Aller au contenu

Lectures de février

Germinal de Emile Zola

À Montsou, dix mille mineurs gémissent sous le poids d’une exploitation toujours plus forte ; parmi eux, Étienne Lantier, qui voudrait voir triompher ses idéaux socialistes. Quand la grève éclate, il en devient le chef, guidant les revendications des ouvriers, les incitant à la fermeté. Bientôt le coron est à court de pain, et la rébellion se durcit…

Livre qui n’est plus a présenter, film et même série en ont étés tirés. Film que j’ai vu, mais que du coup après lecture, je reverrais, plus que volontiers, puisque j’ai demandé au mari de me le trouver et qu’il est enregistré!

 

Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi

A Tokyo se trouve un petit établissement au sujet duquel circulent mille légendes. On raconte notamment qu’en y dégustant un délicieux café, on peut retourner dans le passé. Mais ce voyage comporte des règles : il ne changera pas le présent et dure tant que le café est encore chaud.

Un livre très étrange, un café qui ne l’est pas moins puisque dans ce café, le Funiculi Funicula, le café change le coeur des hommes. Une lecture que je conseille….

 

 

 

Tout comme toi de Nick Hornby

Toute sa vie Lucy a suivi une route tracée d’avance, notamment en matière d’amour. Elle a rencontré un homme qui lui ressemblait : même âge, même parcours, mêmes rêves ; ils se sont mariés et ont eu deux enfants. Mais voilà, aujourd’hui, Lucy est une enseignante de quarante et un ans, divorcée, avec deux fils à charge, et la route débouche sur un carrefour. Quelle direction prendre ? Lucy sent ses certitudes vaciller… Serait-ce le parfait timing pour un coup de foudre ?
Lorsqu’elle rencontre Joseph derrière le comptoir de la boucherie de son quartier bobo londonien, elle ne cherche pourtant pas l’amour, loin de là. Plutôt un baby-sitter de confiance, pour pouvoir sortir de temps à autre. Et puis Joseph a vingt-deux ans, habite chez sa mère, cumule les petits jobs et rêve de devenir DJ. Pire encore, il a voté LEAVE. Disons-le, il n’a rien du candidat idéal. Mais parfois, il s’avère que la personne qui peut vous rendre le plus heureux est celle à laquelle vous vous attendez le moins ! Même si cela peut générer quelques complications…

Sur fond de Londres déchirée par le Brexit, voici un livre entre comédie sociale et romantique qui nous rappelle que pour vivre ensemble il faut savoir dépasser ses préjugés et accepter les différences.

 

La vérité n’aura pas lieu de Frédérique Viguier

Gisèle Chabaud était la première lectrice qui me sollicitait dans le but d’écrire son histoire. Celle du suicide de son fils, un père de famille soupçonné d’abus sexuels sur mineure.
Elle avait lu l’un de mes romans et voulait s’offrir les services d’un écrivain pour réhabiliter l’honneur de son fils. Intrigué par la personnalité de cette femme, curieux de pénétrer l’intimité de cette famille, j’acceptai.
Puis le doute… Pourquoi refusait-elle de me confier certaines pièces du dossier ? En contredisant mes interprétations, ne cherchait-elle pas à orienter mon jugement ? Plus j’avançais dans cette histoire, lisant les procès-verbaux, découvrant le journal de sa femme, plus Sylvain Chabaud me paraissait secret, énigmatique. Coupable…..

Voilà un bouquin que j’avoue ne pas avoir particulièrement apprécié, pas de vrai suspens. J’avoue que je ne vois pas l’intérêt de ce roman même si on devine bien qu’en définitive le fils n’est pas si innocent que ça.

 

 

Rose nuit d’Oscar Coop-Phane

Ils sont trois et vivent à des milliers de kilomètres. Il y a Nana, jeune éthiopienne discrète et contemplative  ; Jan, trentenaire hollandais embourbé dans sa solitude  ; Ali, bangladeshi arrivé à Paris pour tirer sa famille de la misère. Leurs quotidiens sont radicalement opposés mais une chose les relie, une fleur  : la rose. La première les cueille sous une serre dans la vallée du Rift. Elle épuise son corps tout le jour et découvre la vie par la douleur. Jan les achète ensuite par lots depuis Amsterdam. Assis dans les gradins du marché aux fleurs, il lui suffit d’appuyer un bouton et le tour est joué. Du moins s’il joue bien. Elles seront alors envoyées aux quatre coins de l’Europe, notamment à Paris où les vendeurs à la sauvette les récupèrent, parmi lesquels Ali. La silhouette courbée tendant son bouquet aux terrasses des cafés, c’est lui.  
Dans ce roman contemporain et réaliste, écrit à l’os, sans pathétique, on les suit, à tour de rôle, sur plusieurs mois, pour découvrir, derrière le symbole romantique, la réalité de celles et ceux qui les portent. Avec adresse et vérité, Oscar Coop-Phane taille leur portrait pour révéler un monde où la loi du marché et celle du plus fort régulent les existences et abrutissent les corps.

Indéniablement on découvre le triste envers du décors de ces roses tendues vers vous dans les rues où, restaurants.

 

 

La poule est son cumin de Zineb Mekouar

 Les deux enfants finissaient toujours par s’endormir main dans la main, l’une s’approchant trop près du rebord du matelas, l’autre le nez écrasé sur le pied du lit.
Elles restaient ainsi une bonne partie de la nuit – les doigts entremêlés. »

Deux petite fille qu’en définitive tout sépare malgré la proximité qu’elle ont pu avoir enfants. Deux jeunes femmes, deux destins, deux Maroc. Si une forte amitié lie dans l’enfance Kenza et Fatiha, la fille de sa nourrice, la réalité de la société marocaine les rattrape, peu à peu, dans sa sourde cruauté. Elles se retrouvent à Casablanca, fin 2011. Que s’est-il passé entre-temps ?
Quelles trahisons les séparent ? Dans un pays qui punit l’avortement et interdit l’amour hors mariage, comment ces deux fillettes, issues de milieux opposés, ont grandi et sont devenues femmes ? Un magnifique récit

 

 

La Maison du sommeil de Jonathan Coe

De bien curieux événements se déroulent à Ashdown, inquiétante demeure perchée sur une falaise des côtes anglaises. Naguère, c’était une résidence universitaire, où se sont croisés Sarah la narcoleptique, Gregory le manipulateur, Veronica la passionnée, Robert l’amoureux transi, Terry le cinéphile fou. Leurs destins ont divergé, mais les spectres du passé continuent de hanter Ashdown, devenue une clinique où le sinistre docteur Dudden se livre à de monstrueuses expériences sur les troubles du sommeil. Par quelles mystérieuses coïncidences tous les personnages vont-ils s’y retrouver ? Et quelles transformations vont-ils y subir ? Une fresque foisonnante et rigoureuse, où l’illusion amoureuse va jusqu’à l’extrême limite de sa réalisation, et où la vérité sort toujours des rêves.

Un roman bien ficelé questionnements sur soi, projets diaboliques, rencontres insoupçonnées, rêves, disparitions et retrouvailles inespérées se mêlent pour donner un roman saisissant et surprenant. Intrigues, suspens et une dose d’humour.

 

Livres papier

 

 

Comment braquer une banque sans perdre son dentier de Catherina Ingelmann- Sundberg

Ils sont trois femmes, deux hommes : Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, et le Râteau, chacun 80 ans au compteur. Ils chantent dans la même chorale et dépérissent dans la même maison de retraite à Stockholm. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l’arme à gauche…
Ils ne vivront pas un jour de plus dans ce mouroir. Un brin rebelles et idéalistes, les cinq comparses décident de se lancer dans le grand banditisme. Avec leurs cheveux blancs et leurs déambulateurs, ils s’apprêtent à commettre le casse du siècle. Mais l’aventure s’emballe et rien ne va se passer comme prévu…

Improbable (quoique) mais hyper drôle, je le conseille vivement pour passer de bons moments.

