Aller au contenu

Lectures de janvier

Tout d’abord parlons de ce livre

Ecrit, par notre amie Martine Martin Cosquer, il est un témoignage poignant de son propre vécu.

On dit souvent devant un événement une douleur un coup du sort *j’imagine bien*

Non, on peut imaginer ce genre de vécu. On ne peut imaginer les douleurs physiques autant que morales qu’inflige un cancer, à la personne et, son entourage.

Elle nous livre son combat avec des mots qui, parfois font sourire et pourtant, il n’y a pas de quoi. Elle exprime ces doutes, ces joies aussi car il y en eu, heureusement, déceptions aussi et pas qu’en raison de la maladie, mais qui y ont joué un rôle, peut-être. Elle se met à nu avec cet ouvrage, on découvre une personne qui a su puiser au plus profond d’elle  avec le sourire le moyen de vaincre son cancer. Elle a fait preuve de grande résilience, elle c’est battue elle l’a vaincu.

Bien sûr qu’on pense qu’on ferait comme elle mais, en sommes nous si sûr?

Je ne mettrais aucun passage de celui-ci, a vous de le commander, ici si, ce n’est déjà fait.

Où, la contactez directement contact sur son blog

Sachez quand même que la moitié du produit des ventes seront reversée à l’institut de recherche Marie Curie

A lire absolument, c’est un témoignage poignant.

 

Passons aux lectures usuelles

 

Premier  de cordée de Roger Frison-Roche (Enorme coup de coeur)

« Alors en équilibre sur un clou de soulier et le corps collé à la paroi, il se concentre pour tenir.
Il sentit tout à coup que sa jambe était prise d’un tremblement de fatigue, il fit un brusque mouvement pour retrouver la prise de main, mais déjà il basculait.
Ses doigts griffèrent le granit sans l’accrocher et il tomba à la renverse sans pousser un cri. »
Pour ramener à bon port le corps de son père, foudroyé en pleine ascension, Pierre est prêt à braver tous les dangers. À Chamonix, les guides se mobilisent: Servettaz était le meilleur d’entre eux.
La montagne est une redoutable tueuse, elle sélectionne impitoyablement ses victimes.
Celles-ci le savent bien qui la consomment comme une drogue, et la portent dans leur sang. Une histoire de passion, au courage et à la solidarité des hommes.

 3 parties dans ce livre (plus de 700 pages), ce roman ne se lâche pas facilement. Il retrace une épopée on plonge avec délice et par moment avec effroi dans la vie des ces guides de haute montagne passionnés. Je ne peux que fortement le conseiller. Pour plus d’infos Roger Frison-Roche

film abrégé :

 

Échange : Loft londonien contre cottage bucolique de Beth O’Leary

Leena Cotton est épuisée. Ce n’est pas elle qui le pense, c’est son corps qui le lui dit.
Son burn-out explosif en plein milieu d’une réunion capitale parle à sa place.
Pour la peine, son employeur lui impose deux mois de congés qu’elle ira passer – en traînant les pieds – dans le cottage de sa grand-mère, à la campagne. Elle aurait encore préféré mourir de surmenage que d’ennui…
Eileen Cotton a pris une décision : puisque son époux de toute une vie l’a quittée du jour au lendemain, elle a désormais le droit de vivre pour elle-même. Et pourquoi pas même… vivre
Une relation charnelle passionnée, à 80 ans ? Mais dans son petit village du Yorkshire, les candidats au poste d’amant ne sont pas légion…
Un problème ? Une solution !
La grand-mère et la petite-fille n’ont qu’à échanger leurs vies. Eileen ira habiter dans la colocation de Leena à Londres, où les beaux messieurs pullulent,
tandis que Leena a pour mission de se reposer à la campagne et… de régler tous les problèmes qu’elle avait tenté jusqu’ici de mettre sous le tapis.
Avec quelques conseils pour apprivoiser la trépidante capitale d’un côté, et un ou deux trucs pour gérer les voisins intrusifs (ou excessivement séduisants) de l’autre, cesd eux femmes vont-elles y arriver?

Après, *premier de cordée* et plus fort de la haine* de gros fous rires. Et croyez moi ça m’as fait du bien.

 

La servante écarlate de Margaret Atwood

On l’appelle Defred. Quoique son nom, dans la machine normalisatrice qu’est devenue la société de Gilead, n’ait plus aucune importance. Ni sa personnalité. Aux yeux des fanatiques qui ont édifié le système, seul compte son ventre.

Dans ce monde clos à coup d’interdictions, de persécutions et de diktats religieux, la maternité est réservée aux Servantes, réduites à cette seule fonction. Sinon, c’est la déportation dans les colonies irradiées où croupissent les Antifemmes, bêtes noires du régime. Alors Defred se contraint à la soumission. Lutte pour oublier qu’elle était libre, autrefois, dans un pays qui s’appelait encore l’Amérique…

Ce qui en est dit : Il traite a la fois d’une prise du pouvoir qui ne laisse aucune place a la liberté mais également à la place des femmes dans la société.
Ce livre est écrit d’une façon douce qui oscille entre passé et futur pour bien montrer l’évolution des lois et des moeurs.
La dictature est a son comble, la délation, la peur font que la population ,et plus surement les femmes ,ne prennent aucun risque et obéissent.

Mon ressentis : Un livre qui fait froid dans le dos. Les *libertés* se rétrécissent, la société se désagrège, s’appauvrit et se révolte. Somme nous à l’aube de ce genre de nouveau monde?

 

Les fantômes de Reykjavik de Arnaldur Indridason (Auteur)

Inquiets pour leur petite-fille dont ils savent qu’elle fait du trafic de drogue, un couple fait appel à Konrad, un policier à la retraite, suite à sa disparition. Dans le même temps une amie de Konrad lui parle d’une jeune fille retrouvée noyée dans l’étang devant le Parlement en 1947. Elle lui demande de l’aider car l’enfant hante ses rêves. Il découvre que l’enquête sur la mort de cette dernière a été menée en dépit du bon sens. Lorsqu’on trouve le cadavre de la jeune trafiquante, il met encore en doute les méthodes de la police.
Konrad mène les deux enquêtes de front. Il nous apparaît comme un personnage solide, têtu, coléreux et rompu, par son enfance auprès de son père, à toutes les ruses des voyous. Toujours aux prises avec son enquête sur l’assassinat de son propre père, il avance vers la vérité.

Un super bon polar….

 

Va où le vent te berce de Sophie Tal Men

En intégrant une association de bénévoles à l’hôpital, Gabriel devient berceur de bébés.
Anna, jeune médecin, s’apprête à mettre au monde, seule, son premier enfant.
Chacun a son propre combat à mener, un fossé les sépare, et pourtant leur rencontre va tout changer.
Et si, ensemble, ils apprenaient à se reconstruire ? À vaincre leurs peurs et à affronter les fantômes du passé ?

1er roman que je lis de cette auteur, j’avoue avoir été conquise, Née en 1980, Sophie Tal Men est cheffe de service en neurologie à l’hôpital de Lorient. Va où le vent te berce est son cinquième roman. Au hasard d’une rencontre, elle a fait la connaissance de bénévoles berceurs dans les hôpitaux pour enfants et a voulu rendre hommage à ces bénévoles, conteurs, magiciens, berceurs qui réconfortent les enfants, leur offrent une part de rêve. Un bel hommage pour ces êtres qui donnent temps et compassion à ceux qui souffrent. A lire impérativement.

 

Je ne reverrai plus le monde (textes de prison)  de Ahmet Altan

Ces dix-neuf textes sont écrits du fond d’une geôle. Poignants et remarquablement maîtrisés, ces aller-retours entre réflexions et sensations expriment le quotidien morne du prisonnier, écartelé entre le bilan de sa vie et de ses actions, et le vide glacial d’un avenir absent. Mais petit à petit le courage lui revient, et malgré des conditions désespérantes il se remet à écrire. Un livre de résistance exemplaire.

Du courage il en faut pour supporter ce que cet homme supporte!

 

 

 

Livres Papiers

Plus fort que la haine de Tim Guénard
Tim est une « mauvaise graine ». Abandonné par sa mère et battu à mort par son père, il devient à 5 ans un enfant de l’Assistance.
De familles d’accueil en maisons de correction, de brutalités en humiliations, il apprend la violence et la haine.
Pourtant, son immense soif de liberté et d’amour l’entraînera dans les rues de Paris, au hasard des rencontres, à la recherche d’une humanité perdue et d’un accès au bonheur…

il en est dit : Poignant témoignage d’une enfance dévastée, cet ouvrage est aussi un magnifique éloge de l’amour, du pardon et de la vie.
Mon avis….Oui c’est poignant du moins au début par contre tous ces voyages, ces rencontres et la fin me laisse dubitative……

 

 

Pensées et anectdotes de Coluche
«Dieu a dit : il faut partager. Les riches auront la nourriture, les pauvres de l’appétit.»
«Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords.»
«Je suis capable du meilleur comme du pire, mais dans le pire, c’est moi le meilleur.»Prié d’indiquer son principal trait de caractère, Coluche répondit : «Je suis bavard.»

N’ayant pas connu Coluche, enfin connu comme artiste puisqu’à l’époque j’étais en Grèce, je n’en ai entendu parlé qu’à son décès et, par mon regretté frère.
Depuis j’ai des sketches à la TV puis dernièrement ces 2 livres. Nul doute un personnage haut en couleur. Il ne fallait du coup pas s’étonner qu’il ait pu faire trembler quelques politiciens.
Par contre je trouve quand même, par moment, quelque peu vulgaire.

 

La nuit sacrée de Tahar Ben Jelloum (prix concourt 1987)

Suite de l’enfant des sables (que je ne lirais pas! vous comprendrez après le résumé pourquoi)

Rappelez-vous ! J’ai été une enfant à l’identité trouble et vacillante. J’ai été une fille masquée par la volonté d’un père qui se sentait diminué, humilié parce qu’il n’avait pas eu de fils.
Comme vous le savez, j’ai été ce fils dont il rêvait. Le reste, certains d’entre vous le connaissent ; les autres en ont entendu des bribes ici ou là.
Ceux qui se sont risqués à raconter la vie de cet enfant de sable et de vent ont, eu quelques ennuis,  certains ont été frappés d’amnésie d’autres, ont failli perdre leur âme.
Mais comme ma vie n’est pas un conte, j’ai tenu à rétablir les faits et vous livrer le secret gardé sous une pierre noire dans une maison aux murs hauts au fond d’une ruelle fermée par sept portes.

J’avoue ne pas avoir aimé ce livre, on peut comprendre qu’élevée en tant que garçon, cette petite fille aie de profondes blessures mais l’égarement des écrits ne facilite pas la compréhension du texte.
Suis-je passée a coté? Possible….Mais je ne trouve pas que ça mérite un prix.

 

Lady scandale de Loretta Chase

Agent des Services secrets britanniques, James Cordier est envoyé à Venise afin de récupérer chez une célèbre courtisane des lettres prouvant que son ex-époux est coupable de haute trahison. Séduire cette courtisane, lui subtiliser les lettres… une opération de routine pour James. N’est-il pas un don Juan professionnel, un menteur patenté, un comédien dans l’âme et le roi du déguisement ? Seulement, Francesca Bonnard n’est pas n’importe quelle catin. Belle, intelligente, cultivée, elle est aussi experte que James dans l’art de la séduction. C’est donc un duel au sommet qui s’annonce entre deux redoutables adversaires...
Une enquête des rebondissement un poil de sensualité des sentiments  qui n’osent s’avouer….Bref un bon moment de détente pour atténuer les lectures plus rudes.

Dans la rue ou vit celle que j’aime de Mary Higgins Clark

En 1891 à Spring Lake, un meurtrier resté à jamais inconnu a assassiné, à quelques années d’intervalle, trois jeunes filles. Un siècle plus tard, cette riche et calme station balnéaire du New Jersey se trouve endeuillée par les disparitions successives et inexpliquées de Martha Lawrence et Carla Harper. Les deux jeunes femmes ont été victimes d’un individu qui, telle une réincarnation du premier tueur, utilise le même macabre stratagème. Pour s’éloigner d’un maniaque qui la harcèle, l’avocate new-yorkaise Emily Graham vient s’installer à Spring Lake et rachète la maison d’une de ses aïeules, jadis victime du psychopathe. Lorsqu’elle fait creuser une piscine dans sa propriété, les ouvriers mettent à jour un squelette. On identifie Martha Lawrence. Le soir même, Emily trouve sous sa porte une enveloppe qui contient une photo d’elle prise la veille. Qui la harcèle ? Son ex-mari qui veut récupérer une partie de sa fortune ? Le maniaque qu’elle avait fait hospitaliser ? Ou bien le tueur à l’affût de sa troisième proie ? Encore un excellent triller comme, elle sait si bien les écrire. Etonnée de découvrir le meurtrier auquel, je ne m’attendait pasI
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

88 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Clem
Invité
Clem
06/02/2023 19:17

Coucou Renée
J’ai lu plusieurs de ta sélection et je ne peux que l’approuver
Bonne soirée, bisous
Clem

JACQUELINE
Abonné
06/02/2023 18:50

Tu m’émerveilles Renée! Comment fais tu le choix de tes livres? J’avoue que quand je rentre dans une librairie je suis étourdie!! Dans le sens que j’ai la tete qui tourne!! 🙂 Toujours très précieuse ta chronique bouquins!! Bises

lizagrece
Invité
06/02/2023 12:05

Un grand choix de lecture qui passe par du vécu le terrible quotidien des malades un roman classique ( celui de Frison Roche} un policier divers romans contemporains et un livre étrange que celui de Tahar Ben Jelloul que pour ma part j’ai bien aimé. En tous cas merci pour cette chronique foisonnante

manou
Invité
06/02/2023 08:00

Tu as beaucoup lu et j’en connais un grand nombre parmi ceux que tu nous proposes. J’avais été très émue en lisant « je ne reverrai plus le monde » et bien entendu celui de Martine. Frison-Roche est un grand hauteur j’ai même relu son livre deux fois…C’est bien que tu alternes les sujets difficiles avec des romans plus légers ou des policiers, je fais pareil :):) bisous

cricket
Invité
cricket
05/02/2023 17:42

Le premier en effet doit être poignant.
Frison Roche, c’est le préféré à mon père, adepte d’alpinisme et qui partait gravir les montagnes tous les ans avec ses potes et en faisait également au sein du peloton de gendarmerie.
Il a eu un accident à l’époque. Piolet lâché par un camarade qu’il s’est reçu et a eu une fracture ouverte tibia et péroné une nuit de tempête durant laquelle ils ont dû attendre des heures, lui et ses hommes, un hélicoptère…
Sacrée période ! Ma mère enceinte de ma petite soeur à l’époque, je ne te dis pas la peur qu’elle a eu !!
Merci pour tes belles lectures – aimées ou moins – Toutes, je pense, mérite qu’on s’y arrête …
Bisous.
Cricket

Jean-Luc
Invité
05/02/2023 11:56

Voilà une belle et grande sélection, là j’ai l’impression d’avoir lu au moins dix livres en très peu de temps, mais du temps j’en ai pas beaucoup, bisous JL

moqueplet
Invité
05/02/2023 05:46

la lecture prend du temps comme les ouvrages que je prépare pour le vendredi, ouf il en reste un peu pour la maison….(lol), passe une bien douce journée

Bernie
Invité
04/02/2023 22:34

Premier de cordée, ça me rappelle vieux souvenirs.

ABC
Invité
ABC
04/02/2023 17:01

Merci pour tes impression,
J’en ai lu deux
Le premier il y a si longtemps que cela vaudrait sûrement la peine de le relire :
Premier de cordée,
le second comme tu dis poignant et faisant bien réfléchir sur le poids de l’enfance :`
Plus fort que la haine

En janvier j’ai lu, entre autre, un livre magnifique pour ceux qui aime la langue française que je recommande à 100% :
Une longue route pour m’unir au chant français de François Cheng

Bonne soirée et bon dimanche !

Elisa
Invité
04/02/2023 15:04

Merci pour toutes ces idées de lecture. Merci pour toutes ces suggestions.
Il y en a pour toutes et tous. Une douce fin de semaine. Bises

fanfan2B
Invité
04/02/2023 11:22

Un très bon choix ; j’en ai lu certains. Bise

MéméYoYo
Abonné
04/02/2023 07:40

Tu as fait de belles lectures. J’ai du mal à lire en ce moment. Pourtant.le dernier pourrait être un roman dont l’histoire me plairait. Bonne journée. Gros bisous

moqueplet
Invité
04/02/2023 06:10

ces petites blagues dérident un peu les zygomatiques et ça ne nous fait pas de mal……passe une bien agréable journée

eglantine
Invité
03/02/2023 22:50

Merci pour toutes ces suggestions de lecture ! Je prends note celui de notre amie Martine Martin Cosquer! J’ai hâte de le lire!

CathyRose
Invité
03/02/2023 21:26

Et bien tu en as lu des livres ma Renée ! Moi ça ira beaucoup plus vite que toi … zéro ! Il y en a certains dont j’ai entendu parler, mais je n’en ai lu aucun.
Belle soirée, bisous.
Cathy

CathyRose
Invité
04/02/2023 15:40
Répondre à  Renée

Depuis le covid je n’y arrive plus, j’en ai commencé une bonne vingtaine, impossible de me concentrer, mais avant j’en lisais en moyenne deux par mois.
Bel après-midi, bisous.
Cathy​

MONIQUE FALTRET
Invité
03/02/2023 20:37

Frison roche ok je l’ai lu il y a longtemps et j’ai beaucoup aimé. Marie Higgins Clark j’adore, je lis tout ceux que je trouve a la médiathèque. je n’ai pas encore lu celui la. j’étais fan de Coluche, malgré ses outrances !! a lire de temps en temps pour se remémorer cette période pas encore gangrénée par les réseaux sociaux. je lirais avec plaisir Loft contre cottage, Arnaldur Indridason je ne lis plus les livres venant du froid, j’ai un problème avec le nom des gens et le nom des endroits, je mélange tout. les autres ne m’attirent pas, je lis pour me détendre. ma vie n’ayant pas été un fleuve tranquille. je n’ai pas envie de lire les fleuves pas tranquille de ces auteurs là. passes un bon week end Bisous bisous

Andrée
Invité
Andrée
03/02/2023 20:18

J’ai lu le livre de Martine. Merci pour ce bel article.
Pour les autres je suis une fan de Margaret Atwood (il existe une série bien faite). Tous les mauvais traitements sont bien existants dans certains pays. Et aussi une fan d’Indridasson.
J’ai beaucoup apprécié le livre de Ahmet Altan.
Merci pour tes conseils.
Bises

colettedc
Abonné
03/02/2023 20:03

Excellent bilan de lecture, Renée : Super !!!
Bisous♥

biker06
Abonné
03/02/2023 18:33

Hello Renée
Le premier livre me ferait frémir…..
Bonne soirée
Pat

mireille du sablon
Abonné
mireille du sablon
03/02/2023 16:52

J’ai lu le berceur de bébés et j’ai adoré!
Bises du jour
Mireille du Sablon

claudielapicarde
Invité
03/02/2023 16:27

Pour le premier, sans commentaire, c’est un livre utilitaire à lire, pour la servante écarlate, j’ai vu une série sur Amazon vidéo, tirée de ce livre.
C’est impressionnant à regarder. Je n’ose pas imaginer si c’était réel.
Bon week-end.

-----000--------
Invité
03/02/2023 16:25

beau de lire ……♥

LylouAnne
Invité
03/02/2023 16:02

Coucou Renée, merci de ton partage de lectures, le premier à attiré toute mon attention.
Je te souhaite un très bon week-end, gros bisous.
Lylou

jazzy57
Invité
03/02/2023 15:39

Un tres beau bilan de lecture Renée. J’en ai lu un certain nombre et suis vraiment d’accord avec toi sur ton ressenti .
Bon vendredi
Bises

Béa Kimcat
Invité
03/02/2023 14:23

De nombreuses lectures en ce mois de janvier
Je suis l’actualité de Martine, ayant lutté moi aussi il y a 19-20 ans d’un cancer du sein
Lu il y a longtemps Premier de cordée
Bisous Renée

Epiceas
Abonné
Epiceas
03/02/2023 14:03

Lectures plutôt « sérieuses » ce mois 🙂

la cuisine de Poupoule
Invité
03/02/2023 13:28

Encore de belles lectures. Mon mari est en plein dans la lecture de 1er de corder.
Bonne jorunée
Bisous

Martine Martin
Invité
03/02/2023 13:07

Merci beaucoup Renée pour ton avis sur mon livre qui me touche beaucoup. Juste une petite rectification. Je verserai à l’institut Curie la moitié et pas la totalité de mes droits d’auteur sur ce livre. On a les mêmes goûts en matière de lecture. Tu me donnes envie de lire beaucoup des livres que tu présentes. Premier de cordée, je l’ai lu quand j’étais adolescente et j’avais beaucoup aimé. Bisous

Lucky Ozz
Invité
03/02/2023 13:00

Un choix intéressant dont certains qui me semblent assez durs et que j’aurais tendance à éviter…
Bisous et bon après-midi

jean marie 14
Invité
03/02/2023 12:55

petit coucou Renée en cette fin de semaine, nous avons un beau soleil ça fait plaisir et il fait assez doux ,je te souhaite un très bon Vendredi, belle journée ,bises

Zaza
Abonné
03/02/2023 12:26

Joli bilan Renée, merci pour ces présentations.
Bises et bon vendredi – Zaza

Nadine ALEXIS
Invité
03/02/2023 12:22

bonjour Renée,
je reviens sur le premier livre, il faut être dans le cas pour savoir, moi je l’ai vécu avec JM et je dois dire que je l’admire parce qu’il a surmonté la chimio mieux que ce qu’on ne m’avait dit , on m’avait dit tellement de chose mais ce qui a été important pour moi qui le vivait au quotidien , c’était d’en parler et d’avoir le soutien de mes enfants, mes voisins et ami(e)s du blog , ça aide énormément , mon homme lui ne parlait pas beaucoup mais depuis il a changé, il vit la vie pleinement . Je dis courage aux personnes concernées.
Passe un bon week-end, gros bisous,
Nadine

Livia
Invité
03/02/2023 12:17

Merci pour toutes ces suggestions de lectures, je prends note de certains.
Bisous

pestoune
Invité
03/02/2023 11:45

Personne ne peut affirmer quelle serait sa réaction face à la maladie mais souvent, j’ai pu constater qu’on a tous en nous bien plus de force et de courage qu’on ne peut l’imaginer.
J’en ai lu quelques uns de ta série. Notamment 1er de cordée, il y a bien longtemps mais dont j’ai gardé un souvenir ému.
La servante écarlate a une suite : Les Testaments. Je ne l’ai encore pas lu mais c’est dans mes projets.
Bonne journée Renée

Françoise (Réunion)
Invité
03/02/2023 10:55

Bonjour Renée
Merci pour ce magnifique partage avec de très belles lectures différentes mais toutes très intéressantes. Je ne commande pas sur le net, de temps en temps je m’achète un roman à la FNAC, mais c’est vrai que je lis beaucoup moins qu’avant depuis que j’ai NETFLIX sur ma télé étant passionnée par des séries asiatiques (surtout coréennes) et j’en suis devenue accro.
Le week-end est synonyme de liberté ! Alors, en ce vendredi après-midi transforme-toi en un oiseau dont les ailes s’étendent vers le ciel en vue de voler jusqu’aux plus beaux rêves non encore réalisés ! Bon week-end !
J’espère que tu passeras un week-end plein de plaisir, de rires et de bonheur !
Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

PPRené
Invité
03/02/2023 10:47

bonjour chere renée, bravo pour ton article sur les livres, tout d’aabord celui de notre aie artine, je viens de le recevoir, je n’ai pas commencé mais j’imagine dejà les dures epreuves qu’elle a du endurer, salut à elle ! toute mon admiration, …bravo pour les autres livres de ton article, j’en connais quelques uns, en particulier, j’adore les policiers islandais, merci pour ces critiques, amities et bises

écureuil bleu
Invité
03/02/2023 10:41

Bonjour Renée. Beau bilan de lecture. Je n’ai lu que 1er de cordée que j’avais beaucoup aimé. Bonne journée et bisous

mamykool
Abonné
03/02/2023 10:20

De très bonnes lectures, bon vendredi bisous !

trublion
Abonné
03/02/2023 09:27

Et bien, dis moi, que de livres et de sujets intéressants !
en commun, quand un accident arrive par la pratique d’ une passion, ou que l’ on se retrouve en prison, je n’ éprouve pas de compassion.
Par contre, quand on est frappé par le destin, maladie ou autre, je suis toujours touché
Passe une bonne journée
Bisous

Juste Lenoir
Invité
03/02/2023 09:27

Bonjour,

et bien tu en lis beaucoup
moi j’ai bien du retard,
un livre commencé en été
et pas trop de temps a continuer rapidement
je suis toujours dedans, ou dehors LOL
.
.
.
Premier vendredi de février
Et je viens à tous, mes amis
Un bon weekend vous souhaiter
Avec belle culture et balades jolies

Le temps est pluvieux et frais
Sans beaucoup de neige en mon coin
J’espere que par chez vous c’est
Un peu ce genre de temps tout plein

chevrette13
Invité
03/02/2023 07:17

bonjour
je n’ai pas lu la servante mais j’ai vu la série, très touchant !!
Pour ce qui est de Frison Roche cela remonte assez loin dans mes souvenirs
bisous

jill bill
Abonné
03/02/2023 06:50

Bonjour Renée, lectures variées, certes le livre de Martine interpelle, la cancer, nul n’est à l’abri, merci, bises jill

moqueplet
Invité
03/02/2023 06:33

ils doivent avoir un temps imparti dans les rayons, sinon tout serait dévalisé en un rien de temps….mais je ne les envies pas du tout, je serais bien incapable de me joindre à eux….