Aller au contenu

Lectures

lecture de juillet

Et toujours les forêts de Sandrine Colette Corentin, personne n’en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s’en débarrasser. Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu’au jour où sa mère l’abandonne à Augustine, l’une des vieilles du hameau. Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l’aïeule, une vie recommence. À la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente. Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n’en finit pas d’assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin. Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l’espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts. Une quête éperdue, arrachée à ses entrailles, avec pour obsession la renaissance d’un monde désert, et la certitude que rien ne s’arrête jamais… Lire la suite »lecture de juillet

lectures Juin

 Aujourd’hui 1 juillet,  j’avais du temps j’en profite donc pour vous présentez mes lectures du mois de juin….   Le guerrier de porcelaine de Mathias Malzieu En juin 1944, le père de Mathias, le petit Mainou, neuf ans, vient de perdre sa mère, morte en couches. On décide de l’envoyer, caché dans une charrette à foin, par-delà la ligne de démarcation, chez sa grand-mère qui a une ferme en Lorraine. Ce sont ces derniers mois de guerre, vus à hauteur d’enfant, que fait revivre Mathias Malzieu, mêlant sa voix à celle de son père. Mainou va rencontrer cette famille qu’il ne connaît pas encore, découvrir avec l’oncle Émile le pouvoir de l’imagination, trouver la force de faire son deuil et de survivre dans une France occupée. Il aura fallu plus de six ans à Mathias Malzieu pour écrire ce « Guerrier de porcelaine », son roman le plus intime, où, alliant humour et poésie, il retrace l’enfance de son père et s’interroge sur les liens puissants de la filiation. En ce mettant dans la peau de son père pour ce roman l’auteur nous offre des moments intimes, de la poésie de la tendresse, au coeur de la guerre. Un superbe roman  … Lire la suite »lectures Juin

Lectures de mai

Info : Absente des blogs jusqu’au 7 juin (voir maman et fêter les 50 ans de Joël) Les coms seront validés à mon retour (pour ceux qui ne se valident pas d’office). Merci bon weekend et début de semaine à venir.    Baby Jane de Sofia Oksanen Qu’est-il arrivé à Piki, la fille la plus cool d’Helsinki, qui vit désormais recluse dans son appartement ? Submergée par de terribles crises d’angoisse, elle ne parvient plus à faire face au quotidien. Sans compter les problèmes financiers. Comment gagner sa vie lorsqu’on refuse d’interagir avec le monde ? La narratrice, son grand amour, est prête à tous les sacrifices, les renoncements, pour la sauver. Ensemble, elles vont monter une entreprise d’un goût douteux pour exploiter la faiblesse des hommes. Amour, prozac et folie ordinaire ….On ne s’ennuie pas! Que dire non on ne s’ennuie pas mais ce n’est pas transcendant non plus!       Etat de légitime violence de Patrick Nieto Montauban, novembre 2018. Nadia, jeune mère célibataire, mène une vie paisible jusqu’au jour où elle est agressée sexuellement par son patron, une personnalité régionale de premier plan. Son dépôt de plainte au commissariat marque, pour elle et les enquêteurs, le… Lire la suite »Lectures de mai

Lectures d’avril

Tout d’abord parlons d’un livre de notre amie Eglantine (Monique) à qui j’aimerais, avant tout, souhaitez un prompt rétablissement en espérant la savoir bientôt, en nettement meilleure forme. Bavardage indiscrets tome 2 de Eglantine Nalge…. Un gros bourg, quelque part en province. Un marché, où se rencontrent les commères du coin- il faut bien s’occuper du voisin- un chat qui s’est invité un jour chez M’âme Églantine. De papotages en commérages, la vie suit son cours. Un très court extrait : M’âme Églantine, piaffe d’impatience devant l’étal, quand enfin arrive son tour d’être servie. Cette fois-ci, cela se fera sans commentaire désagréable envers le commis, tant elle est pressée de retrouver Horace. Elle piaffait d’impatience de retrouver Horace, moi de lire son livre, tant ces courtes rubrique avec Horace me font rire sur son blog! https://mere-grand.over-blog.com/ Vous le procurez c’est  >chez Lulu.com. Merci chère Monique, te lire est un pur moment de plaisirs, léger, qui, me rappelle par bien des points ma vie au village en Grèce…..Il y a bien longtemps.   Le suppléant du Prince Harry C’est l’une des images les plus marquantes du XXe siècle : deux jeunes garçons, deux princes, marchant derrière le cercueil de leur mère… Lire la suite »Lectures d’avril

Lectures de mars

Des ailes d’argent de Camilla Läckberg Faye mène la belle vie à l’étranger. Sa société Revenge est plus florissante que jamais et son ex-mari infidèle se trouve derrière les barreaux. Mais au moment où elle pense que tout est rentré dans l’ordre, sa petite bulle de bonheur est de nouveau menacée. Revenge est sur le point de s’implanter aux États-Unis lorsqu’elle découvre que de nombreuses actions sont vendues dans son dos, mettant en péril l’existence même de l’entreprise. Contrainte de retourner à Stockholm, Faye risque de voir l’oeuvre de sa vie s’effondrer. Et pour couronner le tout, les fantômes inexorables de son passé semblent encore loin d’avoir étanché leur soif de sang. Avec l’aide d’une poignée de femmes triées sur le volet, elle va désespérément tenter de sauver ce qui lui appartient – et la vie de ceux qu’elle aime. Manifestement ce livre fait partie d’une trilogie dont je n’ai pas lu les deux premier tome. Aucune importance car on entre quand même dans l’histoire de cette femme impitoyable. Pourtant en aurions nous fais moins pour sauver sa famille? J’ai lu, après lecture, quelques critiques qui n’était pas bonnes du tout, pourtant j’ai aimé cette lecture est regrette de ne… Lire la suite »Lectures de mars