dit oui , et moi trop mal aux yeux,
allergies avec la moisson. Alors voilà .
Passe une bonne fin d’après-midi, gros bisous
Nadine

Béa Kimcat
Invité
13/07/2022 17:17

De bonnes lectures !
J’ai lu et aimé Mémé dans les orties, La maison du guet; Nous n’irons plus aux bois, Les lendemains et Même pas en rêve.
Bisous Renée

Livia
Invité
13/07/2022 16:09

Je connais les deux livres de M.H/ Clarks que j’avais aussi beaucoup apprécié, j’ai retenu deux ou trois titre que je vais tâcher de trouver
C’est une bibliothèque que tu as ingurgité durant tes vacances…
bisous et belle journée

cricket
Invité
13/07/2022 15:34

que de lectures bon dieu !!
Comment fais-tu pour lire tout ça !!
😉
J’y vais piano piano …
Même pendant mes (enfin) vacances je me suis dit que je lirai et puis j’y vais tellement doucement que je crois que je ne lirai pas un livre en 15 jours …
Valogne oui j’avais lu « mémé dans les orties » 😉
Bises

Golondrina63Auv
Membre
13/07/2022 15:18

L’été je ne lis pas
Je vis
Dehors
Dedans quand il fait trop chaud
Je suis rentrée de vacances
Bisous

Claudine/canelle
Membre
13/07/2022 15:07

Quel panel ….merci pour ton partage de lecture
Je viendrais piocher à l’occasion dans ta bibliothèque
Bises Renée

Epiceas
Epiceas
Membre
13/07/2022 15:07

Tu es toujours une vraie bibliothèque ! 🙂

Elena800
Membre
13/07/2022 15:04

Bonjour, contente de te revoir ! J’ai le choix avec tout ce que tu proposes, juste Mary Higgins Clarck que je ne lis plus car je trouve trop violent ! Bisous

claudielapicarde
Invité
13/07/2022 14:50

Merci pour les conseils de lecture, tes auteurs sont souvent ceux que j’aime bien.
Bonne journée.

Lizagrece
Invité
13/07/2022 14:50

Beaucoup de lectures.. J’ai lu le livre de Valognes et je l’avais trouvé agréable. Pour le moment je lys un seul et unique livre qui fait plus, de 1000 pages et ne peut entamer d’autres lectures. Il s’agit de l’Ulysse de Joyce. Un grand classique irlandais

Pestoune
Invité
13/07/2022 11:37

Des lectures bien éclectiques. Je reconnais certains titres, certains auteurs sont incontournables. J’aime bien aussi parfois les romans juniors, ils sont plaisants mais pas si enfantins que ça. Les auteurs y sont excellents aussi.
Bonne journée Renée

H
H
Membre
13/07/2022 08:52

De très bonnes lectures, bisous du jour !

mamazerty
mamazerty
Membre
Répondre à  Renée
15/07/2022 16:11

JP Dubois est un auteur que j’aime beaucoup mais pas ce livre là. J’en ai lu plusieurs parmi ceux que tu présentes et  » mémé dans les orties » était bien sympa pour la détente.moi aussi je préfère souvent un bon bouquin que la télé.

trublion
Membre
13/07/2022 07:57

Et bien, tu en auras lu des livres, mais il est vrai que les sujets sont tous bien différents !
C’ est l’ entreprise qui a retenu mon attention, sans doute pour les souvenirs qu’elle fait remonter !

Retour en haut