Défi 345 et 346 (Evy)

Défi 345 de Evy. Le thème : le thème La fascination grandissante de l’invisible « .

Les 10 mots : Méditation, Émerveiller, Plonger, Irréel, Lumières, Dégager, Entité, Symphonie, Découvrir, Vaste

L’être humain est très curieux et on constate qu’il ressent une fascination  grandissante pour l’invisible, peu commune.

Certains vont plonger dans la méditation entourer de lumières tamisées. D’autres vont choisir le recueillement dans la quiétude d’une église.

Il en est même, qui vont invoquer des entités disparues, vouloir entrer en contact avec l’au-delà.

D’autre vont préférés vivre plus du concret, se balader en pleine nature y écouter la symphonie des rivières, des oiseaux.

S’y émerveiller des couleurs au printemps en humer les senteurs où l’aspect irréel des bois quand la brume l’envahi . Suivre une trace laissée par un animal.

Le choix est vaste, à chacun sa manière de se dégager de l’anxiété, du stress et, retrouver la paix de l’âme.

défi 346 (suite du texte plus haut) avec thème  » L’envie de vivre  »

Les 10 mots : Suffire, Remplir, Sombre, Enjeu, Survoler, Cruel, Souffrance, Ultime, Libre, Architecte.

Le moment venu pourtant, tout ces efforts peuvent-ils suffirent devant l’inéluctable quand, la souffrance c’est installée que l’avenir n’en est plus un mais, devient sombre et cruel, avec pour seul horizon le trépas?

l’envie de vivre est-elle encore là quand on se sait condamner?

Arrive t-on a remplir ce gouffre d’anxiété qui doit prendre les trippes où, peut-on survoler sa vie sans remords et se dire : « j’ai eu une belle vie car j’en ai été un bon architecte, j’ai atteins mes enjeux sans faire de mal autour de moi et quand le moment ultime arrivera je partirais, oui mais l’esprit libre…..

P.S. La partie 2 du texte reflète mes questionnements suite à la très triste nouvelle apprise le 8 avril.

Le frère de mon mari est condamné, le cancer a gagner. Nous l’avons vu le 9. Nous allons le revoir demain en Valais.

 

Renée

Née à Besançon et vécu dans plusieurs pays, je vis en Suisse. J'aime les voyages lire la musique. La nature les animaux. Je lis tous vos coms mais ne réponds pas a tous, souvent faute de temps. Merci de votre compréhension.

0 0 votes
Évalués l'article
S’abonner
Notification pour
guest
Nom
E-mail
Votre site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

62 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Aquarella
Invité
21/04/2022 00:20

Bonsoir Renée,
Tout d’abord, je tenais à te dire que j’ai été très touchée par ton texte vibrant de vérité et bouleversant par les questionnements qu’il soulève. D’autant plus touchée que je viens de traverser une expérience un peu similaire à la tienne, avec le décès de mon beau-frère décédé courant de la semaine dernière, après avoir lutté pendant 3 ans contre un cancer. Nous lui avons fait nos adieux vendredi de la semaine dernière et j’ai ressenti le profond désarroi de ma petite sœur face au départ de son mari.
Je l’ai exprimé dans un poème écrit en leur hommage à tous les deux pour leur courage, que j’ai publié dernièrement : « Le précieux fil d’or ». Une façon personnelle de répondre à certaines questions…
Je te souhaite bon courage et t’envoie tout mon soutien.
Bisous

Aquarella
Invité
21/04/2022 12:57
Répondre à  Renée

Merci pour tes condoléances qui me touchent.
En effet, ils avaient des enfants, chacun de leur côté, d’un premier mariage… et ceux-ci ont été très prévenants et ont bien entouré ma sœur. Elle a deux filles et un fils qui demeurent tout près de chez elle et c’est une bonne chose. Puis il y a les petits-enfants aussi qui font du bien à l’âme parce qu’ils vivent dans le présent sans trop se poser de question, en accueillant les choses comme elles viennent. Avec mes frères et sœur, nous allons essayer d’être plus présents aussi pour elle, même si nous ne demeurons pas à proximité (ce n’est pas trop loin quand même).
Je vous souhaite beaucoup de courage et d’acceptation face à l’inéluctable. Il n’y a que la sérénité et l’amour qui l’aideront à traverser correctement ce passage. Mon beau-frère était sous morphine et dormait beaucoup aussi.
Bises d’amitié sincère

Evy
Membre
Evy
20/04/2022 14:16

Quelle tristesse pour le frère de ton homme de se savoir condamner, ton texte prend au cœur. Je mets en ligne avec retard, j’avais du monde à la maison, une bonne soirée, bisous, j’espère que ta maman va au mieux.

Martine
Invité
17/04/2022 19:39

Très beaux textes, Renée ! Le deuxième est très émouvant et nous interpelle avec cette question existentielle que beaucoup d’êtres se posent.
J’aime beaucoup le premier également, et particulièrement cette association que tu fais entre la nature et les mystères de l’invisible, car il est vrai que la nature recèle encore bien des secrets qui ne demandent qu’à être dévoilés.
Bon courage, mon amie.
Bisous

jazzy57
Invité
16/04/2022 13:28

Deux défis tres bien relevés Renée . Tes interrogations quant à la fin de vie sont aussi les miennes , que d’angoisse à gérer quand la fin est inéluctable . Votre présence sera indispensable pour ces moments difficiles pour le frère de ton mari .
Pensées sincères .
Bises

Les photos de Nelly
Invité
16/04/2022 10:50

Deux défis bien relevés!! Courage à toi et ton mari…….
Bisous et doux week-end de Pâques

Jacqueline
Membre
16/04/2022 09:29

Les mots choisis rendent parfaitement ce besoin de s’isoler. C’est mon quotidien
Cela ne m’empeche pas d’aimer les contacts….sociaux!
Désolée pour la triste nouvelle
Bises romaines

lizagrece
Invité
16/04/2022 09:11

Une 2e partie très philosophique et qui invite à la réflexion.

moqueplet
Invité
16/04/2022 06:35

voilà une journée où il va falloir que je mettes de côté mon ordi, je vais essayer de mettre les petits plats dans les grands (lol)…..je te souhaite de passer une bien douce journée

colettedc
Membre
16/04/2022 02:40

Bonjour Renée,
Un deux en un fort bien réussi mais, toujours triste de voir partir un être cher. Courage.
Bisous♥

Cocopaillette
Invité
15/04/2022 22:57

Bonsoir Renée
Ce premier défi, c’est vrai que face a ce stress ,cette anxiété, plusieurs solutions s’offre à nous et chacun choisira celle qui lui convient.
Pour ton deuxième défi, la vie décide pour nous et on n’y peux rien ,l’envie de vivre existe mais elle ‘en vas aussi quand tour notre être nous quitte.
C’est si difficile, courage pour toute ta famille…un bon week-end quand même bisous du soir

Cocopaillette

CathyRose
Invité
15/04/2022 21:06

En ce qui me concerne … l’invisible doit être plutôt visible, la nature ça me va pour me ressourcer !
Triste nouvelle pour ton beau-frère, après chacun réagit suivant son caractère …
Belle soirée, bisous.
Cathy

mireille du sablon
Membre
mireille du sablon
15/04/2022 17:43

Nul ne peut dire comment réagir devant l’évidence mais il faut accompagner la vie jusqu’au bout, pourvu qu’il n’y ait pas de souffrance…
Bon courage!
Bises de Mireille du Sablon

FREDCLOCLO
Invité
15/04/2022 16:27

Défis réussis, mais sur de mauvaises nouvelles en se qui concerne le deuxième…

manou
Invité
15/04/2022 15:33

Une bien triste nouvelle ma chère Renée. Comme toi je me suis longuement interrogée quand j’ai vu ma meilleure amie condamnée. Elle qui avait eu toute sa vie et depuis que je la connaissais tant de projets, de vivacité, était une autre personne, comme apaisée, juste inquiète pour ses enfants qui étaient encore adolescents…ensemble nous avons fait de la méditation, des respirations relaxantes, écouté de la musique de détente…elle disait que ma présence l’aidait, elle n’avait pas à être en représentation avec moi, c’est je crois le plus important, laisser la personne être comme elle l’entend, l’écouter, être là tout simplement…sans porter aucun jugement. Bisous et bon courage, la vie nous réserve des moments d’une grande tristesse et il faut apprendre aussi à se préserver

jill bill
Membre
15/04/2022 15:16

Je choisis sde vivre dans le concret, après la vie, on verra bien, et courage côté famille, amicales pensées, bises

MéméYoYo
Invité
15/04/2022 15:14

J’ai bien aimé ton premier texte. J’aurais tendance à m’isoler. L’église c’est parfait.
Ton second texte est émouvant et me mets en émoi. Ce sont des questions que je me suis et posé encore. C’est triste, ce moment où on attend que le dernier souffle arrive, et pour le malade et pour la famille. C’est un peu ce qui se passe avec mon frère aîné qui est en stade final de la maladie de Parkinson.
Bon courage
Gros bisous

ZAZA
Membre
15/04/2022 14:32

Bien joué pour cs deux défis, bravo.
Bises et bon vendredi – Zaza

Epiceas
Membre
Epiceas
15/04/2022 14:10

Bon week end de Pâques Renée, courage pour le frère de ton mari………..