 

 

Jamais deux sans toi de Josie Lloyd & Emlyn Rees

Lui est célibataire et heureux de l’être. Elle rêve du grand amour sans se l’avouer. Autant dire que la rencontre des deux va provoquer des étincelles. Eh oui, l’amour c’est comme ça ! Cela arrive quand on ne s’y attend pas !

Une « romance«  qui fait penser un peu à Bridget Jones, mais qui ne lui arrive de loin, pas à la cheville. Aucun intérêt, et dire qu’il a fallu 4 mains!

D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan

«  Encore aujourd’hui, il m’est difficile d’expliquer comment notre relation s’est développée si rapidement, et de quelle manière L. a pu, en l’espace de quelques mois, occuper une place dans ma vie.
L. exerçait sur moi une véritable fascination.
L. m’étonnait, m’amusait, m’intriguait. M’intimidait. (…) L. exerçait sur moi une douce emprise, intime et troublante, dont j’ignorais la cause et la portée.  »

Au départ, ce livre me semble presque ennuyeux. Puis petit a petit il me captive. Manipulation ou fabulation?

Histoire vraie ou, thriller habilement mené? A vous de le découvrir. Peut-être!

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

82 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
biker06
Abonné
09/03/2024 07:46

je prendrai bien le café …..
Bon Week end
bizz

marie des vignes
Abonné
marie des vignes
08/03/2024 16:34

Bonsoir Renée, j’ai noté quelques titres qui me parlent le plus? Bonne fin de journée bisous MTH

cricket
Invité
cricket
06/03/2024 11:17

Des lectures sérieuses, même très parfois (germinal) à des déjantées (…dentier) . Tu as dû passer par tous les états d’âme !!

Quelques unes qui donnent bien envies !

😉
J’avoue !

bises

marie des vignes
Abonné
marie des vignes
06/03/2024 08:33

Bonjour Renée que de choix dans ton billet, je prendrais: »comment braquer une banque…) en premier, cela m’a l’air d’^tre amusant à lire , cela détend. Bisous bonne journée MTH

renée bukay
Abonné
04/03/2024 17:06

Bonne continuation bisous

Églantine
Invité
03/03/2024 20:36

Coucou Renée ! À relire les livres de Zola ! Avec plaisir ! Bonne soirée ! Bisous !

moqueplet
Invité
03/03/2024 06:49

et oui c’est magnifique, ah si l’on pouvait y aller ce serait un vrai plaisir…..passe une bien douce journée et Bonne Fete car aujourd’hui on fête les Mamies

lamazou
Abonné
lamazou
02/03/2024 19:20

Merci pour cette longue liste de lecture.
certains ne me sont pas inconnus. Ah Zola ! Comment ne pas aimer ? J’ai toute ka série des Rougon-Macquart ( 20 romans ou l’on suit l’évolution des membres de cette famille !) et quelle famille ! Destins divers, misères et luxure, amours diverses et variées !
pour l’instant, je pioche dans ma bibliothèque, je recherche certains livres que j’ai aimés ou oubliés. je suis en train de relire : le lecteur de cadavres. De Antonio Garrido. J’aime bien les romans historiques ( celui-ci se situe dans l’époque médiévale chinoise) surtout lorsqu’ils sont inspirés d’une histoire vraie.
bisous. Bonne continuation.

lizagrece
Invité
02/03/2024 15:11

Le film Germinal est trèsbien mais rien ne vaut la lecture ou la relecture des romans de Zola

PPRené
Invité
02/03/2024 10:41

bonjour chere Renée, je viens juste de relire « Germinal », toujours avec le plus grand plaisir, je viens d’attaquer Jacques London, après Hemingway, le besoin de relire tous ces classques au lieu de tenter de lire des textes à la mode plus ou moins agreables , bon weekend amities et bises

