Aller au contenu

Eternels regrets


Ce n’est pas dans l’ordre « établit » des choses
Qu’un père son fils enterre
Qu’un frère aimant et si proche
Trop jeunes neveux, belle-sœur, belle-mère amis, vivent, ces moments amers

Les poids lourds tu aimais ta semaine derrière le volant se passait
Les motos était une autre grande passion
Les weekends la chevauchant où, les courses, sur l’écran tu suivais
C’est un tel engin qui, ta vie a fauché, il faut bien que nous l’acception !

Ton meilleur ami te pleure aussi
Toujours là, dans les bons et, les mauvais moments
Surtout dans ce dernier, qui s’est déroulé devant lui.
Insoutenable vision que ce terrible accident

Hier tu t’es envolé, nous espérons que te soit donné
Dans le ciel sur un engin ta passion encore assouvir
Et de faire encore là-haut, très belles chevauchées
Que nous entendions ici-bas, toujours ton moteur vrombir.

G. Gasser 14 mai 1971-14 septembre 2022

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

114 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires