Défi 180 (Ghislaine)

Tout d’abord, MERCI à tous pour vos commentaires en mon absence que, j’ai lu avec énormément de

 plaisirs dès mon arrivée, hier fin d’après midi. 

 

Défi 180 de Ghislaine : Un texte sur le thème général  « passé, 

présent, futur »
Mots 1 : Rêve, doute, demain, passé, charme, village, calme, coton

Mots 2 : Amour, vie, temps, couper, montrer, mérite, bien, enlacer.

Un texte avec des mots commençants par N.

 

Dans son rêve tout se mélange, le passé le présent et le futur.

Elle voit le charme de son village d’enfance. Tout y est calme, le champ de coton devant la maison ondule légèrement sous une petite brise, sa grand mère vient l’enlacer dans le dos avec amour, la vie coule paisiblement. Le temps est au beau.

Elle voit les heures qu’elle a passé dans ce champ. Tout ce temps a récolter, couper, enlever les branches abimées entretenir le sol. C’est sa grand mère qui lui a tout appris, tout montrer, elle en avait du mérite d’autant que les hommes étaient à la guerre, la sécession faisait rage.

Grande-Ma le nez courbé sur la terre où sur ces casseroles  n‘écoutait pas les nouvelles, elle n‘avait pas de poste! Elle ne se reposait que la nuit, et encore! Elle savait mieux que quiconque accommoder les navets et autres légumes du jardin, la viande était rare, casi nulle, elle disait, demain peut-être.

Pourtant, elle mettait une jolie nappe brodée et bien repassée sur la table tout les dimanche, comme si c’était jour de noces.

Jamais le doute ne la perturbais, un luxe qu’elle ne pouvait se permettre, elle devait y arriver. Elle souriait malgré les épreuves, pour nous rassurer. Quand l’on voyait une barre sur son front nous allions nicher notre visage dans son cou, et lui donner des baisers qui mouilles.

Le rêve est doux avec ce passé qui resurgit.  Mais le présent fait peur, son mari est, lui aussi enrôler, le futur s’annonce encore une fois bien sombre!

Renée

Née à Besançon et vécu dans plusieurs pays, je vis en Suisse. J'aime les voyages lire la musique. La nature les animaux. Je lis tous vos coms mais ne réponds pas a tous, souvent faute de temps. Merci de votre compréhension.

60 commentaires sur “Défi 180 (Ghislaine)

  1. Une histoire du passé comme un écho au présent…
    Défi relevé avec brio ma chère Renée! Bravo!
    Bisous
    Clem

  2. Bonjour Renée,
    Une tranche de vie en souvenirs mélancoliques qui révèlent un passé difficile mais une belle nature de femme forte et courageuse.
    C’est une très jolie histoire qui nous rappelle que la vie n’est facile pour personne et qu’on n’est jamais à l’abri d’un revirement de situation. Rien n’est jamais acquis !
    Très joli texte pour un défi fort bien réalisé.
    Gros bisous

  3. Un très, très bon texte, Renée qui relève magnifiquement le défi et en lien avec le présent actuel !!! Bravo ! Doux printemps ! Bisous♥

  4. un coucou en ce dimanche qui devrait bien ensoleillé, on aperçoit déjà quelques lueur du soleil…..passe une bien agréable journée

  5. Kikou Renée,
    Encore une façon d’allier les mots et lettres imposés dans un même texte.
    Bravo pour ce beau texte qui pourrait être encore d’actualité.
    Bon printemps.
    Bisous à toi ♥
    Aimée

  6. quel beau texte ! on a toutes eu une grand mère et pour ma part, je me dis que je n’ai pas assez profiter d’elle. Elle me racontait plein d’histoire le soir, mais comme je m’endormais, je n’ai jamais connu la fin. belle soirée pour toit bisous bisous Moune

  7. Les guerres … peu importe l’époque elles font toujours autant de mal !
    Une grand-mère essaie de ne pas montrer son inquiétude aux plus jeunes, mais c’est difficile …
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

  8. La guerre est loin d’être terminée, il y en aura encore des scènes comme celles-ci…
    Bises du soir
    Mireille du sablon

  9. Un tres beau texte Renée . La vie ne devait pas être rose du temps de cette guerre mais la grand – mère essayait de lui donner de belles couleurs , celle de l’amour
    Bonne soirée
    Bises

  10. excellent mon amie 🙂 je me suis laissée porter par la douceur des souvenirs et puis le présent est là ….toujours entre deux vagues entre le bonheur est le malheur c’est sans doute notre destin
    grosses bises

  11. Ravie de te retrouver Renée, un magnifique texte rempli de jolis souvenirs, de mots justes pour les décrire mais avec un avenir pas du tout serein, bien au contraire.
    Bel après-midi, bisous.
    Lylou

  12. Cela a été une réalité hélas! C’est triste, d’autant plus que ça existe encore d’une certaine façon… Bises et bon week-end!

  13. Un texte magnifique , un beau souvenir mais un triste avenir , la vie est faite de douceurs et d’ amertume !
    Belle journée, bises Renée

  14. J’ai remis à plus tard mes RTT et me voilà !
    Oui en effet l’avenir est sombre et aucune éclaircie n’a l’air de pointer son bout du nez.
    Merci ma Renée pour ce texte…….
    Plein de bisous ma fidéle amie et participante.

    1. Salit Christophe, et toi?
      Nous ça va, a part les vendredi qui reste hyper dur. Maman pas top pas mal de douleurs peut-être du au temps qui c’est bien rafraichit avec brouillard et humidité pendant que j’y était. le beau reviens j’espère que ça ira mieux du coup. Bisous doux weekend

        1. Elle elle doit avoir le courage de supporter Christophe mais je me doute bien que tant sont comme elle…merci bon dimanche bisous

  15. C’est une histoire pleine de charme et d’amouret qui rend nostalgique.
    La fin incertaine est bien triste.
    Mais tout est triste en ce moment.
    Bonne journée
    Gros bisous

    1. Merci Rose, nous allons bien maman un peu moins ces jours ou j’y étais pas mal de douleurs mais le temps était pas top peut-être du a ça quelque peu…Bisous doux weekend

  16. Très beau texte !
    La guerre encore et encore les hommes ne s’en lassent jamais et le canon tonne encore aujourd’hui sur notre vieux continent !
    Bisous et belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut