Aller au contenu

Que des pleureuses….

La Corse et d’autres endroits sur terre célèbre Pâques avec plus de piété que d’autres.

Il en va de même pour une région en Suisse, Romont à 30 minutes environ de chez nous.

Comme je ne l’ai découvert que le soir du vendredi Saint au TJ Suisse, je n’ai jamais assister à cette possession.

Les Pleureuses (Romont)

Chaque Vendredi saint à 15 h à Romont a lieu la procession des Pleureuses, une tradition largement relayée par les médias et qui réunit Romontois et visiteurs croyants ou profanes. Elle commémore la Passion du Christ en faisant référence à la compassion des femmes de Jérusalem le long du parcours menant au mont Golgotha. Depuis le Concile Vatican II dans les années 1960, la procession a été intégrée à la liturgie du Vendredi saint : la Passion selon Saint Jean y est lue comme ailleurs, mais au moment d’évoquer le chemin de croix, la procession sort de la Collégiale pour en faire le tour. Un porte-croix cagoulé et en noir représente le Christ, il est immédiatement suivi d’une femme seule, incarnant la Vierge Marie, puis d’une vingtaine de femmes voilées vêtues de noir qui portent sur des coussins écarlates les instruments de la passion: les pleureuses. Puis viennent les prêtres, les enfants de chœur et les fidèles. La procession s’arrête pour une courte oraison aux stations qui symbolisent la montée au calvaire. Les pleureuses restent silencieuses et anonymes, le caractère spirituel de ce rite est ainsi préservé puisqu’il ne s’agit pas d’une représentation théâtrale.

La première mention concernant le jeu du Mystère de la Passion à Romont remonte à 1456 (Page, 1979). En 1755, la représentation du Mystère est remplacée par une procession qui se déroule dans toute la ville ; elle est composée de 15 « Traîne-Croix » (des hommes qui défilaient pieds nus en tirant de lourdes croix en bois) et de pleureuses (Ayer 1996). En 1843, les croix des « Traîne-Croix » disparaissent dans un incendie. Dès lors, ce sont uniquement les pleureuses qui défilent à Romont. Plusieurs changements lithurgiques sont apparus par la suite et le parcours a été raccourci. Dans les années 1970, cette tradition pascale jugée trop théâtrale a failli disparaître. Depuis plus de 30 ans, la responsable de la procession veille donc à préserver la sobriété et le caractère religieux de la coutume.

Si, les pleureuses, sont complètement invisibles aux yeux de tous, c’est pour préserver l’anonymat de celle-ci, nous fut expliqué lors du TJ. Source

En ville de Fribourg, nous avons aussi une pleureuse sous forme de statue, par contre elle n’a rien a voir avec *les pleureuses de Romont*.

Franziska Koch, 2003

Franziska Koch, artiste zurichoise, a conçu cette fontaine à partir du modelage d’une poupée ancienne. Elle s’est également inspirée d’une de ses amies qui aurait vécu un chagrin d’amour et qui pleurait même dans les lieux publics.
Cette sculpture représente une femme-enfant pleurant. Elle est vêtue de vêtements simples, au style asexué et porte un cabas. La tête baissée, elle pleure… De l’eau coule de ses yeux fermés.

Cette sculpture s’est imposée comme une des figures du centre-ville.

Franziska Koch a été invitée par Pipilotti Rist a participer au Festival Belluard Bollwerk International 2003. Dans ce cadre, sa sculpture « Trinkwasser » a été installée à la rue de Romont et inaugurée le 3 juillet 2003. Suite aux réactions positives de la population qui la nomme « La Pleureuse », la Commission culturelle de la Ville de Fribourg décide de l’acquérir. Source

Maintenant, vous savez!