Juste Lenoir
Invité
02/03/2024 10:40

Hello

merci de ces compte rendus de livre
a decouvrir
et deguster comme un bon vin

JACQUELINE
Abonné
02/03/2024 10:36

On nous avait obligé de lire Germinal en 4ème! Je fus très choquée!! Un livre pour adulte vu le thème! Par contre les conseils pour braquer une banque….je vais m’y coller!!! 🙂 Bises

Lucky Ozz
Invité
02/03/2024 10:01

Braquer une banque sans perdre son dentier me plairait bien ! Un genre certainement un peu déjanté que j’aime assez !
Bisous et bonne journée

écureuil bleu
Invité
écureuil bleu
02/03/2024 09:30

Bonjour Renée. J’en ait lu 3 de ta liste. Tant que ;le café reste chaud me tente bien. Bonne journée et bisous

Béa Kimcat
Invité
02/03/2024 09:26

De bonnes lectures…
Je suis en train de lire « Tant que le café est encore chaud »
J’ai lu Germinal, il y a longtemps
Bisous et bon WE Renée

Matatoune
Invité
02/03/2024 07:44

Une belle sélection de roman avec bien sûr le grand Germinal !
Ravie que Rose nuit te plaise. Une histoire vraie, un roman sur la maladie, terrible.
Pour la vérité n’aura pas lieu, moi j’avais bien aimé. Mais, heureusement, il en fauteur tous, c’est ce qui fait la richesse de nos blogs. Bon week-end

moqueplet
Invité
02/03/2024 07:08

comme tu dis ça donne envie de visiter ce beaux pays….qui parait si propre et si calme….passe une excellent journée

Pestoune
Invité
01/03/2024 20:33

Ma fille a adoré « tant que le café est encore chaud », moi j’ai été plus mitigé. La suite serait encore meilleure selon elle.

Ah le gang des dentiers, j’ai bien ri en le lisant. Il y a une suite qui est drôle aussi. Un livre pour passer un bon moment.

De belles lectures encore ce mois-ci.

Bonne soirée Renée

Andrée
Invité
Andrée
01/03/2024 20:22

Des livres très différents. Certains je les ai lus ou connais les auteurs. Je regarde dans ma médiathèque s’ils ont rose nuit. Bised

Golondrina63Auv
Abonné
01/03/2024 18:37

Et bien quel panel
Bravo si tu as tout retenu 🙂
Bonne fin de journée Renée
Bises

trublion
Abonné
trublion
01/03/2024 17:39

J’ ai noté,  » tant que le café reste chaud  » « Rose nuit  » et  » la poule est son cumin  »
Merci pour ces résumés
Passe une bonne soirée, bisous

Septsup
Invité
01/03/2024 17:27

merci pour ces suggestions… gros bisous

Monique Faltret
Invité
01/03/2024 17:13

l’important est de passer du temps avec les histoires de ces auteurs qui nous entrainent ailleurs dans leur suite
bonne fin de semaine bisousbisous

Epiceas
Abonné
Epiceas
01/03/2024 16:22

Là je connais que Germinal ! 🙂 mais bon c’est déjà mieux que rien……
Beau week end Renée

Epiceas
Abonné
Epiceas
01/03/2024 16:41
Répondre à  Renée

Oui ça va et toi Renée ? 🙂
Tout à l’heure suis allé chez véto pour Maya, faire vaccins, etc…
Elle a beaucoup d’allergies et se démange beaucoup, c’est pas évident, il n’y a pas beaucoup de solution malheureusement…
Maintenant que je me rappelle, Germinal j’avais bien aimé aussi le film avec Renaud, Depardieu, etc, je te le conseille si tu en connais pas !

Epiceas
Abonné
Epiceas
01/03/2024 16:58
Répondre à  Renée

C’est compliqué apparemment les soins pour les allergies, et ça coute cher…
Les corticoïdes peuvent aider sur les crises, mais faut pas en prendre tout le temps, après sinon il n’y a pas de solution miracle… La désensibilisation marche une fois sur 2 seulement, et demande plein de RDV au véto pour faire des piqures tous les mois…. pfffff
Le film, oui de mémoire il est très long ! mais bien…

Jerry OX
Invité
01/03/2024 16:14

Bonjour Renée, quelle riche rubrique littéraire , je découvre et choisis La vérité n’aura pas lieu » et j’ai bien noté la présence dans ta sélection du célèbre roman « Germinal » d’Emile Zola dont je garde un beau souvenir de son au cinéma avec Renaud dans le d’Etienne Lantier : du très bon !!

Jerry OX
Invité
04/03/2024 11:14
Répondre à  Renée

Merci à toi Renée, je m’aperçois de ma faute de syntaxe dans le commentaire « je garde un beau souvenir de son adaptation au cinéma (j’ai oublié le mot adaptation ) Renaud comme comédien était plutôt bon dans ce film de Claude Berri en 1993 et le roman terrible et excellent , j’ai , une préférence pour « la bête humaine »

colettedc
Abonné
colettedc
01/03/2024 16:01

Merci Renée, une belle et bonne liste !!! Bon mois de mars ! Bisous

mireille du sablon
Abonné
mireille du sablon
01/03/2024 15:58

Tu nous donnes le choix mais en ce moment, point de livre ouvert, je m’endors dès la 1ère page….
Bises de Mireille du sablon

jazzy57
Invité
jazzy57
01/03/2024 15:55

Une belle liste de lectures Renée. Pour Germinal en effet les adaptations cinématographiques sont aussi à voir et revoir .
Je ne connaissais pas Elizabeth George , j’ai bien aimé découvrir son style dans le nid de mensonges , son art du suspens et du décorticage d’intrigues .
Bon vendredi
Bises

Livia
Invité
01/03/2024 15:54

Dans la liste que tu nous offres je connaît Germinal bien sûr et la maison du sommeil de jonathan Coe que j’ai beaucoup aimé.
Bisous et bonne après midi

marie des vignes
Abonné
marie des vignes
01/03/2024 15:45

bonjour renée que de livres, j’en sélectionne un qui doit être drôle « comment braquer une banque…) Germinal je l’ai lu il y a longtemps, pour les autres cela va attendre car j’ai énormémént de retard dans mes lectures. Bisous bon après-midi MTH

jill bill
Abonné
01/03/2024 15:37

Bonjour Renée, merci pour ton ressenti en fin de livre, ça nous donne une idée…. bises jill

Martine Martin
Invité
01/03/2024 15:28

J’ai lu avec attention toutes tes critiques. J’ai beaucoup aimé Germinal. Le seul dont le sujet
me tenterait « la vérité n’aurapaslieu », tu ne l’as pas aimé ! Tu llis beaucoup, je suis admirative. Bisous

claudielapicarde
Invité
01/03/2024 15:07

Tu as encore beaucoup lu.
Germinal, je connais et j’avais beaucoup aimé « au bonheur des dames » de Zola.
J’ai travaillé dans les bureaux du grand magasin du Printemps à Versailles, les lieux ressemblaient encore à la description faite dans le livre.
Bon week-end.

marine D
Invité
01/03/2024 14:48

Une bonne série certains m’auraient plu j’en suis certaine

virjaja
Invité
01/03/2024 14:40

le livre japonais me tenterai bien!!! gros bisous Renée. cathy

Zaza
Abonné
01/03/2024 14:38

De belles lectures Renée, et bravo pour t’être replongée dans Germinal, (527 pages tout de même), que j’ai de loin préféré au film.
Bises et bon vendredi – Zaza

Clem
Invité
Clem
01/03/2024 14:29

Hello Renée,
J’ai lu deux romans sur tes lectures du mois de février, Germinal et jamais deux sans toi
Le résumé du roman intitulé Rose nuit me fait penser à celui de Laetitia Colombani dans lequel on découvre la vie de trois femmes à travers une tresse de cheveux qui les relie.
Bon après-midi, bisous
Clem

biker06
Abonné
01/03/2024 14:28

Hello Renée
Une serie d’ouvrage très éclectique pour tout les gouts…
Bon Week end
Pat