Balade au Siné Salom (4) le 4 janvier 2012

P1030434Vous nous rejoignez maintenant?

Page 1 du récit, page 2, et page 3

P1030510

Nous avons accosté sur l’île de Leba et voyons, au loin le village de Djnack….

Notre *capitaine* débarque les vivres et boissons pendant que, nous allons nous baigner.

Nous sommes seuls au monde la plage est longue nous n’en découvrons qu’une infime partie.

Le capitaine fait déjà le feu P1030490

 

afin de griller nos poissons,P1030497se sera justement du capitaine ! P1030496 Accompagné de salade puis de pommes en dessert….

P1030498

P1030499

Le temps passe vite et après une dernière balade sur la plage (besoin de Chipie oblige)Sine-Saloum-Janvier-2012-8979.JPG nous
devons penser à réembarquer.

Le trajet de retour est plus long car passera par un autre bras de la mangrove. Il nous faut facilement 30 minutes pour atteindre cet endroit qu’on
dirait oublié des hommes. C’est majestueux, on peut de la pirogue toucher les palétuviers tant c’est serré, touffu et bas par endroit ! Un moment magique.


Click to play this Smilebox slideshow
 

Après bien 1 heure de navigation au sein de ce coin de * jungle*, nous retrouvons les rives déjà parcourues au matin, puis doucement nous arrivons
en vue de l’hôtel. Il est presque 18h00.

Nous remercions chaleureusement le capitaine avec qui, nous avons passé des moments forts puis, allons direct à la piscine pour un dernier bain
avant le souper.

19h30, c’est l’heure de l’apéro et enfin du repas composé avec soin par le chef. Ce soir c’est le phacochère qui est au menu (entre autres).

Vers 21H00 tout s’anime d’un coup, nous allons assister à des danses local.  C’est une surprise et une bonne.

Le spectacle est effectué par une troupe du village dont, un des serveurs fait partie. C’est entrainant envoutant et surtout très vivant. Les femmes
dansent comme en transe. P1030539

Les tamtams rythment leurs gestes et pas tant est si bien que, deux des participants oublient qu’ils dansent aux abords de la piscine et….tombent
dedans ! L’un d’eux ne sait en plus, pas nager….De surcroit, pour les Sénégalais de l’eau d’à peine 20 degré c’est très froid….Surtout le soir. Tout est bien qui fini bien malgré cela. Ce
beau spectacle inattendu, achève si bien cette journée hors du temps que nous partons nous coucher fatiguer mais, heureux !

Click to play this Smilebox slideshow
 


A bientôt pour le retour?….

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays dont la Grèce. Les voyages sont une passion. J'aime les animaux, la nature, la lecture, la musique.

Retour en haut