Aller au contenu

lecture de juillet

Et toujours les forêts de Sandrine Colette

Corentin, personne n’en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s’en débarrasser. Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu’au jour où sa mère l’abandonne à Augustine, l’une des vieilles du hameau. Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l’aïeule, une vie recommence.
À la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente. Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n’en finit pas d’assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin. Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l’espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts. Une quête éperdue, arrachée à ses entrailles, avec pour obsession la renaissance d’un monde désert, et la certitude que rien ne s’arrête jamais complètement.

Un livre qui je l’avoue a été dur à lire. une fiction certes mais terrifiante car après tout cela pourrait bien nous pendre au bout du nez si, nous continuons à négliger notre planete. Inutile d’en dire plus il faut le lire, c’est époustouflant…..

 

La vie est non remboursable de Suzanne Roy

Danielle a toujours fait ce qui était attendu d’elle : études, travail, fiancé.
Alors que sa vie semble suivre son cours, à une semaine de la date de son mariage, son Peter la quitte pour une autre…
Incapable de se faire rembourser les billets du voyage de noces extravagant que son ex avait réservé pour eux, sur un coup de tête, elle décide de partir quand même.
Seule, triste et en colère, elle prend l’avion de Montréal en direction de Paris.
C’est dans ces circonstances peu propices qu’elle rencontre Joey : un jeune homme charmant, débordant d’énergie, malgré sa maladie.
Il semble si ouvert et sage… Petit à petit, Dani se retrouve à partager le voyage européen de Joey.
Au fil d’improbables moments de bonheur avec un homme qu’elle connaît à peine, elle découvre une liberté nouvelle. La réalité n’attendra malheureusement pas le vol de retour pour mettre à l’épreuve leur relation naissante.

La maladie, la mort, présente à toute les pages pourtant ce livre est aussi un hymne à la vie et une leçon de courage. Un gros questionnement de ma part, comment font ces personnes consciente d’être condamnées, à brève échéance pour arriver a accepter, continuer a rire à vivre?  Je le conseille très vivement.

 

Personne ne doit savoir de Claire McGowan

Alison organise une réunion d’anciens camarades d’Oxford pour fêter une amitié longue d’un quart de siècle. Entre-temps, elle s’est mariée avec Mike, avocat d’affaires, dont elle a eu deux enfants. Elle vit dans la maison de ses rêves dans le Kent. Elle a réussi sa vie, et elle a bien l’intention d’en faire la démonstration lors de ces retrouvailles.
Mais la fête vire au drame lorsque Karen, la meilleure amie d’Alison, fait irruption dans la maison, en état de choc. Elle affirme que le mari d’Alison l’a violée. Mike jure qu’il est innocent. À qui se fier ? Ce douloureux épisode fait resurgir les plus sombres souvenirs de leurs années de fac. Et certains sont prêts à tuer pour que ces souvenirs restent des secrets bien gardés.

Beaucoup aimé ce roman dont, la fin m’a surprise. Je ne m’attendais pas à ce personnage comme meurtrier!

 

 

Wasurenagusa de Aki Shimazaki

Je réfléchis à l’histoire de mes parents, que le bonze m’a racontée. Au début, j’ai été choquée, mais, à mesure que j’y pense, j’ai le sentiment qu’ils étaient simplement les victimes d’une tradition familiale. Pour mon père, ce fut une humiliation de se savoir stérile. Et pour ma mère, ce fut une catastrophe de ne pas pouvoir tomber enceinte et d’être jugée stérile à la place de mon père.
Après un premier mariage raté, Kenji Takahashi découvre qu’il est stérile. Accablé, il quitte la maison familiale. Seule compte encore pour lui sa nurse, Sono. Lorsqu’il fait la connaissance de Mariko, qui vit seule avec son fils Yukio, il en tombe amoureux et l’épouse contre l’avis de ses parents, qui le déshéritent. Quarante-six ans plus tard, retraité et affaibli, il recherche les traces de Sono. Au moment où il retrouve sa tombe, sur laquelle est inscrit le nom de la fleur de myosotis (wasurenagusa), il découvre le secret de ses origines et le malheur qui a frappé ses parents.