 

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

44 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
écureuil bleu
Invité
05/04/2024 20:59

Bonsoir Renée. Je ne connaissais pas ces pleureuses de Romont

Églantine
Invité
Églantine
05/04/2024 18:58

Je trouve la statue de Fribourg est magnifique ! Des yeux qui pleurent …

M-Hélène
Invité
05/04/2024 11:11

Je pense que les pleureuses existaient en France comme les vêpres plus récent mais cela c’est perdu.

trublion
Invité
04/04/2024 17:10

et bien j’ aurais bien suivi cette tradition le vendredi saint, comme j’ aurais bien été à la messe en Corse avec leurs chants superbes !
Dans mon nord-Pas de Calais, nous avons les charitables, qui aident les pauvres à faire leur deuil !
Merci à toi pour tes vidéos
Passe une bonne soirée
Bisous

colettedc
Abonné
04/04/2024 16:54

Merci Renée, je savais, en Corse mais, pas en Suisse !!! La statue de Fribourg est magnifique ! Bisous

marie des vignes
Abonné
marie des vignes
04/04/2024 14:28

Bonjour Renée j’ai regardé les vidéos avec grand plaisir et curiosité, je trouve que c’est très beau , très solennel, très triste,c’est bien de conserver ces coutumes. Bisous bon après-midi MTH

Zaza
Abonné
04/04/2024 13:53

Une page très intéressante Renée, merci
Bises – Zaza

biker06
Abonné
04/04/2024 13:45

Hello Renée
Je regarderai cela par curiosité mais certainement pas parce que je suis croyants….tu le sait, je suis un anti ……religion ! A Nice et en Corse, ce sont les confréries de pénitents blancs, noirs, rouges et bleus qui font cela.
Bon Jeudi
bizz
Pat

Livia
Invité
04/04/2024 11:48

Dans notre France laïcarde les manifestations religieuses, sont devenues « verboten » hélas !
Bisous et bonne journée

jazzy57
Invité
04/04/2024 10:58

Je découvre aussi cette tradition en Suisse. Elles sont impressionnantes ces pleureuse .
Quant à la statue de Fribourg elle est tres belle.
Bon jeudi
Bises

Juste Lenoir
Invité
04/04/2024 10:44

merci pour ce moment folklorique de Suisse et cette tradition a decouvrir

merci des infos, des videos et des images
pour illustrer ce moment helvetique des pleureuses de Paques

Béa Kimcat
Invité
04/04/2024 09:36

Oui maintenant on sait tout sur les Pleureuses.
Jolie cette sculpture
Bisous Renée et bon jeudi

claudielapicarde
Invité
04/04/2024 08:57

Comme je ne suis pas croyante, je n’irai pas voir la procession, mais la statue, je la trouve très jolie.
Bon jeudi.

Epiceas
Abonné
Epiceas
04/04/2024 08:30

Non je ne savais pas non plus 🙂

JACQUELINE
Abonné
04/04/2024 08:15

Jamais je n’aurais imaginé que des pleureuses existaient en Suisse! Des traditions qui remontent à la Grèce antique. Une belle découverte!! Merci Renée! Bises

mireille du sablon
Abonné
mireille du sablon
04/04/2024 08:09

Les traditions religieuses perdurent mais j’avoue préférer cette sculpture.
Bises de Mireille du sablon

-----000--------
Invité
04/04/2024 08:00

bizarre de bizarre….ne vais rajouter mot …..merci pour l’article

celine
Abonné
04/04/2024 06:27

j’avoue n’avoir jamais vu une telle procession, superbe statue, cela me fait penser à ces personnes grimées qui restent immobiles et qui se font photographier comme des statues. bises.celine

jill bill
Abonné
03/04/2024 23:55

Bonsoir Renée, il n’y a pas tant de procession, fête religieuse par chez moi, j’ai dû en voir deux dans ma vie, en effet votre pleureuse n’a rien à voir, merci, belle nuit, bises jill

Pestoune
Invité
03/04/2024 18:09

Une procession pleine de symbolisme et de ferveur que je découvre. Il est normal que les pleureuses soient anonymes. Elles ne représentent pas une personne en particulier mais elles représentent à la fois les femmes présentes lors de la passion : Marie, Marie Madeleine, Véronique et toutes les autres mais elles représentent aussi toutes les pleureuses à travers les siècles.
Merci pour cette belle découverte, Renée.
Bonne journée à toi

yannn
Invité
03/04/2024 17:36

J’ai regardé la vidéo. Et cette dame qui porte le linge avec la trace du visage du Christ.
C’est une des choses que je collectionne. Sainte Véronique essuyant le Christ.
Puis, je vois d’autres dames, pleureuses, un coussin à la main. Et les instruments de la passion. Entre autre, une lance et un bâton avec une éponge vinaigrée au bout.
Tour le monde masqué. À plus. > Yann

Septsup
Invité
03/04/2024 17:21

je pourrais me coucher ce soir… j ai appris plein de choses… merci gros bisous