Aller au contenu

Croqueurs de mots

Participations aux thèmes de différents blogueurs annuaire pour les nuls

Croqueurs de mots 286 (Jill)

Dans un texte court et amusant, dites ce que vous pensez du dernier achat artistique de votre amie Sigourney pour cet « alien » … et Jill nous demande également de commencer notre écrit par « I’m literally Gobsmacked » (Sans voix, bec cloué)   I’m literally Gobsmacked si si je vous le dis!   Sigourney, est très excitée De sa trouvaille qui affiche sa modernité Cette sculpture d’un être renommé Que je regarde consternée… Elle affiche la féminité La tête fièrement levée Mais avec ce poitrail décharné mes bras, comme les siens, m’en sont tombés! Dans son salon exhibée Ces convives n’osent y pénétrer C’est donc avec ténacité Que je vais essayer de l’escamoter! Photo JB (Prise à Gruyère, Suisse 2023)

Croqueurs de mots 283 (Papiluc) 3

  Pour jeudi 1er  juin, entrée dans le mois de l’été, un poème ou une chanson évoquant le pouvoir sous toute ses formes. Demande de Papiluc pour clore cette session 283   Pouvoir…..et Savoir Protège ton pouvoir Conserve ton savoir Protège ton histoire Préserve ta mémoire Non les manipulations d’Etat n’auront jamais raison de l’histoire Car elle et inscrite dans nos gênes et nous la portons dans nos mémoires Perds pas la foi là dans ton cœur mon frère N’oublie pas que tout ici pousse vers la lumière Après tout ce qu’on a perdu, tant de luttes, après tout ce qu’on a pleuré Après tout ce qu’on a combattu, tant de chutes, non sans cesser d’espérer Mais il existe des choses qu’un peuple ne peut pas oublier Après avoir traversé le feu non sans cesser de prier Perds pas la foi là dans ton cœur ma sœur. N’oublies pas que tout ici pousse vers la lumière Chorus Perds pas la joie là dans ton cœur mon frère N’oublies pas que tout ici pousse vers la lumière Même s’ils brûlent toutes les preuves, toutes les traces, tu ne peux pas oublier Malgré toutes les épreuves à sa grâce tu dois t’abandonner. Car les hommes sur… Lire la suite »Croqueurs de mots 283 (Papiluc) 3

Croqueurs de mots 283 (Papiluc) 2

Partie 2 des croqueurs de mots toujours sous la baguette de Papiluc  qui demande en ce lundi 29 mai, un texte libre évoquant le cinéma, pourquoi pas, nous sortirons tout juste du Festival de Cannes, avec des calembours bêtes en hommage à Boby Lapointe.   Comment s’attaquer à ce monument du calembour ne l’ayant pas connu en tant qu’artiste, impossible! Il me semble pourtant que pour remettre lors de ce festival un peu d’humour sur le podium, en lieu et place, du tout glamour sa présence aurait nul doute, été bienvenue. Emprisonné dans les limbes avec tant d’autres regrettés comédiens ou chanteurs certains l’ont peut-être malgré tout, attendu? Essai : Elle les aimes bien dodus bien charnus, Elle impose est certains s’en indispose! Les convives n’apprécient pas, ce drôle de menu Poivron jaune vert rouge radis avec quand même protéines de synthèse, C’est ce que veux, Madame Adjani Pour défendre, on ne sait quelle thèse. Du frais c’est bon pour la santé Elle prend soin de ces joyeux lurons Même si beaucoup, étaient désorienter Au moins ils n’ont pas ouvert le premier bouton….du pantalon.   La palme du caprice décernée à… Isabelle Adjani ! Lors de la 50ème édition du Festival de… Lire la suite »Croqueurs de mots 283 (Papiluc) 2

Croqueurs de mots 283 (Papiluc) savoir

  Pour les croqueurs de mots 283 Papiluc demande : un poème ou un chanson évoquant le savoir, pour ce jeudi 25 mai      Le savoir est comme un bien Le savoir est comme un bien de grande valeur qui se trouve en des pays lointains Et il faut faire un dur voyage pour à la fin le faire sien : « Allons, fais que ton corps soit un beau vaisseau de haut-bord, La persévérance ta force, tes deux bras le grand mât, Tes doigts les cordages, et tes deux pieds de lourdes ancres ; Ta parole soit le maître d’équipage, et ton caractère les vivres ; Ta réflexion soit le gouvernail, qui maintient fermement l’esquif : Le maintenant, qu’il ne dérive pas, glissant de l’autre côté des eaux ; Ton intelligence soit la longue-vue qui montre au loin la ligne des récifs. Utilise ton œil et ton oreille comme vigies qui pèsent les vents. La paresse est un poisson vorace qui te détruit et naufrage le bateau. Que ton cœur soit le harpon dont le tir fait mouche, Alors le trésor tu découvriras. Sois persévérant, et garde le cap : le savoir est ton île ! » Anonyme (thaï)… Lire la suite »Croqueurs de mots 283 (Papiluc) savoir

croqueurs-de-mots 3 en 1 (Rose)

Article, programmé Pour ce défi 282 en ce joli moi de mai, c’est une Rose qui s’y colle. Voici ce qu’elle nous propose …Elle souhaite que l’on parle de muguet de mois de mai…. Jeudi 4 mai : Le muguet   Longuement on l’attend, toute une année Enfin les plus chanceux dans le forêt te découvrirons   Mais les autres en magasins t’achèterons Gaies clochettes odorantes Un petit brin de bonheur Entretienne l’amitié, en pot en bouquet Tendres clochettes annonciatrices de mai….. Lundi 8 mai : Votre enfance au moi de mai ou pas Que dire de mon enfance Rose, elle ne fut pas heureuse et, le peut de choses dont j’ai connaissance, de ma prime enfance m’ont été rapportées par mes tantes.  Je n’ai que quelques bribes de bons moments, passés avec maman sur ces weekends. Elle travaillait dur pour nous élever mon frère et moi. Nous étions donc en pension, tout le reste du temps. Je n’ai vécu chez ma mère que de 14 à 15 ans 1/2 et, ça c’est mal passé, puis envoyée dans des pensionnat en Suisse allemande. Jeudi 11 mai : Poème de mai Sauver sa trace de Alexandre Voisard « Nous avions arpenté la forêt insoucieusement tout… Lire la suite »croqueurs-de-mots 3 en 1 (Rose)