C’est le 4ème tome de cette saga que j’ai découverte sur un de vos blogs (lequel?) malheureusement je n’ai pas lu les 1-2-3. Pourtant aucune difficulté a entrer et suivre l’histoire . J’envisage de lire plus tard les précédents déjà ajouter a ma liste d’envie mais hélas je n’ai pas trouvé le 1 sur le site ou j’achète en ebook!

 

Les pépètes du cacatoes de Elisabeth Segard

Le jour où Adalbert de Sainte-Sévère meurt brutalement, ses trois héritiers découvrent avec effarement son testament. Leur grand-père lègue sa fortune à son superbe cacatoès aux plumes roses. À moins que les petits-enfants relèvent son dernier défi : monter leur propre entreprise et ainsi prouver qu’ils ne sont pas juste des adultes trop gâtés ! Seulement, Victorien, Mathilde et Arthur sont passionnés par beaucoup de choses… mais pas franchement par le travail. Entre boîtes de nuit, soirées poker, et shopping, leur vie s’écoule paresseusement. Comment récupérer l’héritage sans renoncer à leur mode de vie ? C’est le début d’une drôle d’épopée, au cours de laquelle l’esprit de famille (et un cacatoès…) s’avéreront bien utile. Et qui sait, au bout de l’aventure, peut-être gagneront-ils quelque chose de bien plus précieux…..qu’un héritage!

Un bouquin qui fait passé un sacré bon moment!

 

La Marque de Windfield de Ken Follett

En 1866, plusieurs élèves du collège de Windfield sont les témoins d’un accident au cours duquel un des leurs trouve la mort. Mais cette noyade est-elle vraiment un accident ? Les secrets qui entourent cet épisode vont marquer à jamais les destins d’Edward, riche héritier d’une grande banque, de Hugh, son cousin pauvre et réprouvé, de Micky Miranda, fils d’un richissime Sud-Américain.
Autour d’eux, des dizaines d’autres figures s’agitent, dans cette société où les affaires de pouvoir et d’argent, de débauche et de famille, se mêlent inextricablement derrière une façade de respectabilitéBelle intrigue, au cœur de l’Angleterre victorienne, qui ne peut que plaire….

 

Livres papiers

Gabriela (girofle et cannelle) de Jorge Amado (Tout savoir)

Gabriela, girofle et cannelle est l’histoire d’un amour ardent, épicé, capiteux, puisqu’il s’épanouit sous le soleil du Brésil. Nacib, patron du bar « Le Vésuve », abandonné à l’improviste par sa vieille cuisinière et obligé de la remplacer de toute urgence, se résigne à engager une pauvresse qu’il découvre sur « le marché aux esclaves ». O surprise! Une fois lavée et proprement vêtue, la pauvresse s’est muée en jeune et jolie mulâtresse au parfum de girofle et au teint de cannelle. Elle se révèle une cuisinière merveilleuse et ne tarde pas à devenir la maîtresse non moins merveilleuse du bon gros Nacib, gourmet et sensuel. Pour mieux la garder, il décide de l’épouser. Hélas! l’honorabilité ne convient pas à tout le monde. Ce n’est qu’après avoir fait annuler son mariage que Nacib retrouvera sa Gabriela…

On plonge dans le farwest mais, brésilien. Bien que ce roman aie été porté à l’écran par Bruno Bareto avec entre autres M. Mastroianni et Sonia Brega c’est une histoire simple mais non dénuée d’humour une chronique de vie de l’état de Bahia, Ilhéus plus précisément.

 

 

Alabama Song de Gilles Leroy

Alabama, 1918.
Quand Zelda,  » Belle du Sud « , rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un tournant décisif. Lui s’est juré de devenir écrivain : le succès retentissant de son premier roman lui donne raison.
Le couple devient la coqueluche du Tout-New York.
Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants : propulsés dans le feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes…
Ce qui est dit sur Babelio : Gilles Leroy s’est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines. Pour peindre avec une sensibilité rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister…
Ce qui  est dit  sur l’auteur : Mêlant éléments biographiques et imaginaires, Gilles Leroy signe ici son grand « roman américain ».

