Défi 197-198-199 (Ghislaine) Listes 42-43 (An-Maï)

Défi 197 de Ghislaine

1.-Pourquoi, haine, mot, visage, mémoire, sereine, intense, trop,

2.- entendre, grandir, monter, défiler, subir, mériter, faire, pleurer.

Quand on regarde l’actu, devant les images atroces ils arrivent à nous faire pleurer et on se demande mais pourquoi tant de haine? Alors qu’on aimerait entendre que partout tout va bien, voir défiler des cortèges d’enfants heureux, le visage serein avec la certitude qu’ils vont grandir sans subir de guerre. Hélas à nos porte la guerre fait rage avec une intense détermination, qu’ont-ils fait pour mériter cela? Trop c’est trop, qu’est donc devenue la mémoire collective pour que ces atrocités se répète inlassablement? De partout on sent monter la révolte un seul mot n’est plus que sur toutes les lèvres, STOP

défi 198 toujours chez Ghislaine (complément)
1.- Joli, ton, oasis, odeur, verdure, obole, ombre, ciel 

2.- Border, observer, œuvrer, omettre, dresser, oublier, obliger, être.

Pour oublier cette actu, réfugions nous dans un oasis, au bord du lac  border de verdure au joli ton turquoise d’ou, l’on peut observer les oiseaux. Dans ce paradis le soleil n’oublie jamais de se dresser fièrement dans le ciel au zénith, puis doucement alors que l’odeur du jasmins se répand de laisser la place à l’ombre de la nuit, sans omettre de répandre sur le paysage ces camaïeux de rose, dernière obole du jour. Encore une fois la nature  à œuvrer pour répandre ces bienfaits, apaiser notre être. Obligé de sentir bien après une telle pause non?

Défi 199 chez Ghislaine toujours

1.- Pluie, automne, chemin, avancer, coucher, couler, temps, voir

2.- Soulager, compassion, comprendre, aider, bienveillance, humilité, jour, vie.

Dans ce petit matin d’automne, sur le chemin encore gorgé des pluies nocturne, il peine a avancer. Il c’est couché tard, le vin a couler un peu trop, la discussion était enflammée. A peine endormi qu’il était temps de se lever, le jour pointe à peine mais la journée est chargée. C’est sa vie, il doit faire la tournée et voir ses patients. Certains, nécessitent des soins quotidiens pour soulager la douleur, d’autres n’ont besoin que de paroles de compassion, comprendre la solitude qui les oppresse dans cette contrée reculée, les aider en toute choses avec bienveillance et humilité pour lui c’est normal. Un médecin de campagne n’est pas là juste, pour faire une ordonnance..

 

 

Liste 42 de An-Maï

Confessions  (texte 2), exclusif, mouvementé, séduire, intégré, impossible, génération, devenir, hasard, drôlement.

Notre génération n’as pas connu un parcours aussi mouvementée que celle d’aujourd’hui, enfin il me semble. Bien sûr vous allez pensez, mais elle radote drôlement la vieille, vous n’aurez peut-être pas tort. Mais pour nous, à 14-15 ans  séduire ne faisait pas partie des objectifs d’ailleurs y pensait on déjà, non. C’était d’abord l’école, l’avenir pour devenir quelqu’un comme on disait. On devait bucher  dur pour intégré ensuite l’uni, a défaut une place de choix. Les parents y veillaient, ils ne laissaient rien au hasard. Impossible déchaper à leur vigilance. Ho bien sûr que d’amour on rêvait mais celui-ci devait être exclusif durer toute la vie, plus tard une fois les études finies…..

Je vais vous faire quelques confessions, ces femmes en devenir sont certes belles, mais si peu naturelles, cette jeunesse me déroute.

Liste 43 toujours chez An-Maï (suite)

Retour, émoi, apparence, embrouille, accrocher, au-delà, compagnie, passage, merci, éclat.

Je ne vois pas l’éclat du teint sous les fards, ne lis pas aucun émoi sur les joues. Bouches pulpeuses déjà blasées, boudeuses, provocantes bien que pas encore sorties de la puberté. Regard souligné à outrance pour accrocher les regards au passage. Ces femmes enfants m’embrouille, je ne sais ce qu’elles recherchent au-delà des allures  trompeuses. Ont-elles des peurs cachées sous cette apparence de bimbo sûres d’elles? Pourtant comme nous elles deviendrons épouses, mères, vieillie peut-être avant l’âge, sans retour en arrière possible…..Comme nous.

Etais je vraiment, de bonne compagnie ou juste écervelées, comme elles donnent l’impression de l’êtres? Peut-être bien finalement, alors merci la vie de m’avoir appris que je ne dois pas juger mais, essayer de comprendre.

