lectures de mars

La Couze de Sylvie Anne
En déchaînant, malgré elle, les passions et les drames, une jeune servante, mystérieuse et à la beauté rare, va bouleverser la vie tranquille d’un village corrézien… En 1912, dans le village des Trois-Fontaines, près de Juillac, à la frontière de la Corrèze et du Périgord, Marie Bourzat élève seule ses deux fils : Pierre, âgé de vingt ans, et joseph, son cadet, affublé d’un pied bot. A force de volonté et de ténacité, elle a réussi à développer un vignoble dont la réputation commence à se répandre dans la région. Tout en veillant jalousement sur la vie de ses fils et notamment celle de Pierre, elle doit se battre contre l’appétit féroce de certains propriétaires qui rêvent d’acquérir ses vignes. Le plus dangereux d’entre eux se nomme Séverin Barial. Un jour, cet homme avide et peu scrupuleux ramène au village une jeune servante : Olympe, surnommée  » la Couze « , qu’il est allé chercher à l’une des foires de Juillac. Sans même qu’il s’en doute, cette arrivée va tout changer. **Très joli livre bien que dur par moment…

 

Valentine de George Sand
Valentine, la fille de la comtesse de Raimbault a partagé sa jeunesse avec sa demi-soeur Louise. Mais la Comtesse de Raimbault, chasse Louise qui avait eu la malchance d’être séduite et mise enceinte par un de ses anciens amants.
La comtesse, une femme sans coeur, aigrie, veut aussi se débarrasser de sa fille Valentine, en la mariant au Comte de Lansac, un homme avide, joueur et couvert de dettes qui voit d’un bon oeil cette union pour s’emparer de la fortune de Valentine. Louise apprend le prochain mariage de sa demi soeur. Venue séjourner clandestinement chez sa nourrice Mme Lhery elle espère rencontrer Valentine. Les Lhery, des paysans enrichis ont été toute leur vie au service des Raimbault. Les Lhéry hébergent leur neveu Bénédict, un jeune homme passionné et toujours insatisfait et souhaitent le voir épouser leur fille Athénaïs qui est très amoureuse de lui. Mais Bénédict trouve sa cousine trop vaniteuse et préfère courtiser Louise qui bien qu’amoureuse de lui le repousse. Lors d’une fête de village, les gens du château de Raimbault et ceux de la ferme se rencontrent. En rentrant chez elle à cheval, Valentine se perd et croise Bénédict qui la conduit à Louise. Valentine prend ensuite l’habitude de faire de fréquentes visites à la ferme et un amour naît entre Bénédict et Valentine sous l’oeil jaloux de Louise et d’Athénaïs. Malheureusement, Valentine est contrainte d’épouser le Comte de Lansac, comme le souhaitait sa mère, et, le même jour, dépitée de ne pouvoir gagner le coeur de son cousin Bénédict, Athénaïs se marie à un paysan, Pierre Blutty. Le soir des noces, Valentine refuse l’accès de sa chambre au Comte et tombe subitement malade. ** Un livre dont a aussi fort bien et longuement parlé  Manou 

 

Amélia de Kimberley McGreight
À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d’un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l’écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. C’est en tout cas ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de l’école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable… Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question :  » Amelia n’a pas sauté. «  Va commencer pour elle une recherche dans le passé de sa fille avec un dénouement auquel on ne s’attend pas. Plongeons réussi dans le malaise adolescent pour ce très bon livre!

 

La passeuse d’histoires de Sejal Badani
Jaya, une journaliste new-yorkaise, bouleversée par une troisième fausse couche et le délitement de son mariage, embarque dans un inoubliable voyage en Inde à la recherche de son histoire familiale troublée.
Émerveillée par ce qu elle y découvre, Jaya apprend tout ce qu’elle peut sur la culture du pays. C’est en rencontrant Ravi, ancien servant et confident de sa grand-mère Amisha, qu’elle va en apprendre plus sur son histoire familiale. Le vieil homme lui racontera la vie d’Amisha sous l’occupation britannique, de son mariage arrangé à son histoire d’amour impossible avec un lieutenant britannique. Il lui parlera également de l’école anglaise où, malgré les interdits de l’époque, elle enseignait l’écriture, elle qui adorait raconter et écrire des histoires pour ses enfants
À travers l’histoire déchirante de sa grand-mère, modèle de résilience, Jaya se découvre une force que, jusque-là, elle n’avait jamais soupçonnée.  Roman poignant qui réussit à insuffler de la beauté et de la délicatesse au sein de tragédies plus sombres. Je le conseille.

Livre papier

Arizona Max de Robert Muchamore (série Cherub/03)

Plongé dans l’univers impitoyable d’un pénitencier de haute sécurité, James s’apprête à vivre les instants les plus périlleux de sa carrière d’agent Chérub. Il a pour mission de se lier d’amitié avec l’un de ses codétenus et de l’aider à s’évader d’Arizona Max…(CHERUB est un département ultrasecret des services de renseignement britanniques composé d’agents âgés de 10 à 17 ans.) Histoire fictive….Je vous ai déjà parlé de cette série d’histoires qui en définitive sont bien ficelée même si, peu probable…..

Quoique?

 

 

2 sur 1 (série harlequin Black-Rose)
1.-Le lac des secrets de Harper Allen

Depuis des mois, vivant seule dans sa maison au bord d’un lac, Julia lutte contre les démons qui la hantent, incapable d’oublier ce jour fatidique où elle a échoué dans sa mission de flic et où un enfant a failli mourir à cause d’elle. Pourtant, lorsque Cord Hunter, son amour de jeunesse, vient lui demander de protéger Lisbeth, une fillette de cinq ans dont les parents ont été assassinés par un psychopathe et qui ne doit son salut qu’au fait de s’être cachée dans un placard, Julia ne peut faire autrement que d’accepter. Elle doit dès lors faire équipe avec Cord, celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer, mais qu’elle a quitté à cause de cette culpabilité écrasante qui l’étouffait…

2.-Chimères de Laurey Bright

A la mort de son père, un marin au long cours fasciné par l’océan, Camille Hartley cherche à en savoir plus sur cet homme qu’elle n’a jamais vraiment connu. Arrivée sur l’île de Mokohina, où il vivait, elle fait la connaissance de Rogan Broderick, un plongeur persuadé que le père de Camille et le sien avaient découvert la piste d’un trésor avant de disparaître dans des circonstances étranges. Troublée par le charme de Rogan, Camille hésite pourtant à croire à ce qui ressemble à un rêve de marin. Un rêve dont elle se méfie d’autant plus qu’il l’a autrefois privée d’un père, et qu’il pourrait aujourd’hui mettre la vie de Rogan en danger…
2 histoires divertissantes qui ne prennent pas la tête mais reste fort agréable en lecture

 

Le sillon de Valérie Manteau (Prix Renaudot 2018)
Une jeune femme part rejoindre son amant à Istanbul. En nous invitant dans le parcours de cette femme, Valérie Manteau nous entraîne dans un tourbillon immobile où se fondent une histoire d’amour et une ville qui joue avec le chaos. À un moment où tout s’effondre, quel destin choisir? Quand une ville devient le point de friction entre Orient et Occident, comment fermer les yeux ?

Extrait :  » Je rêve de chats qui tombent des rambardes, d’adolescents aux yeux brillants qui surgissent au coin de la rue et tirent en pleine tête, de glissements de terrain emportant tout Cihangir dans le Bosphore, de ballerines funambules aux pieds cisaillés, je rêve que je marche sur les tuiles des toits d’Istanbul et qu’elles glissent et se décrochent. Mais toujours ta main me rattrape, juste au moment où je me réveille en plein vertige, les poings fermés, agrippée aux draps ; même si de plus en plus souvent au réveil tu n’es plus là.  »

Commencé comme une histoire d’amour ce livre devient au fil du séjour et, de sa plume, la journaliste et écrivaine voit son projet se transformer et devenir de plus en plus politique. L’intérêt – et le charme – du récit tient en particulier à sa construction qui mêle avec finesse l’intime, le romanesque et la part documentaire. Ce livre n’est pas des plus facile à lire mais nous éclaire sur ce qu’est devenu la Turquie!
En savoir plus : https://www.rts.ch/info/culture/livres/9840485-le-sillon-lamant-turc-de-valerie-manteau.html..

A fin avril pour d’autre découvertes?

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays dont la Grèce. Les voyages sont une passion. J'aime les animaux, la nature, la lecture, la musique.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

52 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MéméYoYo
9 mois il y a

C’est une belle façon de combler ses loisirs. Bo ne lecture pour le mois d’avril. Gros bisous ♥️

lizagrece
9 mois il y a

En Mars je n’ai oas eu ton courage et je n’ai rien lu …

renée bukay
9 mois il y a

Bravo ,pour toute cette lecture ,très jolie ta bannière passe un doux week-end bisous

moqueplet
9 mois il y a

il est vrai que ces expositions à Montréal sont magnifiques, nous avons eu la chance de la voir il y a déjà quelques années…..et l’on ne peut qu’admirer ceux qui taillent ces personnages, animaux ou objets…..passe un doux samedi en souhaitant que la neige reste sur les hauteurs

colettedc
9 mois il y a

Bonsoir Renée,
C’est un bel inventaire de lecture !!! Bravo !
Bisous♥

écureuil bleu
9 mois il y a

Bonsoir Renée. Je n’ai lu aucun de ces romans. Tu lis beaucoup. Bonne soirée et bisous

