Atelier 47 et 48 (Nanou)

Atelier 47 chez Nanou

– Phrases : spectatrice de mon monde – le dos de la cuillère – avec un peu de chance – le grand jour – « tachez de lui parler » – une semaine ou un peu plus – prendre la pose.
– Mots ou expressions : pessimiste – diplôme – partage – cœur d’artichautmettre son grain de sel.
– et/ou Thème : Ville

 

Le grand jour est arrivé, elle part tourne définitivement le dos à la ferme au village à la cambrouse! Sa mère à bien essayer de la raisonner elle à dit au père, au frère de tâchez de lui parler, mais gentiment, ne la braquer pas. Peine perdue, le père c’est emporté et, il n’y a pas été avec le dos de la cuillère, l’accusant de prendre la pose de s’y croire, puis même les insultes ont fusés.

En hurlant pour finir il à fini par lui dire qu’avec son cœur d’artichaut dans une semaine ou un peu plus elle serait de retour ventre à terre demandant pardon et, suppliant pour reprendre sa chambre d’enfant. Si elle ne fini pas avant sur le trottoir. La mère était en larmes.

Sa petite sœur du haut de ces 5 ans à voulu y mettre son grain de sel, elle lui a vite fermé son clapet à la morveuse.

Elle à son diplôme en poche, en ville elle trouvera vite du travail et une chambre . Le président l’à dit *il faut juste traverser la route* non? Et puis “Mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et avoir raison.”

Elle pourra enfin vivre se faire des amis, sortir aller au cinéma, au restaurant la ville est ces lumière offre des possibilité qu’elle n’as pas dans son trou perdu……

C’est ce qu’elle croit, elle ne mesure pas la chance qu’elle a de vivre auprès des siens avec qui, elle partage plus qu’elle ne croit!

Atelier 48, toujours pour Nanou .- le thème : MALADIE

– Phrases : faire de grands gestes en parlantdes petites mains délicatesen tissu à pois bleusmoments de convivialitéconversation agréableau milieu de la naturelâcher prise.

– Mots ou expressions : contempler – bouleverser – humeur

Devant la maladie tous sont démunis sauf peut-être infirmières est médecins qui, ont besoin pour lâcher prise de se ressourcer. Ils ont besoin aussi de ces quelques moments de convivialité, une fois les soins donné qu’ils passent ensemble autours d’un café, voir même d’un gâteau apporté par l’un ou l’autre tout en menant conversation agréable où, le travail n’est pas aborder.

Ils sont alors déconnectés de la souffrance, de la mort qui rôde, comme s’ils partageaient un pique-nique au milieu de la nature. Une bouffée d’oxygène qui leur est nécessaire, un moment de répits.

Ca ne dure jamais bien longtemps, très vite un bip se fait entendre et la course contre la montre recommence. On peut alors observer le ballet des petites mains délicates, qui sans faire de grands gestes donne de suite le soulagement, la piqure le médicament. Remonte la chemise de nuit en tissu à pois bleus de cette vieille dame qui, par coquetterie refuse de porter la réglementaire.

Jamais de mauvaise humeur sur le visage même si un patient décède et qu’ils sont bouleverser, Ils gardent sourire aux lèvres pour, les autres patients.

Comment ne pas contempler ces personnes avec admiration? Comment ne pas éprouver de la reconnaissance?

Renée

Née à Besançon j'ai vécu dans plusieurs pays dont la Grèce. Les voyages sont une passion. J'aime les animaux, la nature, la lecture, la musique.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

64 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
JACQUELINE
7 jours il y a

Je serais curieuse de savoir si le départ de la cambrouse a trouvé le bonheur de la jeune fille. Et quant au personnel soignant on ne leur fera jamais assez de compliments! Bises

celine
8 jours il y a

voilà des textes qui correspondent tout à fait aux défis, je suis d’accord avec toi ces personnes sont remarquables. bises.celine

Aimée
8 jours il y a

Kikou RTenée
En voilà deux textes bien intéressants.
Bien vu pour le premier avec les mots imposés.
Quand au second, c’est exactement ça…
J’ai travaillé de longues années en cancérologie et heureusement que nous avions quelques petits moments privilégiés pour reprendre de plus belle avec des sourires, de la gentillesse et donner les meilleurs soins.

Bon lundi, bisous Renée ♥

Lucky Ozz
10 jours il y a

Voilà deux textes bien adaptés au défi, un grand bravo !
Bisous et bonne journée

chevrette13
10 jours il y a

bonjour
entièrement d’accord pour ces gens qui donnent tant , souvent sans compter, à tous ces patients, de la patience il en faut, ils portent bien leur nom ces malades, jamais blasés mais souvent peu reconnus hélas
chapeau bas au personnel médical

colettedc
10 jours il y a

Superbe deux en un, Renée : Bravo ! Bon samedi. Bisous♥

loneci
10 jours il y a

Coucou Renée .. Pas mal ce joli texte …Et Merci pour ta fidélité ..
Je te souhaite un bon W-E .. Amitié et Bisous de loin ..

MéméYoYo
10 jours il y a

Pour faire ce matière il faut avoir la vocation. Très bien pour le défi. Bravo pour ton texte. Bonne soirée. Gros bisous

CathyRose
10 jours il y a

Certes ça n’est pas forcément mieux ailleurs, après si on n’est pas heureux pourquoi ne pas essayer de changer de vie …? Bel hommage rendu à tous les soignants.
Belle soirée, bisous.
Cathy

Jean-Luc
10 jours il y a

Je suis toujours impressionné par vos défis, bravo les champions, même d’y glisser une phrase de notre président, lol, bisous JL

Bernie
10 jours il y a

bravo pour tes deux défis

mireille du sablon
mireille du sablon
10 jours il y a

Je me suis bien reconnue dans ton 2ème texte, j’ai tellement aimé mon métier de soignante.
Bises du soir
Mireille du sablon

jazzy57
10 jours il y a

La ville attire de nombreux jeunes, parfois ils ont le punch nécessaire pour s’en sortir parfois non , je suis justement en train de lire un roman où différents destins se croisent dont celui d’une jeune personne qui n’a plus de toit .
Bel hommage aux soignants .
Bon vendredi
Bises

Yvette
10 jours il y a

Deux beaux textes bien écrits. Je suis passée pour te dire merci d’être passée sur mon blog, c’est très sympa.
A bientôt ma chère Renée

biker06
biker06
10 jours il y a

Il faut juste traverser la route….parole d’escroc !
Bonne soirée
Pat

Claudine/canelle
10 jours il y a

Coucou Renée
Bravo pour ces défis bien relevés
Bises

claudielapicarde
10 jours il y a

Le mirage de la grande ville, souvent, on déchante.
Pour les soignants, je suis d’accord, ils méritent amplement notre respect.
Bon week-end.

Ghislaine
10 jours il y a

Bravo d avoir ce 2 en un
Je pense comme toi pour les soignants
Bises Renée

francoise moisy
francoise moisy
10 jours il y a

Bonjour Renée,
des jolis textes pour ces thèmes. Je passe te souhaiter un bon après-midi du vendredi et un bon weekend. Bisous.

danièle
10 jours il y a

2 textes très réussis, on ne sait pas ce que l’on va trouver ailleurs, l’inconnu attire! Pour le texte 2, je trouve que tu rends un bel hommage aux soignants, bravo.
Très belle journée.
bises

Béa Kimcat
10 jours il y a

Deux ateliers réussis
Bisous Renée

Livia
10 jours il y a

J’aime beaucoup tes deux textes.
Bisous et bonne journée

zaza
10 jours il y a

Coucou Renée.
Encore un deux en un très réussi, bravo.
Bises et bon vendredi- Zaza

marie des vignes
marie des vignes
10 jours il y a

Bonjour Renée les défis sont bien relevés, les histoires peuvent être réelles, Bravo. Bisous bon après-midi MTH

liza
10 jours il y a

Pour le premier texte : « l’herbe est toujours plus verte ailleurs « …
Pour le second : bel hommage à un métier ingrat

Nadine ALEXIS
10 jours il y a

bonjour Renée,
deux beaux textes et si près de la réalité.
Bravo.
Passe un bon week-end, gros bisous,
Nadine

La cuisine de Poupoule
10 jours il y a

Oui vraiment on ne peut -être que admiratif devant les personnes du corps médical. Deux beau textes.
Bonne journée
Bisous

écureuil bleu
10 jours il y a

Bonjour Renée. Bravo pour tes deux textes pour cet atelier de Nanou ! Bisous

Juste Lenoir
11 jours il y a

Bonjour,

beaux defis relevés
en tes mots et tes textes ici
je te dis un grand merci
pour nous egayer
.
.
.
.
Il est arrivé le jour du vendredi
Et je viens vous voir mes amis
Sur vos blogs pour bien souhaiter
Un weekend beau et enchanté

Encore un peu de soleil pour nos journées jolies
En cette fin d’automne qui s’en va doucement
L’hiver vient avec froid, vent, neige ou pluie
Pour endormir la nature, on va laisser reposer nos temps

jill bill
jill bill
11 jours il y a

Eh oui les oiseaux quittent le nid un jour même si on se fait du souci pour eux, quant à la profession médiale, on serait peur de chose sans eux ! Bises jill

trublion
11 jours il y a

Il faut bien qu’ un jour les enfants prennent leur indépendance !
Ces temps ci, il est beaucoup demandé aux soignants
Passe une bonne journée
Bisous

pestoune
11 jours il y a

Et pourtant cette jeune personne a besoin de prendre le large, de faire ses propres expériences, de faire face à ses propres échecs, ses réussites. C’est à ce prix-là qu’on grandit.

Un métier ingrat et ingrats certains patients qui s’imaginent que le personnel soignant est à leur service, qui critiquent et se plaignent à longueur de journée. Le respect est dans les deux sens. Celui du patient pour les soignants et celui des soignants pour leurs patients.

Bonne journée Renée

Retour en haut