 

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays dont la Grèce. Les voyages sont une passion. J'aime les animaux, la nature, la lecture, la musique.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

56 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
colettedc
colettedc
3 mois il y a

SUPER, Renée, mille bravos pour tous ces défis à la hauteur !!! Bisous♥

pimprenelle
3 mois il y a

Rien à faire Renée, l’humain est l’humain. Parfois je me demande s’il a de la mémoire.
Pour ces enfants qui veulent grandir bien trop vite… que dire. Bien sûr, qui n’a pas rêvé à ses vingt ans ? Mais … les parents veillaient. Elles grandissent peut-être trop vite avec tous les médias autour qui les poussent.
En tous cas, tu as bien réussi.
Gros bisous Renée

zazaa
3 mois il y a

Deux beaux textes pour Anne-Marie, bravo Renée..
Bises et bon samedi. – Zaza

Béa Kimcat
3 mois il y a

Des défis réussis…
Tes textes se suivent et se complètent…
J’essaye de voir du rose dans le noir… Le plus possible…
Il faudrait vivre dans la bienveillance et l’Amour. C’est ce que je m’efforce de faire… Et de ne jamais être dans le jugement.
Et ces femmes qui voudraient rester dans une éternelle jeunesse, superficielles et dans les apparences, fardées à outrance… Il faudrait qu’elles comprennent que ce n’est pas bon de vivre ainsi.
Bisous Renée

Jacqueline
3 mois il y a

Belle façon de raccorder tes défis…l’actualité inspire…malheureusement! Bises

claudine/canelle
3 mois il y a

Bravo Renée pour ces beaux travail d’écriture , tous ces défis sont vraiment bien relevés
Bonne journée
Bises

MéméYoYo
3 mois il y a

Des textes formidables pleins de vérité. Tant qu’il y aura des fous au pouvoir, il y aura des guerres. Guerres qui profitent aux dirigeants des autre pays. Tout augmente !?
À quinze ans je pensais à passer mon BEPC et à seize je travaillais. On ne parlait d’adolescence. Mes frères et mes sœurs ont travaillé à 14 ans. On se prenaient en mains et on donnait notre paie à nos parents pour les aider. C’était normal.
La vie, n’est plus là même. Les mentalités ont changé. Le monde va mal, très mal.
Bonne soirée. Gros bisous

An' Maï
3 mois il y a

J’aime beaucoup l’ensemble de tes réponses aux différents défis ! Tu écris toujours avec beaucoup de sagesse. L’horreur de la guerre, son contraire avec l’oasis de paix que tu décris, puis la dureté de la vie d’un médecin de campagne… C’est bien écrit et ça me parle !
Et enfin, les deux textes pour mes listes 42 et 43 qui comparent notre jeunesse chère Renée, avec celle d’aujourd’hui ! Je suis d’accord avec toi. ne pas juger bien sûr mais constater à quel point les époques se suivent sans vraiment se ressembler ! Merci pour ce bon moment de lecture !Tu as fait très fort !!!
Gros bisous
An’Maï

CathyRose
3 mois il y a

Les guerres ça ne cessera jamais car il y aura toujours des hommes assoiffés d’argent, de pouvoir, et qui voudront imposer leurs idées et leurs croyances.
Pour ce qui est de ces  » femmes enfants « , d’ailleurs je dirais plutôt  » enfants femmes « , à qui la faute …? Pour moi c’est celle des parents, je me souviens d’une gamine que je connaissais, à 8-9 ans elle mettait des hauts talons, qui les lui avait achetés …?
Belle soirée, bisous.
Cathy

Golondrina63Auv
3 mois il y a

Quelle inspiration Renée
J’adore ces défis auxquels j’adore aussi participer

PS:
Je rebondis sur ton comme l’autre jour chez moi
Oui cet étang est naturel car si tu as lu mes explications il est alimenté par une petite rivière qui avec la sècheresse est en souffrance et oui car ma région est volcanique pour cela que nous avons dans la région des endroits comme celui-ci dû à nos nombreux volcans et les sources maintiennent un niveau d’eau mais la chaleur met à mal ces zones naturelles …

Non loin de cet étang, il y a un autre lac de cratère , et j’en parle en connaissance de cause c’est là où j’ai grandi et j’aime ma région
Tu peux penser ce que tu veux mais oui ce sont des zones naturelles
Bises et bonnes soirée

jazzy57
3 mois il y a

Un grand bravo Renée pour tous ces sujets traités pour l’atelier de Ghislaine, tu fais fort.
La médecine actuelle me déroute complètement; où sont les médecins qui concernaient leur métier comme un sacerdoce, qui se déplaçaient chez les patients, qui mettaient ce dernier au centre de leur préoccupation ?
Quant à la violence des informations, je préfère largement aussi ton lac turquoise
Bonne soirée
Bises

écureuil bleu
3 mois il y a

Bonjour Renée. Bravo pour tous ces défis remplis dans un même esprit ! Bisous

mireille du sablon
mireille du sablon
3 mois il y a

Ce sont de biens beaux textes que tu nous proposes là, je t’admire!
Bises de Mireille du sablon

mouneluna77
3 mois il y a

la reine des défis c’est toi !! ru as une grande facilité a créer, des histoires as tu pensé a écrire une histoire toi même Bisous bisous

claudielapicarde
3 mois il y a

Il y a de la continuité dans tes textes, beau travail d’écriture.
J’avoue que je ne comprends pas non plus ces gamines qui veulent être des femmes avant l’âge.
Bon week-end.

Ghislaine
3 mois il y a

Pardon pour toutes ces fautes rhoo c’est honteux !!!!

Ghislaine
3 mois il y a

Whaaaaaaaa, les bras m’en tombent sur le clavier Renée !!
Ben dis quand tu rattrapes, tu y va fort ! Je suis épatée ma Renée !! Quel prolixité !
Bravo mon amie pour cette envolée de textes aussi bons les uns que les autres !
Le mot de notre Zaza me fait éclater de rire ! Oui tu as fait  »groupir «  » !!!
Je d’accord pour cette violence qui est là plus qu’auparavant !
Je dois dire que parfois les docteurs survolent nos ressentis sur certaines douleurs.
Ma doc me disait que mes douleurs au pieds étaient dues a l’arthrite ! Or je n’en ai pas et n’en ai jamais eu !…Je lui ai fait envoyé un document par ma cardiologue pour lui faire savoir car elle me soutenait malgré que je lui disais le contraire(elle confondait avec mon mari qui lui en a je pense) Pourtant elle nous suit depuis 20 ans tous les deux….
Mais bon tant qu’elle me donne pas le traitement de mon mari a la place du mien ça va !!!!
Beaucoup de rv encore pour nous a venir et pour nos amis malades que je conduis partout, je ne vais donc gérer que mon atelier et faire l’impasse sur le reste…
Bon week end amie Renée et encore SUPER BRAVO

Livia
3 mois il y a

Féliciattions pour tes défis tous si bien relevés, avec une grande préférence pour ton joli lac turquoise.
Bisous

la cuisine de poupoule
3 mois il y a

Tu es vraiment très doué pour l’écriture
Bonne journée
Bisous

zazaa
3 mois il y a

Coucou Renée,
Tu as fait « groupir » dans les défis, bravo ! relevés haut la main…
Bises et bon vendredi – Zaza

Nadine ALEXIS
3 mois il y a

Bonjour Renée
trois beaux textes et tellement vrais .
Pour le 3e , nous avons de la chance que notre doctoresse soit à l’écoute, ce qui est rare de nos jours.
Passe une bonne fin de semaine, gros bisous,
Nadine

ellerium
3 mois il y a

coucou Renée, merci de ton passage. J’ai encore rectifié mon article car il y a eu aussi des travaux chez moi en plus de cette succession de « problèmes » de santé , travaux pas encore terminés, j’ai 2 toiles en cours et une en projet, ayant 2 expos prévues, il faut assurer !

Jean-Luc
3 mois il y a

Des belles inspirations, bravo, bisous JL

trublion
3 mois il y a

Il est vrai qu’en ce moment, nous ne sommes pas gâtés part l’ actualité, et la violence domine !
Le pire est que nos responsables semblent incapables d’ y remédier
Bonne journée
bisous

jill bill
3 mois il y a

Bonjour Renée, ah la société actuelle, les tyrans, la jeunesse d’aujourd’hui, l’actu macabre… gamine je n’en ai connu autant, ce monde change, mais alors en bien, laisse-moi soupirer !! Bises jill

Juste Lenoir
3 mois il y a

Bonjour,

merci de ton imagination en texte pour ces defis
c’est bien reussi
.
.
.
Mon passage de vendredi
Pour souhaiter aujourd’hui
Sur vos blogs, mes amis
Un weekend beau, bon ces jours ci

Temps ensoleillé toute la semaine
Pluies disparues depuis lundi
J’espere ce beau temps en scene
Chez vous également mes chers amis

Fanouchacha (Fanou)
Fanouchacha (Fanou)
3 mois il y a

Bonjour Renée,
en cette fin octobre, je te souhaite un bon vendredi et un bon weekend. Bisous

moqueplet
3 mois il y a

merci pour mes cartes, c’est un moyen d’évacuer le stress, et j’ai besoin de faire quelque chose de mes mains….passe un bien doux vendredi

Retour en haut