Livia
9 mois il y a

Il y n a deux ou trois qui ont attiré mon attention merci.
Bisous et bon week-end

marie des vignes
marie des vignes
9 mois il y a

Bonsoir Renée, un bon choix de beaux livres, le premier me tente beaucoup Bisous MTH

Golondrina63Auv
9 mois il y a

Ce que tu en dis sur le premier me plait bien
Merci
Bises et belle fin de semaine je te souhaite

Béa Kimcat
9 mois il y a

Merci pour lka présentation et le ressenti de tes lectures de mars.
La Couze était sur ta liste et c’est lu.
Revoir mon article :
http://kimcat1b58.eklablog.com/la-couze-a208052672
Bisous Renée

pierre trublion
9 mois il y a

des livres aux récits variés, et ma préférence irait à la découverte de la Turquie !
Passe une bonne soirée
Bisous

chevrette13
9 mois il y a

bonjour
des histoires, des thèmes bien différents, large choix, je vois que tu lis beaucoup
bisous

PPRené
9 mois il y a

bonjour chere Renée, des critiques litteraires sont toujours appreciées, au passage je note quelque titre, pour en faire beneficier ma liseuse, je suis surtout axé sur les polars , bonne fin de semine g rosses bises

FREDCLOCLO
9 mois il y a

Le premier livre : « La Couze » m’intéresse beaucoup. Je le chercherai…. J’adore ces ouvrages qui parlent de la vie rurale. Je ne sais pourquoi ? Moi, le citadin ?? De plus, ici, je suis d’autant plus intéresser que tu expliques que l’histoire se passe dans un village appelé « Trois Fontaines ». Or, pendant plus de 30 ans tout le long de mon mariage, j’ai habité dans une rue qui portait le même nom…

ZAZA
9 mois il y a

Un chouette bilan de lecture Renée, merci de ces présentations.
Bises et bon vendredi – Zaza

ZAZA
9 mois il y a
Répondre à  Renée

La passeuse d’histoires de Sejal Badani me plaît bien. Bises.

danièle
9 mois il y a

Que de lectures, je n’ai lu aucun des livres que tu proposes, « La passeuse d’histoires  » m’intéresse.
Bonne fin de journée et bon week-end.
bises

LILIANE DEMOULIN
9 mois il y a

bonjour Renée
Joli passe temps quand on peu encore le faire
plus pour moi avec mes soucis de vue
excellente fin de semaine et bon week end
bisous

mouneluna77
9 mois il y a

j’y crois pas la série Harlequin existe toujours, dans les années 75/80 j’en lisais des tonnes j’adorais !!! mes gouts ont changés. bisous bisous

manou
9 mois il y a

Coucou Renée
J’ai noté depuis un moment « la passeuse d’histoires » et je viens de rajouter dans mes listes le Renaudot même s’il n’est pas facile à lire, il m’intéresse beaucoup. Tu as beaucoup et à part la nouvelle de George Sand (merci pour le clin d’oeil!) je connais aussi la série Cherub puisque que je les avais acheté pour les ados lorsque je travaillais et lus pour les conseiller…C’est plaisant à lire même pour nous adultes en effet. Tu fais bien de te divertir aussi en lisant des romans légers, il faut alterner surtout quand on a des soucis. Bisous et une douce fin de semaine, vu la météo on va passer du temps à lire ce week-end

jazzy57
9 mois il y a

Un mois de lecture bien rempli ce mois de mars . Tu as bien diversifié les genres . Pour l’instant je suis dans « Betty » après avoir lu le prix femina 2021 que je conseille  » s’adapter  » de Clara Dupont Monot , un roman tres émouvant .
Bon vendredi
Bises

La cuisine de Poupoule (Christelle)

Je suis entrain de lire le 1er.
Bonne journée
Bisous

Mamazerty
Mamazerty
9 mois il y a

Des lectures bien diversifiées. Bon weekend à venir et bisous, Renée

Epiceas
Epiceas
9 mois il y a

Suis toujours impressionné par toutes tes lectures Renée ! 🙂

jill bill
9 mois il y a

Merci Renée, grande lectrice, bon vendredi à toi, bises jill

Nadine ALEXIS
9 mois il y a

Bonjour Renée,
voilà de quoi passer le temps .
Passe un bon week-end, gros bisous,
Nadine

Retour en haut