En fin de livre, l’auteur dit : que cette œuvre est une fiction. que, si plusieurs personnages secondaires présente des ressemblances avec proches, parents contemporains de Zelda, événements et descriptions sont, le fait de son imagination!

Pourtant la trame de ce roman (puisque c’est est un et non  une biographie de Zelda) et si j’en croit Wikipédia retrace malgré tout son parcours assez fidèlement. Zelda fut l’épouse de Scott Fitzgerald (écrivain) connu entre autre pour son livre Gatsby le magnifique (1925), bien que son premier succès fut L’Envers du paradis (1920)

Même si il est est dit que l’auteur signe *son grand roman américain* avec ce livre, j’avoue que je n’ai pas accroché, et reste pour ma part mitigée.

 

 

Le rempart des Bégines de Françoise Mallet-Jorris

Quel miracle arrachera Hélène à cette solitude qui l’étouffe dans la grande demeure de pierre où elle vit en compagnie de son père veuf ? Pris entre ses affaires et sa maîtresse, René Noris n’a guère de temps à lui consacrer. La ville jase de sa liaison avec Tamara Soulerr, mais les 15 ans d’Hélène ne s’en choquent pas. Au contraire, ce nom de Tamara l’intrigue, l’attire, lui donne à rêver. Elle saisit le premier prétexte pour la rencontrer et subit aussitôt l’emprise de cette femme possessive et dure qui représente à ses yeux l’aventure, le bonheur. Elle connaît des heures exaltantes dans la maison aux cariatides du Rempart des Béguines jusqu’au jour où elle voit Tamara faire passer son intérêt avant ses amours… comme n’importe quel bourgeois de la petite ville flamande de Gers. Ainsi s’achève sur un mariage cette curieuse éducation sentimentale.

Histoire qui ne manque pas de piquant, puisque la maitresse de père séduit la fille de 15 ans et en fait sa maitresse. Pourtant, l’histoire s’étire parfois en longueur, fatigue même quelque peu. Dommage.

Un film (plus sur Wiki) fut fait de cette histoire,  film franco-italien réalisé par Guy Casaril, sorti en 1972. adaptation du roman du même nom qui lui fut publié en 1951. Donc pour l’époque (1951) il a du être même, choquant.

 

La cathédrale de haine de Guy des Cars

André Serval rêve de construire une nouvelle cathédrale à Paris. Un monument qui sera la synthèse detous les arts de notre époque ut l’œuvre commune dont l’édification symbolisera enfin l’union de tout le peuple français dans le travail. Mais aussitôt les ennemis surgissent de partout : hommes politiques, architectes rivaux, financieurs et même ecclésiastiques…
Seule une jeune femme, Évelyne cherche à l’aider dans ce combat inégal et gigantesque.
Évelyne aime André Serval, mais celui-ci est trop absorbé par sa grande idée de cathédrale pour prêter attention à une femme. Et c’est une autre lutte, secrète et terrible, qui se livre entre la femme de chair et le créateur épris de son oeuvre…

La fin pouvait être prévisible, se dit-on une fois qu’on y arrive mais, a aucun moment je n’ai soupçonné cette personne de meurtre! Enquête qui tient en haleine avec toutefois certains passage un peu longuet…

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

68 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Matatoune
Invité
Matatoune
20/08/2023 08:07

Merci pour cette présentation ! Ravie de ton retour !

écureuil bleu
Invité
18/08/2023 19:24

Bonsoir Renée. Quel beau bilan de lecture ! J’ai lu et bien aimé « Les pépètes du cacatoés » et « Et toujours les forêts ». Bonne soirée et bisous

Une fleur de Paris
Invité
18/08/2023 16:27

Bonsoir Renée,
Et bien il y a vraiment du choix dans tes lectures. Je pense que le premier va me plaire.
Il fait vraiment très chaud, je ne supporte pas les grosses chaleurs, je ne suis pas bien du tout.
Bon début de weekend Renée, grosses bises Véronique

Jerry OX
Invité
18/08/2023 16:04

oh ! Mais quelle belle sélection Renée !! j’ avoue que mon attention au vu des résumés très précis que tu fais de chaque livre coup de cœur, je sui bien tenté par « Les pépètes du cacatoès » de Elisabeth Segard, déjà le titre me plait et l’histoire aussi mais tu as fait là une sélection avec un choix de grande qualité et de découverte ! On va se laisser tenter !!

PPRené
Invité
18/08/2023 11:18

bonjour chere Renée, toujours de bonnes idées de lectures chez, toi, tres bonnes analyses, merci, j’espère que tout va bien, je croyais que tu étais en pause, et je vois un article ? amities et grosses bises

fanou
Abonné
fanou
18/08/2023 08:23

Bonjour Renée,
les vacances sont terminées depuis peu mais je reprendrais mon blog sûrement début septembre car ma belle mère (94 ans) est toujours hospitalisée. Trop d’allers et retour (100 kms) à faire. Séances de kiné pour moi. Pas trop la tête à faire le blog mais je ne t’oublie pas. J’espère que tu vas bien. Je te souhaite un bon vendredi et un bon weekend. Une bonne continuation. Bisous.

Septsup
Invité
17/08/2023 17:26

super pour nous… j espère que t as passé un bon été… gros bisous

biker06
Abonné
16/08/2023 18:04

Bonsoir Renée
Apres avoir vu 3 ORL, un stomatologue, un ORL, un acupuncteur et aujourd’hui un ostéopathe , ça ne va pas vraiment mieux….La semaine prochaine elle voit un autre neuro et de nouveau l’ORL. Mais depuis 4 mois, les symptômes n’ont pas disparu…
merci Renée
bizz

JACQUELINE
Abonné
15/08/2023 18:00

On peut laisser un commentaire!! Il y a des auteurs « solides » dans tes choix! Des historiens et des rois de l’angoisse!!! Je note celui de Guy des Cars qui m’intrigue. Il y a fort longtemps il était dans les meilleurs ventes!! Bises Renée

claudielapicarde
Invité
11/08/2023 11:12

Ca y est j’arrive à rentrer dans les commentaires. J’aime bien les résumés des livres, ça permet de faire un premier choix.
Bonne fin d semaine.

Juste Lenoir
Invité
11/08/2023 09:06

Bonjour,

bon retour
merci de cette liste d electure
chacun y trouvera son bonheur , peut etre

Est arrivé ce jour de vendredi
Et moi, je viens là et ici
Sur vos blogs pour vous souhaiter
Un weekend heureux de soleil d’été

Les pluies sont parties
Maintenant la chaleur revient
L’été est de nouveau là, les amis
Et on en profite deja et enfin

Yvette
Abonné
10/08/2023 17:19

Chez nous dans l’ouest, nous n’avons pas à nous plaindre de la chaleur mais depuis deux jours Nantes a bien chaud, demain il va peut-être pleuvoir.
je te souhaite de bonnes vacances.
Merci pour ton com sur mon blog
A bientôt Renée.

jean marie 14
Invité
10/08/2023 13:00

Un petit coucou Renée en cette moitié de semaine ou nous avons un temps chaud mais avec du vent j’espère que tu vas bien je te souhaite une belle journée de Jeudi bises

moqueplet
Invité
09/08/2023 06:44

te revoilà, j’espère que les vacances se passent à merveille, profites de bien terminer ce mois d’aout….passe une bien agréable journée

bebert33
Invité
08/08/2023 15:23

bonjour Renée , merci de penser à nous même en vacances hi hi , Danièle aime lire alors … merci et le film ah oui et ++++ bisous bel été et semaine a +

claudielapicarde
Invité
08/08/2023 14:44

En effet, ça fonctionne, bonne semaine.

biker06
Abonné
08/08/2023 13:54

Je vais bien mais pas Soso. C’est compliqué, hospitalisé depuis Vendredi
bizz

trublion
Abonné
08/08/2023 10:19

Et bien, tu auras beaucoup lu, même en vacances !
Et toujours les forêts, comme la vie n’ est pas remboursable, me paraissent des sujets du moment !
C’ est aussi ma troisième tentative !
Bonne journée
bisous

virjaja
Invité
07/08/2023 19:26

un Guy des Cars que je n’ai pas lu, je note, et j’adore les romans japonais, je note aussi, merci!!! gros bisous Renée. cathy

jazzy57
Invité
07/08/2023 10:55

Troisième essai pour les commentaires . Je disais donc joli bilan lecture , je retiens le livre de Sandrine Colette , j’aime beaucoup cette autrice .
Bonne semaine Renée
Bises

renée bukay
Abonné
07/08/2023 10:41

bonjour, tu lis beaucoup bonne continuation bisous

FRED
Invité
07/08/2023 09:10

Je note, je note….

manou
Invité
07/08/2023 07:07

Et bien je vois que tu as profité de ta pause pour beaucoup lire, c’est super ! J’ai lu le premier dur mais poignant, et je connais beaucoup des auteurs que tu cites en particulier Aki Shimazaki que j’aime beaucoup. Merci pour cette présentation et bonne continuation. Quand tu reprendras ton blog je serais toujours en demi-pause et donc je viendrai comme je l’ai précisé sur mon blog en fonction de mon temps libre étant prise au niveau familial sans doute jusqu’à la mi-septembre. Bisous et à très bientôt

jill bill
Abonné
jill bill
07/08/2023 03:18

Encore de belles lectures Renée, merci, belle semaine, bises jill

colettedc
Abonné
06/08/2023 21:00

Bonsoir Renée, un plaisir de te retrouver alors, ce que ce sera le 20 août, hein !!! Ce sera tout simplement un plaisir fou ☺ !!! Bravo pour ce bon bilan de lecture et bonne semaine.
Bisous♥

-----000--------
Invité
06/08/2023 17:40

super contente de te lire ….♥

Melo
Abonné
Melo
06/08/2023 15:47

Coucou Renée!, merci de ton passage.
Oui j’essaie de m’y remettre doucement, mon nouveau pc fonctionne à la vitesse de l’éclair, un vrai bonheur. Mes yeux fatiguent très vite mais au moins ça ne rame plus, et je me remets du déménagement, suis bien installée dans ce nouvel appartement, je m’y plais bien, plus grand, très clair (plein sud) et entièrement réhabilité donc pas de souci en vue!!!
Pas de vacances donc cette année, les déménageurs coûtent très cher (faut que je retombe sur mes pieds :)) et la minette doit bien s’habituer, pas question de la laisser pour l’instant même si elle connait bien mon amie qui s’occupe d’elle en mon absence.
Bonne continuation , profite bien, l’été n’est pas fini, gros bisous ♪♫

Béa Kimcat
Invité
06/08/2023 10:29

Bonnes lectures en juillet…
Lu Et toujours des Forêts de Sandrine Collette il n’y a pas très longtemps et lu La Cathédrale de Haine, il y a très longtemps (j’étais adolescente)
Bisous Renée et bon mois d’août

Epiceas
Abonné
Epiceas
06/08/2023 09:53

Coucou Renée, toujours bien occupée en lecture à ce que je vois 🙂

Epiceas
Abonné
Epiceas
06/08/2023 19:12
Répondre à  Renée

Oui tout roule, sauf la météo on va dire mdrrr et toi ? Belle semaine

erato
Abonné
06/08/2023 09:03

Quelle puissance de lecture , je suis admirative! Quelques livres me plaisent beaucoup!
Bon dimanche , bises Renée

mamazerty
Abonné
mamazerty
06/08/2023 08:20

Bonjour Renée,un mois de juillet propice à la lecture bien diversifiée . Je souris devant Guy des cars, j’ai dû tous les lire il y a un demi siècle. J’avoue qu’il m’en reste peu de souvenirs. Le premier de ta liste est en projet de lecture quand ma médiathèque rouvrira. Je lirais bien aussi ce livre japonais dont tu parles. Merci pour les idées. Bisous

Zaza
Abonné
06/08/2023 08:15

Joli bilan lecture pour ce mois de juillet, bravo Renée.
Bises et bon dimanche – Zaza

Étiquettes: