Défi 179 (Ghislaine)

Défi 179 Ghislaine

Les mots 1 : Malice, gougeât, senteur, floraison, lac, chien, furtif, musique

Les mots 2 : Eviter, aube, jaune, humble silence, embellie, jouvence, ouverture

Un texte avec des mots commençants par M

Afin d’éviter ce gougeât plein de malice qui la dérange dans sa promenade. Elle est obligée de partir à l’aube en emmenant son chien, dans le silence du jour à peine levé.

Le printemps est déjà bien installé et les floraisons avancées avec tout ce beau temps des dernier jours, l’embellie c’est maintenue et le soleil a rependu généreusement se rayons.

La senteur du mimosa se repend sur le chemin qui mène au lac la couleur jaune à envahi la campagne et les oiseaux virevoltent de branche en branche. Leurs gazouillis est une douce musique à ses oreilles.

Face à ces beautés elle se sent humble. C’est un bain de jouvence pour son coeur meurtri.

Un mouvement furtif parfois l’inquiète, et elle se sent mal. Bien que très vite elle se calme ce ne sont que les bruits de la nature elle sait qu’aucun animal ne va la mordre. Bien qu’une fois elle se soit trouvée devant un renard, un mâle qui la mesurait du regard. Il était maigre a faire peur le pauvre.

Malgré tout elle reste maintenant sur ces gardes sans pour autant renoncé à ce plaisirs quotidien.  Même si elle doit rusé afin que, ce vieux méchant et lubrique ne se trouve pas, sur son chemin.

Renée

Née à Besançon et vécu dans plusieurs pays, je vis en Suisse. J'aime les voyages lire la musique. La nature les animaux. Je lis tous vos coms mais ne réponds pas a tous, souvent faute de temps. Merci de votre compréhension.

74 commentaires sur “Défi 179 (Ghislaine)

  1. J’adore ces balades bucoliques qui apportent la sérénité et le lâcher prise ! Mais je reste , aussi , sur mes gardes par rapport aux chasseurs et aux sangliers!!
    Douce soirée, bises Renée

  2. Une matinée comme je peux en vivre chaque jour… Le matin la nature est tranquille. Moi ce sont beaucoup d’oiseaux que je voie et parfois des sangliers qui viennent aux portes de la ville chercher la nourriture quand tout est trop sec et désert.
    Mon fils a déjà vu des renards par chez lui mais il est plus haut dans les montagnes…
    Merci ma Renée de ce bel atelier …
    Je t’embrasse ma si chère Renée

  3. bonjour Renée bravo et merci pour ce texte défi si bien trouvé , et tous ces mots à placés , moi j’ai essayé mais rien ne vient !! hi hi je suis nul pour ça gros bisous a+

  4. une balade dans l’inquietude ;pas toujours facile d’eviter un importun ! privilegier un chien aux dents robustes …bon jeudi chere Renée, bises

  5. Une belle promenade en bonne compagnie, l’esprit tranquille , quoi de mieux mais attention quand même « il » veille!
    Bises de Mireille du sablon

  6. Heureusement je rentre juste d’une courte balade et je n’ai pas fait une telle rencontre…ouf 🙂 Dans ma campagne je suis en confiance à part les ouvriers agricoles qui finissent de tailler les vignes ou taillent les oliviers, ma seule crainte quand je suis seule c’est de croiser un sanglier, il y en a beaucoup et seul on ne fait pas assez de bruit et on risque de les surprendre…Comme d’habitude ces mots t’ont inspiré. Bisous j’espère que tu vas un peu mieux

    1. Idem ici mais sans sanglier par contre on peu croisé le renard en hiver…
      Dur aujourd’hui pile 15 jours….
      Merci bisous douce journée Manou

  7. Une balade ça remet les idées en place,et ça oxygène. D’ailleurs j’y vais de ce pas. Très bien ton texte. Bisous

  8. Coucou ma Renée, un défi parfaitement réussi. Ton texte est plaisant à lire, une jolie balade bucolique tout en étant sur ses gardes, c’est parfait pour bien commencer la journée.
    Bel après-midi, gros bisous.
    Lylou

    1. Toujours rester sur ces gardes LylouAnne on sait jamais qui on rencontre mais, sans exagération non plus. Bisous douce journée

  9. Bonjour Renée !
    Mais quel plaisir de te retrouver sur ton blog ! Tes jolis textes m’avaient manqué.
    En me réinscrivant sur wordpress sous un nouveau pseudo, j’ai trouvé la solution pour revenir sur certains blogs qui ne m’étaient plus accessibles.
    Bravo pour ton texte qui nous offre une jolie balade matinale, dans la solitude tranquille (malgré quelques inquiétudes) pour apprécier toute la beauté de la nature en ce début de printemps qui s’installe avant l’heure. Quoique le vent froid nous parle encore de l’hiver.
    Gros bisous

      1. Oui j’apprends et progresse petit à petit, je suis content de cela………………..
        Bisous Renée

  10. Encore un défi réussi ma chère Renée! Tu manies les mots avec aisance, bravo!
    Bonne semaine bisous
    Clem

  11. je suis passée par ton commentaire chez moi pour arriver à tonblog!! Je me suis réinscrite…voyons si cela marche!!!
    J’apprécie toujours ton immagination à mettre ensemble les mots imposés!!!!
    Bises

    1. Je viens de te mettre dans ma liste de diffusion MP privé donc tu recevras depuis mon mail privé Jacqueline. bisous douce journée

  12. Je comprends qu’elle angoisse à promener son chien en craignant d’être importunée. Bisous

  13. Elle a bien raison de sortir son toutou de bon matin, la nature est tellement belle !
    Bises et bon mercredi Renée – Zaza

  14. Bonjour Renée, une histoire bien racontée du vécu peut-être bisous bon jeudi MTH

  15. il arrive malheureusement qu’on tombe sur ce genre d’importun qui nous pourrit la vie, et mieuxx vaut tout faire pour l’ éviter !
    En ce moment le soleil est de sortie, la nature explose !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  16. Joli promenade bucolique sur laquelle plane l’ombre d’un malveillant. Un joli rouquin n’est pas une menace même vieux et maigre. Mais les renards à Deux pattes (ce n’est guère flatteur pour notre bel animal de nommer ces pervers ainsi) retors, malveillant, malintentionné, ont de quoi gâcher le plus beau des moments.
    Bonne journée Renée

    1. Pardon aux renards alors qui sont d’ailleurs beaux, et sans doute moins ennuyeux que cet homme ..bisous douce journée Pestoune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut