Aller au contenu

Lectures de février

Info, je ne pourrais pas vous visiter aujourd’hui, j’espère vous retrouvez samedi. Merci bonne journée

Tropique de la violence de Nathacha Appanah

Tropique de la violence est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien.
Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.
Il est là aussi question d’imigration qui n’est pas acceptée….
Etrait : « Ne t’endors pas, ne te repose pas, ne ferme pas les yeux, ce n’est pas terminé. Ils te cherchent.
Tu entends ce bruit, on dirait le roulement des barriques vides, on dirait le tonnerre en janvier mais tu te trompes si tu crois que c’est ça.
Ecoute mon pays qui gronde, écoute la colère qui rampe et qui rappe jusqu’à nous. Tu entends cette musique, tu sens la braise contre ton visage balafré ? Ils viennent pour toi ». Imagine t-on que sur une ile paradisiaque une telle violence puisse être vécue? Certes pas.

 

Sang d’Afrique, tome 2 : L’amoureuse de Guy des Cars (j’avais lu le tome 1)

« L’Africain », premier tome de Sang d’Afrique nous a dépeint les débuts du mariage de l’étudiante parisienne Yolande – contre le gré de ses parents – avec Jacques, jeune et brillant représentant d’une des nouvelles républiques africaines, et leur installation au coeur de la brousse.
La brutale accession du pays à l’indépendance les place bientôt devant des honneurs et des dangers qu’ils n’avaient pas soupçonnés.
Cette situation donne à Yolande l’occasion de montrer quelle alliée peut être pour son mari une femme amoureuse.
Grâce à son intelligence et à son intuition, elle lui apporte une aide inappréciable dans son apprentissage de la vie publique.
Mais seront-ils ensemble assez forts pour triompher de la jalousie des anciens camarades de Jacques, pour vaincre les haines ancestrales et le racisme que chaque homme porte involontairement dans son coeur? Une suite qui ne m’as pas déçue…..

 

Une rose seule de Muriel Barbery

Rose arrive au Japon pour la première fois.
Son père, qu’elle n’a jamais connu, est mort en laissant une lettre à son intention, et l’idée lui semble assez improbable pour qu’elle entreprenne, à l’appel d’un notaire, un si lointain voyage.
Accueillie à Kyōto, elle est conduite dans la demeure de celui qui fut, lui dit-on, un marchand d’art contemporain.
Et dans cette proximité soudaine avec un passé confisqué, la jeune femme ressent tout d’abord amertume et colère.
Mais Kyōto l’apprivoise et, chaque jour, guidée par Paul, l’assistant de son père, elle est invitée à découvrir une étrange cartographie, un itinéraire imaginé par le défunt, semé de temples et de jardins, d’émotions et de rencontres qui vont l’amener aux confins d’elle-même. Un livre que j’ai beaucoup aimé, c’est poétique c’est aussi la renaissance d’une femme.

 

Elle n’est pas des nôtres de Sandie Jones

Les morts se retournent dans leur tombe, et leurs secrets refont surface…
Depuis la mort de son mari, Rose tente de préserver l’unité de la famille en réunissant ses filles autour d’un repas dominical. Mais la relation entre les deux soeurs est tendue ;
Kate essaie désespérément de tomber enceinte tandis que Lauren, mère de trois enfants, semble avoir tout ce que désire sa soeur : une vie familiale épanouie.
Pourtant, les apparences sont trompeuses, et personne n’a idée du calvaire que lui fait vivre son mari.
Leur fragile équilibre vole en éclats le jour où Jess, 21 ans, vient frapper à leur porte, test ADN en main. Elle affirme être leur demi-soeur. Leur père aurait-il eu une double vie ?
Dans cette famille où chacun cache bien son jeu, qui est prêt à prendre le risque de briser le mythe familial pour faire éclater la vérité ?

J’ai été captivée par cette histoire qi semble invraisemblable, est pourtant!

Livres Papiers

 

Junk de Melvin Burgess

Un père violent ; une mère alcoolique. La vie de Nico est devenue intolérable. Une seule issue, fuir. Fuir avec Gemma, révoltée, désespérée, qui le, suit par défi, par goût de l’aventure aussi.
Comment s’en sortir à quatorze ans, sans ressources, sans abri ? Squatter, fumer.. .
Très vite ils sont pris dans l’engrenage de la drogue. La première dose d’héroïne les précipite dans une longue descente aux enfers.
Nico et Gemma deviennent des junkies. Ils n’en sont pas encore conscients.

Livre percutant sur ces deux jeunes a la dérive qui, heureusement s’en sortent. Pas tous n’ont cette chance.
Cela montre aussi comment il est facile de *plonger* et la rapidité avec laquelle cela arrive….Dur mais super bien écrit.

 

Vice de Laurent Chalumeau

Une femme libre, ça ne paraît pas grand-chose. Mais pour certains, c’est déjà trop. Comme un vice à corriger.
C’est ce que va découvrir Esperanza Running-Wolf, 45 ans, directrice de musée vit sur la côte Ouest des Etats-Unis,
Femme indépendante, fraîchement séparée du père de sa fille, qui s’apprête à devenir procureur général de son Etat.
Quand le roman s’ouvre, elle profite de sa liberté retrouvée, sort et couche avec qui elle veut, notamment ce chanteur aux airs de bad boy dont le physique compense le manque de subtilité.
Elle vient aussi de rencontrer Nick, un photographe avec qui elle entretient une relation épistolaire et numérique a priori sans ambiguïtés (il est marié et vit à l’autre bout du pays) mais pas moins intense.
Seulement les choses vont s’emballer et celle qui pensait tout contrôler va se retrouver en danger :
Le flirt virtuel devient une histoire d’amour impossible et Nick une obsession pénible ; le bad boy tombe amoureux et se fait menaçant.
Et si ce type sympa qui la courtise était finalement le meilleur choix ? L’un d’eux finira par vouloir la faire payer. Mais lequel ? Et pourquoi déjà ? Etonnant pour un homme d’arriver a faire oublié que ce n’est pas une femme qui écrit.
Trop de mots et phrases en anglais traduits directement dans le texte m’ont dérangée. Le titre est racoleur, Vice, vice pourquoi parce qu’une femme veut vivre sa vie comme elle l’entend est-ce un vice?
Pour ma part non.
Le sujet de la liberté féminine sonne juste. Mais je n’ai pas vraiment aimé ce livre.

 

Va et poste une sentinelle de Harper Lee

Milieu des années 1950. Jean Louise Finch, dite «Scout», est de retour à Maycomb, sa petite ville natale de l’Alabama, pour rendre visite à son père, Atticus.
La nation se déchire autour des questions raciales.
Confrontée à la société qui l’a façonnée mais dont elle croit s’être affranchie en partant vivre à New York, Jean Louise va découvrir ses proches sous un jour inédit …

J’ai bien aimé ce roman même si j’aurais apprécié de pouvoir lire *ne tirez pas sur loiseau moqueur* avant.
Livre que j’ai achetez mais qu’il me fut impossible d’ouvrir sur la liseuse (par 3 X fois de suite j’ai eu ce problème avec France Loisir ce qui m’as conduit par ailleurs a résilier mon abonnement)

 

Le clan Morembert de Charles Exbrayat

L’affaire est simple à première vue et si l’on fait appel au commissaire Cernil, de Montpellier, c’est que tout semble impliquer les Morembert dans l’assassinat d’Yvonne Saligny et de son père.
Or personne n’ose se frotter à cette famille, la plus puissante d’Annonay.
Si puissante qu’elle a brisé la carrière du journaliste Rocheret et que Mathieu Morembert l’Aîné, son chef, n’hésite pas à menacer Cernil du même genre de représailles s’il persiste dans son enquête.
Tant de morgue et de mépris souverain des lois et des hommes produisent sur l’honnête commissaire l’effet opposé à celui cherché.
Il harcèle «ces Messieurs» – Mathieu, Hughes, Paul et, Philippe – et récolte pour sa peine une jolie brochette de mensonges. Seule l’épouse de Paul, Colette, paraît vouloir se montrer plus coopérative elle sera étranglée avant d’avoir parlé.
C’est avec la mort de cette jolie jeune femme blonde que le commissaire se voit distribuer ses premières bonnes cartes dans la partie serrée qu’il joue contre le clan Morembert.
Mais qui dit bonnes cartes ne veut pas dire partie gagnée… Roman bien ficelé j’ai aimé redécouvrir cet auteur non lu depuis plusieurs années.

 

L’été retrouvé de Sherry Lewis
Annie était amoureuse. Follement amoureuse. De Dean Sheffields.
Pourtant, lorsqu’elle s’était installée pour l’été, avec sa fille Tessa, à l’hôtel Eagle’s Nest que Dean dirigeait, elle n’avait certes pas le coeur à aimer. Ni l’intention de rester.
Son mariage venait de sombrer, et elle ne voulait plus jamais commettre l’erreur de dépendre d’un homme.
Tout ce qu’elle voulait, pendant ces trois mois d’été, c’était se consacrer entièrement à sa fille avant de devoir s en séparer le temps de chercher du travail et relancer sa vie. Seule, cette fois.
Mais maintenant, l’amour de Dean lui ouvrait d’incroyables perspectives :
il voulait qu’elle reste avec Tessa, qu’elle l’épouse, qu’ils travaillent ensemble à faire d’Eagle’s Nest la plus belle étape hôtelière de la région.
Annie aurait dû exploser de joie, savourer cette seconde chance que lui offrait la vie. Au lieu de quoi, elle se sentait plongée dans la confusion. P
Pour l’amour de Dean, allait-elle renoncer à ses projets, à sa liberté ? Oser de nouveau partager son coeur, sa vie, et ses rêves d’avenir avec un homme ? Annie se sentait terrorisée de rester. Et incapable de partir. Roman a l’eau de rose certes mais qui repose la tête et, est agréable à lire.

Famille parfaite de Lisa Gardner
Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston…
Une vie de rêve…..
Jusqu au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d effraction, pas de témoin, pas de motifs, pas de demande de rançon.
Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de Taser sur le sol de leur maison.
Pour la détective privée Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

J’ai du me concentrer pas mal car il était dans un sale état, envahi de taches de moisissures mais, j’en ai entendu parler sur les blogs (Manou je crois, ou Brigitte?) et si vous voulez mon avis : Prenant très prenant haletant même, je n’en dévoile pas plus lisez le!

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

52 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andrée
Invité
Andrée
06/03/2023 16:41

Beaucoup de livres. Tu me donnes envie de lire celuil de Muriel barbery.
Bises

manou
Invité
06/03/2023 09:30

Merci de nous présenter tes lectures. J’en connais et ai apprécié moi-aussi certaines. Pour ma part j’ai préféré la lecture de « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » à la suite que j’ai lu pour me faire ma propre idée sur le sujet. Bisous et une bonne semaine

Elena800
Invité
06/03/2023 00:44

Que les cascades sont belles et impressionnantes et ton petit chien bien intégré dans le paysage ! Bravo, bisous

MéméYoYo
Abonné
05/03/2023 01:11

Encore une belle série de lit très de lus. Bravo. Bonne soirée. Gros bisous

Septsup
Invité
04/03/2023 17:29

j aime beaucoup cette rubrique… moi qui lit beaucoup ça me donne des idées de lecture… merci gros bisous

danièle
Abonné
04/03/2023 09:24

J’ai lu le livre d’Harper Lee mais j’ai préféré Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur.
Très belle journée et bon week-end.
bises

Juste Lenoir
Invité
04/03/2023 09:15

Bonjour,

et moi qui n’arrive pas a lire un seul livre, en ce moment
j’ai commencé en été 2022, et pas fini
hihihi

vivement le beau temps chaud que je ‘installe sur un banc
et lise comme cette année 2022 je l’avais fait
que je termine ce livre inachevé
eh eh eh
.
.
.
.
C’est encore en ce samedi
Que je passe chers amis
Pour un bon weekend vous souhaiter
Car je suis en stage toujours captivé

Cette semaine qui vient
Cela va se terminer enfin
Plein de travail et d’infos
Sont donnés, à la maison je suis ramollo

JACQUELINE
Abonné
04/03/2023 09:13

Je note en particulier Muriel Barbery dont je ne connais que L’élégance du hérisson!! Merci!!! Bonne fin de semaine! Bises

moqueplet
Invité
04/03/2023 06:27

le premier reflète bien ce que le monde vit depuis quelques années déjà, la violence est un peu partout hélas…..passe une douce journée

CathyRose
Invité
03/03/2023 21:43

Je n’en ai lu aucun mais j’ai plusieurs fois entendu parler de ce lui de Muriel Barbery, et en bien. J’aime beaucoup les livres de Lisa Gardner, il y a toujours du suspense.
Belle soirée, bisous.
Cathy

Matatoune
Invité
03/03/2023 19:17

Merci pour cette présentation. Je n’en ai lu aucun, même si je connais d’autres des mêmes. Bon week-end à toi

mariejo64
Abonné
mariejo64
03/03/2023 18:59

Bon, j’avais fait un commentaire à partir du tel, une cause manoeuvre, et plus de commentaire ! 😀
Je te disais que tu avais énormément lu pendant ce mois de février, c’est super, je ne passe pas un jour sans lire depuis que j’ai appris à lire ! Et il y a très longtemps de ça ! Mon Dieu ! J’ai noté quelques titres dont celui de Lisa Gardner que j’aime beaucoup. As-tu lu celui-ci ? « La maison d’à côté ». Super. Je pense que la famille parfaite doit être aussi palpitant ! Bisous

biker06
Abonné
03/03/2023 18:42

Le livre au Japon et aux états unis me plairait bien de lire…
Bonne soirée
Pat

'lizagrece
Invité
03/03/2023 17:45

Je lisais Guy Descars quand j’étais jeune fille.. Je le demande comment « à, à vieilli. Il faudrait que j’en remise un

monique faltret
Invité
03/03/2023 16:57

je connais Guy Des Cars, Exbrayat et Lisa Gardner. je viens de terminer « Le monde de demain » de Pierre Servent. très intéressant mais cela fait peur. bonne fin de semaine bisous bisous

Fanouchacha
Abonné
Fanouchacha
03/03/2023 15:54

Bonjour Renée,
de très bonnes lectures. J’espère que tout va bien pour toi. Nous partons chez notre fille aînée jusqu’à dimanche soir en Bourgogne.Je te souhaite un bon après midi du vendredi et un bon weekend. Bisous.

Epiceas
Abonné
Epiceas
03/03/2023 15:53

Impressionnant tout ce que tu lis toujours 🙂

Martine Martin
Invité
03/03/2023 15:47

Il y en a plusieurs qui me tentent, je n’ai pas le temps de lire en ce mooment. J’avais lu ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee. J’avais beaucoup aimé. Je n’ai pas lu celui là pourquoi pas. Je pars en vacances. Je serai absente des blogs pendant 10 jours. Bisous

jean marie 14
Invité
03/03/2023 12:33

petit coucou Renée en cette fin de semaine ,il y a de la lecture, nous avons ce matin un temps doux et un soleil paresseux mais il semble que les températures remontent ,je te souhaite un très bon Vendredi ,bises

jill bill
Invité
jill bill
03/03/2023 11:54

Bonjour Renée, tu nous laisses avec un bon choix de lecture, merci, bises

Béa Kimcat
Invité
03/03/2023 10:55

De bonnes lectures
Je n’ai lu aucun de ces livres
Bisous Renée

écureuil bleu
Invité
écureuil bleu
03/03/2023 10:38

Bonjour Renée. Celui d’Harper Lee m’intéresse et je vais l’acheter. Je n’ai pas lu les autres et ils me tentent moins. Bonne journée et bisous

PPRené
Invité
03/03/2023 09:10

bonjour chere Renée, merci pour cette « critique litteraire », tu as toujours de bons jugements sur les livres, je note les livres signalés, j’aime bien Lisa Gardner, merci grosses bises

trublion
Abonné
03/03/2023 08:56

Encore une série de livres avec des sujets bien différents !
Le plus proche de la réalité tropique de la violence, sur Mayotte !
Passe une bonne journée
Bisous

pestoune
Invité
03/03/2023 08:34

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur a un contexte plus humaniste, c’est pourquoi le second volume surprend par son contexte et on comprend pourquoi Scout ressent autant de déception.
Une belle diversité dans ta lecture du mois. J’ai un peu moins lu pour ma part ce mois ci.
Bonne journée Renée

celine
Abonné
03/03/2023 07:17

voilà de belles idées lecture, j’en ai lu quelques uns. un grand merci à toi pour avoir participé à mon défi sur les félins, j’aime beaucoup. bises.celine