Epiceas
Membre
Epiceas
15/04/2022 14:27
Répondre à  Renée

Oh j’ai du bricolage à faire, et ils annoncent beau temps apparemment, alors je vais clairement en profiter……….
Tu sais c’est mon mur en gabions, je vais continuer de le monter……….

Epiceas
Membre
Epiceas
15/04/2022 16:25
Répondre à  Renée

Ya pas loin d’une cinquantaine de mètre à faire Renée, c’est un travail de titan…..
Sachant à la fois que chaque mètre linaire correspond à environ 1 tonne de pierres à bouger, et sachant ici qu’on est tributaire de la météo pour bosser dehors, et entre la pluie, la neige, le vent, puis les jours où j’ai pas le goût non plus, ça n’avance pas vite ! mdrrrrr
D’autant que des endroits, je dois aussi remaçonner autour, ça prend encore du temps……

Epiceas
Membre
Epiceas
16/04/2022 10:45
Répondre à  Renée

Tu connais beaucoup de personnes toi, qui vont venir passer tous leurs week end à m’aider à bouger des tonnes de pierres ? mdrrrrrrr
C’est un passe temps aussi pour moi, j’aime bien bricoler, bouger, je fais à mon rythme tout simplement 🙂
Bon week end Pascal Renée.

Livia
Invité
15/04/2022 13:59

J’ai adoré ton premier défi qui est très juste, moi je serai du genre balade dans la nature, forêt, bord de mer, pour décompresser, très peu pour moi, d’invoquer les ombres, on ne sais pas comment cela peut tourner.
Bon courage à toi et ta famille, je vais prier pour ton beau frère.
Bisous et bonne journée malgré tout

Golondrina63Auv
Membre
15/04/2022 13:55

Oui chérissons ceux que nous aimons tant qu’ils sont en vie
Bon courage René
Et merci pour ton texte
Bises

Nadine ALEXIS
Invité
15/04/2022 13:39

bonjour Renée,
Si je me savais condamnée je ne sais pas si j’aurais la force de continuer à vivre ,
peut-être en pensant à mon chéri et mes enfants et leurs progénitures , oui peut-être.
Je pense qu’il faut être dans le cas pour ça , en tout cas mon chéri il a cette force.
Passe un bon week-end de Pâques, gros bisous,
Nadine

Béa Kimcat
Invité
15/04/2022 11:44

Défis bien relevés…
Désolée pour ton beau-frère… C’est bien triste…
Bisous Renée

écureuil bleu
Invité
15/04/2022 11:38

Bonjour Renée. 2 défis bien remplis, avec beaucoup d’humanité dans tes textes. On se pose beaucoup de questions en fin de vie. Bisous

Pestoune
Invité
15/04/2022 11:03

Que dire devant ta détresse ? Encore une mauvaise nouvelle, elles semblent s’enchainer. Courage à vous. Et courage à ton beau-frère. Il va passer par plusieurs étapes avant l’acceptation. La présence est essentielle même si elle est silencieuse et respectueuse des découragements, colères, questionnements. Etre là et continuer à aimer. C’est tout ce qu’on peut faire.
Avec toute mon amitié Renée

fanouchacha
Invité
fanouchacha
15/04/2022 10:45

Bonjour Renée,
un très beau thème. Beaucoup de courage pour ton beau frère. Je pense bien à toi. Je vais essayer de reprendre le blog au ralenti fin avril si tout va bien. Bon vendredi et bon weekend de Pâques avec beaucoup de courage à toi et ton mari. Gros bisous.

trublion
Membre
15/04/2022 08:24

Même les peuples ^primitifs s’interrogeaient sur l’univers et la nature.
Au final on comprend que l’inconnu attire et intrigue !

passe une bonne journée
Bisous

Matatoune
Invité
15/04/2022 08:10

Bon courage pour cette épreuve ! Je sais que tu vas trouver ton moyen d’apaiser tes inquiétudes ! Pensées sincères

Retour en haut