Aller au contenu

Crète Chania 3-24 juillet 2019/ 5 Gramvoussa et Balos

Aujourd’hui nous allons découvrir Gramvoussa, puis Balos.

Pour nous y rendre nous choisissons le bateau c’est une excursion qui part de Kissamos, ou nous somme censés être pour 09H45, puisque le départ est censé être à 10H15….On déchante le départ ne se fera qu’à 10H45..mais bon pas grave.

Pour info : Gramvoussa

qui en grec s’écrit Γραμβούσα, se situe à la pointe de la péninsule du même nom. La baie située entre les deux îlots porte aussi le nom de baie de Gramvoussa. L’endroit était également connu à l’époque vénitienne en italien comme Garabusa ou Grabusa.

La première île porte le nom d’Ágria Gramvoúsa ( la « Gramvoussa sauvage »).
La deuxième est nommée proprement Gramvoussa ou Imeri Gramvoussa ( la « Gramvoussa calme »).

Les Vénitiens construisirent sur Imeri Gramvoussa un château entre 1579 et 1583. Celui-ci explosa en 1588 – l’entrepôt de poudre fut, en effet, touché par la foudre. On reconstruisit le château en 1630. Les Turcs s’emparèrent de la forteresse, en 1691, à la suite d’une trahison.

La forteresse fut prise par surprise par les insurgés crétois en août 1825, au cours de la guerre d’indépendance. De 1826 à 1828, l’île, habitée par des réfugiés crétois, servit de base à une flotte de pirates grecs dont les navires furent détruits ou capturés par une flottille anglo-française en janvier 1828.

Gramvoussa est aujourd’hui visitée par des milliers de touristes, chaque année, à cause de sa baie aux eaux turquoise.

Administrativement, les îles appartiennent au dème de Kissamos.

Il existe aussi un îlot portant le même nom au cap Sud-Ouest d’Amorgos. Étienne de Byzance et Strabon évoquent, en outre, une île de Kramvoussa, située près de Séleucie d’Isaurie. Source 

 

Vous avez sans doute vu sur le diapo une épave rouillée, qui est devenue un point de repère dans la région, est une destination intéressante pour les pêcheurs à la ligne et aussi un sujet idéal pour ceux qui aiment photographier les épaves de bateaux. C’est l’épave du « DIMITRIOS P »  qui est devenue une partie intégrante de Gramvoussa, avec les autres épaves qui reposent dans les fonds marins depuis des siècles.

Le 30 décembre 1967, le bateau, transportant 440 tonnes de ciment, quitte Chalkida (une ville de Grèce-Centrale) vers l’Afrique du Nord.  En raison des mauvaises conditions météorologiques, le bateau doit jeter l’ancre dans la baie de Diakofti à Cythère. Le 6 janvier 1968, il reprend la route, mais doit à nouveau changer de cap vers la côte nord-ouest de la Crète à cause du mauvais temps. Tandis que la tempête bat son plein, le bateau est contraint de jeter ses deux ancres au sud d’Imeri Gramvoussa, à 200 mètres de la côte.

La vidéo et

en musique si vous le souhaitez[youtube https://www.youtube.com/watch?v=9Ntzt6Ke1to]

Le 8 janvier 1968, à 13h15, la chaîne de l’ancre droite doit être coupée tandis que les conditions météorologiques se détériorent. Le capitaine essaye en vain de maintenir le bateau droit à l’aide du moteur, mais le bateau s’échoue sur son flanc gauche, tandis que la salle des machines se remplit d’eau. Le capitaine ordonne alors à son équipage d’abandonner le bateau et tout le monde débarque en toute sécurité à Imeri Gramvoussa où ils restent jusqu’au 10 janvier en raison du mauvais temps. Enfin, le destroyer de la marine grecque « IERAX » recueille les membres de l’équipage et les ramène sains et saufs à Souda. Source 

Comme vous le constatez le bateau est énorme et accoste directement sur les cailloux.

Le site est magnifique mais, à mon regret vu la taille du bateau, ce sont trop de touristes qui débarquent en même temps, ce qui, n’est ni agréable pour les visiteurs ni par ailleurs très écolos! C’est regrettable, et nous ne nous imaginions pas cette excursions comme cela.

Nous ré-embarquons pour Balos, mais ça on en reparle…dès le 27………une absence se profile!

 

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

22 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
écureuil bleu
Invité
07/09/2019 09:24

Bonjour Renée. Un peu trop de monde pour moi, mais c’est joli et la vue du haut de la falaise doit être belle. Bisous

colettedc
Abonné
07/09/2019 01:30

Merci Renée de cet autre magnifique partage ! Agréable, ta vidéo : Chipie ouvre bien grands les yeux !!!
Bon week-end,
Bisous♥

Cléo
Invité
06/09/2019 18:12

Toute une histoire que ce bateau! Bises et bon week-end!

Kimcat
Abonné
06/09/2019 16:28

Un bel aperçu de ton voyage crétois…
C’est vrai que c’est dommage ces gros bateaux qui débarquent trop de touristes…
La musique nous met dans l’ambiance
Bisous Renée

manou
Invité
06/09/2019 15:44

C’est en effet un site superbe et tu as bien fait d’y aller. Il ne faut pas culpabiliser car une fois en voyage il faut en profiter mais c’est vrai ce que tu dis que ce genre d’excursion pourrait se faire avec des bateaux plus respectueux de l’environnement. Merci pour la balade. Je me suis abonnée à ce blog (je l’avais déjà fait mais je ne recevais pas le mail de confirmation alors que je l’ai eu dans la seconde aujourd’hui…mystère). bisous et à bientôt

marie
Abonné
06/09/2019 13:09

Bonjour renée, toujours un grand plaisir à te suivre dans ce voyage. Bisous bon après-midi MTH

giselefayet
Invité
06/09/2019 13:34

Oui tu as raison pour le bateau et le nombre de touristes , le problème commence à se poser un peu partout maintenant pour les sites exceptionnels .
Bonne journée
Bises

casa06
Abonné
casa06
06/09/2019 10:17

j’adore ce joli bleu de la mer, merci pour ton diaporama.
bonne journée, bises

biker06
Abonné
06/09/2019 08:02

c’est drôle, je lis plus facilement l’italien que le grec hi hi hi
Bon Week end
bizz
Pat

Epiceas
Abonné
Epiceas
06/09/2019 07:50

Pauvre toutou, pas rassuré mdrrrr