Aller au contenu

Un film…..

Vu juste avant mon départ ce film enregistré le 3 avril, m’a profondément bouleversée.

Tu ne tueras point!

L’idée originale de  ce film vient de Samuel Le Bihan, qui est lui-même papa d’une fille autiste. l’histoire d’Elsa Sainthier est en revanche un mélange de plusieurs histoires vraies, dont l’une  de Laurence Nait Kaoudjt, une mère de famille jugée coupable d’avoir tué sa fille de 8 ans lourdement handicapée. Le 22 août 2010, celle-ci avait en effet fait le choix de mettre fin au calvaire de sa fille en lui faisant absorber des somnifères avant de l’étrangler. Elle avait ensuite tenté de mettre fin à ses jours.

Synopsis du film :

Ancien pénaliste de renom, Simon Marchand est aujourd’hui considéré comme un has been. Quelques années plus tôt, lors d’une affaire où il défendait une femme accusée de meurtre, il a entamé une liaison avec sa cliente et s’est laissé trop vite convaincre de son innocence. Humilié sur la place publique, Simon a frôlé la radiation du barreau et a divorcé de la mère de ses enfants. Depuis ce drame qui a fait dérailler sa vie, Simon vit seul et ne traite plus que des affaires sans envergure.

Pourtant, c’est bien en tant que pénaliste qu’il est sollicité pour défendre une femme mise en examen pour infanticide. Simon a entendu parler de cette affaire : Elsa Sainthier a reconnu le crime et dit avoir voulu mettre fin aux immenses et irrémédiables souffrances de son enfant, atteinte de polyhandicap et de troubles autistiques sévères. Sans autres perspectives que des structures d’accueil faites pour les troubles psychiques des adultes. Elsa a pris pour sa fille la plus dure des décisions. Elle n’a aucun regret, creusée de douleur, elle n’attend rien de ce procès, elle ne cherche pas à ce qu’on la comprenne, la plaigne ou l’excuse, ni à ce qu’on la défende.

Plutôt que de le décourager, l’attitude d’Elsa déclenche quelque chose chez Simon : sans jamais chercher à l’exonérer ou à la dédouaner, il va la défendre. Pour expliquer, pour comprendre. Pour qu’un tel drame ne se reproduise plus jamais.

Samuel Le Bihan veut avec ce film, tiré une sonnette d’alarme il déclare : Tu ne tueras point est militant car il pose la question de la solitude des parents. De gros efforts ont été faits sur le dépistage, l’accompagnement des enfants à l’école… Mais faute de prise en charge, des gens sacrifient encore leurs vies pour leur enfant handicapé, souvent les femmes d’ailleurs. Beaucoup de couples explosent. Les pères abandonnent, les mères sacrifient leur carrière, leur vie personnelle, intime, amoureuse pour s’occuper de leur gosse. On est dans une mission de service public. J’aimerais qu’on avance sur le chemin de la place du handicap dans nos sociétés ultra-compétitives« .

Personne ne dit d’excusez? Mais pouvez seulement, comprendre?

Le débat est a voir ICI (en créant un compte gratuit)

et quelques paroles de Samuel Le Bihan ICI

 

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

78 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
colettedc
Abonné
28/06/2024 04:36

Bonjour Renée, ayant œuvré 13 ans dans des groupes d’un même secteur où il y avait des personnes atteintes de l’autisme, je comprends le désarroi des parents car, ce n’est pas toujours facile à gérer. Sans aide aucune, c’est vraiment dur, hélas ! Bonne journée. Bisous

eglantine
Invité
25/06/2024 23:49

Coucou Renée !! Ce film est à voir !!! Merci du partage ! Bisous et bonne soirée

écureuil bleu
Invité
25/06/2024 09:13

Bonjour Renée. Ce film doit être très touchant et je le regarderai avec plaisir si j’en ai l’occasion. Bonne journée et bisous

moqueplet
Invité
25/06/2024 07:25

avec tous ces changements on s’y perd, grrrrrpasse une bien douce journée

Pestoune
Invité
25/06/2024 06:29

Le monde et la société est prompt à juger mais personne n’est la pour soutenir, aider ses familles. Être seul a porter la souffrance de son enfant, sans espoir et surtout devoir voir son enfant souffrir au quotidien en étant impuissant, c’est juste inhumain.
Bonne journée Renée

autobiographie
Invité
24/06/2024 22:45

Terrifiant l’histoire de ce film! Et curieusement, proche de ce que j’ai mal vécu avec ma fille Ariane que j’ai si souvent grondée que je suis encore assaillie par les remords car je lui ai fait mal! Bonne soirée et bravo d’avoir cité ce « Tu ne tueras pas ». Gisèle

autobiographie
Invité
25/06/2024 18:39
Répondre à  Renée

merci Renée pour ta réponse qui me réconforte car je l’ai dis et répété, je suis très malheure et pétrie de remords. Bonne journée, il fait chaud hélas! Gisèle

cricket
Invité
24/06/2024 19:22

dur sujet que celui-ci !!! Quelle vie difficile pour les uns et les autres. Effectivement. Jeter la pierre est facile quand on est spectateur.
Vivre cette situation intenable est tout autre.
Un combat de tous les instants !
Une vie de femme – comme tu dis rarement les pères – sacrifiée.
Et l’enfant qui n’y est pour rien …

Bien triste !!

bises

Andrée
Invité
24/06/2024 19:01

J’apprécie le texte de Samuel le Bihan. Bises

Une fleur de Paris
Invité
24/06/2024 18:50

Bonsoir Renée,
Maman de Sarah 34 ans et autiste je me sens concernée par ce genre de film. Je sais que parfois c’est dur, très dur de gérer les crises, faut de l’aide, ne pas rester « dans son coin » car parfois hélas les nerfs lâchent. Heureusement que Sarah a été prise en charge depuis l’âge de 5 ans et que je parle beaucoup avec les éducateurs et médecins.
Bonne soirée, prends soin de toi, grosses bises, Véronique

jeanne
Invité
24/06/2024 15:58

je n’ai pas regardé le film.. je ne peux juger ni donner un avis !
C’est une situation tellement horrible..
Un cas de conscience qui est personnel. Il est dit dans la Bible : « Tu ne tueras point »
Je plains beaucoup les parents et admire certains courages !
Merci mon amie a une autre fois !

Jean-Luc
Invité
24/06/2024 14:39

Un très beau film poignant, ça dois pas être facile tous les jours, bisous JL

virjaja
Invité
24/06/2024 14:26

Un sujet si difficile, et si triste… gros bisous Renée. cathy

mamykool
Abonné
24/06/2024 10:06

J’ai vu ce très beau film il m’a aussi bouleversé et Samuel Le Bihan est formidable dans ce rôle c’est un très bon acteur que apprécie beaucoup, bonne semaine à toi bisous !

lizagrece
Invité
24/06/2024 08:03

J’aie beaucoup cet acteur et j’admire son engagement

manou
Invité
24/06/2024 07:52

Ce doit être un film poignant qui doit permettre de mieux comprendre le ressenti des parents. Merci de nous le présenter. Bisous et une douce semaine

moqueplet
Invité
24/06/2024 06:59

un petit coucou pour te souhaiter une belle journée, et surtout pour que la pluie n’arrive pas…..c’est déjà bien arrosé

Elena800
Invité
24/06/2024 06:34

Je n’ai pas vu le film par contre j’aime ton fond d’écran ! Bisous

JACQUELINE
Abonné
23/06/2024 21:05

Que de douleur dans la trame de ce film. Sujet trop difficile pour qu’on ait une opinion! Bises Renée

Livia
Invité
23/06/2024 20:39

Alors je pense que je ne le regarderai pas en ce moment tout est tellement triste autour de nous que je préfère les comédies.
Bisous

moqueplet
Invité
23/06/2024 18:59

difficile de avoir ce que l’on aurait à la place de ces mamans, qui ont beaucoup de courage….le film devait être poignant….passe une douce fin de journée

Yvette
Abonné
23/06/2024 18:01

tu es toujours sur ma liste Renée, c’est moi qui ne suis plus tellement sur Overblog, je suis sur un groupe FaceBook qui prend tout mon temps. Je délaisse un tantinet overblog. Je reçois bien tes messages.
Passe une bonne semaine!

mireille du sablon
Abonné
mireille du sablon
23/06/2024 17:39

Difficile de juger et surtout de quel droit? La souffrance et sans doute la solitude de la maman doivent être terribles pour en arriver là…
Bises du jour
Mireille du sablon

Septsup
Invité
23/06/2024 17:33

ce devait effectivement être poignant… les situations de grand handicap sont terribles pour les parents… gros bisous

trublion
Abonné
23/06/2024 17:24

Il faut vivre une situation pour pouvoir en parler, et c’ est une rude charge que d’ avoir un handicapé dans sa famille !
Je comprends ton émotion devant ce film, nous avons tous suivi des affaires dramatiques !
Passe un bon dimanche
Bisous

jill bill
Abonné
23/06/2024 16:44

Bonjour Renée, pas évident quand un handicap se présente chez son enfant…. oui une prise en charge est appréciable, entourer les parents…. merci, bises jill

biker06
Abonné
23/06/2024 14:49

Hello Renée
Nous sommes justement en plein débat sur l’homicide intentionnel soit pour la personne en fin de vie et en souffrance ou soit pour le cap de figure d’un enfant ou d’un adulte handicapé…. le débat est bien sur tres compliqué et les opposants comme les religieux en font parti. Mais, pour mon compte, je suis un opposant aux religieux car le droit à une fin de vie pour éviter des souffrances terribles devraient etre mieux étudier et pris en compte ….. Mais c’est un débat tres difficile qui est tabou et qui choque encore énormément notre société lié aux croyances stupides …
bizz

danièle
Abonné
23/06/2024 14:30

Un film certainement très douloureux, de nombreux parents doivent être dans une impasse insurmontable. Merci pour la présentation de ce film
bon dimanche
bises

Cléo
Invité
23/06/2024 14:23

Tu as bien raison : c’est un très bon film qui amène la réflexion. Ce n’est pas facile pour ces parents. Bises et bon dimanche !

autobiographie
Invité
23/06/2024 14:06

j’aime le cinéma et je suis un spectateur qui l’aime depuis la naissance du parlant 1929, ma date de naissance. Mais sache que j’ai de bons yeux 10 dixième mais permets moi de te dire même sur grand écran, ce n’est pas facile de s’y retrouver. Bonne journée, Gisèle

marie des vignes
Abonné
marie des vignes
23/06/2024 13:35

Bonjour Renée, je suis sûre que je l’aimerais, je vais tâcher de le visionner. Bisous bon Dimanche MTH

Emma
Invité
23/06/2024 13:20

Coucou ma Renée, très très émouvant ! Merci à toi. J’aime beaucoup cet acteur.
J’espère que tu as beau temps aujourd’hui… ici grand vent en région lyonnaise.
Ciel mitigé mais le soleil est là, en communion de coeur et d’amitié.
De gros bisous, beau dimanche à toi, merci de ta visite chez moi et douce amitié.

Epiceas
Abonné
Epiceas
23/06/2024 12:13

Je ne connais pas ce film, mais cela a l’air bien tourné….

Zaza
Abonné
23/06/2024 12:01

Un film que j’ai vu et que j’ai beaucoup aimé, Renée.
Bises et bon dimanche – Zaza
https://zazarambette.fr

M-Hélène
Invité
23/06/2024 11:55

Bonjour, je comprend ce geste, c’est dur de voir un enfant souffrir.

Claudie
Invité
23/06/2024 11:27

Je savais que Samuel le Bihan avait une fille autiste.
Pour avoir vécu la maladie de ma fille pendant 22 ans, (mucoviscidose) je sais comme c’est difficile de toujours mettre sa vie en parenthèse pour être aux services de l’autre.
en tant que mère, on le fait pas abnégation, mais parfois, j’aurais bien baissé les bras.
Bon dimanche.

Béa Kimcat
Invité
23/06/2024 10:22

Un film poignant…
Un sujet dur…
Biz

M-Hélène
Invité
23/06/2024 10:18

Bonjour, voir un enfant souffrir est très dur, je comprends ce geste.

PPRené
Invité
23/06/2024 07:58

bonjour chere Renée, oui on peut comprendre ces parents qui vont jusqu’a tuer leur enfant pour l’empecher de souffrir, combien souffrent de ces situations, pratiquement insolubles quand l’enfant et les parent vieillissent, il reste beaucoup à faire pour remedier a cette situation, bon dimanche bises