Aller au contenu

Essais poésie

Poésie (essais)

Un pas vers les mots N0 4

Les 10 mots imposés : Aube… prairie… tremblante… chorale…herbe… immense…  source… endroit… lumineux… chemin. Pour Fée capucine est son défi NO 4 Lever à l’aube dans la lumière tremblante du brouillard qui se dissout doucement il boit un café. Il regarde par la fenêtre cette prairie dont il connait chaque brin d’herbe, la source plus haut dans, la forêt. Ce chemin escarpé que, ce soir il descendra pour aller rejoindre la chorale de l’église. Cet endroit qui l’a vu naitre, il en aime chaque recoin. Il en aime ces habitants, rude comme lui, mais le cœur sur la main. Il en aime cet immense bonheur que lui confère le privilège d’avoir pu y rester. Il en aime son lever de soleil d’été lumineux où, ses sommet enneigés en hiver, la vie qui s’écoule paisible au gré des saisons. C’est sur cette prairie qu’un jour proche, il dormira. Enregistrer

Pour Ghislaine « Elle est bien morte hier » »

« Elle est bien morte hier » » Pour l’atelier de ghislaine Elle est bien morte hier, 2 textes bien différent, lequel allez vous préféré? 1.- Ce matin le réveil est étrange, j’entends les oiseaux, je sens même le soleil caressé mes joues en ouvrant les volets. Pour une fois j’allume la radio, une chanson emplis l’espace je fais quelque pas de danse. Le café coule doucement, c’est fou comme ça sent bon. Pas la peine de déjeuner, envie de sortir vite une petite robe, des escarpins. Je dévale les escaliers, bonjour Mme Dunand *tiens elle semble moins revêche* Est-ce moi qui répand cette bonne humeur que j’affiche sur mes lèvres? L’air est doux les fleurs pleine de rosée embaume sur le trottoir. Quelque chose à changé tout parait si beau, si joyeux Indéniablement la morosité m’as quittée, elle est bien morte hier! 2.- Je la cherche l’ appelle mais rien personne ne viens à la porte dès que je rentre. Elle ne viens plus se blottir dans mes bras pour dormir. Ne joues plus avec les peluches elle c’est endormie hier dans mes bras, de son dernier sommeil. Au dernier instant, je ne voulais plus je reculais. Le docteur a dit, que… Lire la suite »Pour Ghislaine « Elle est bien morte hier » »

Pour Ghislaine (2), Mandrine (1) et Fée Biscotte (2)

Pour Ghislaine (http://ghislaine53.eklablog.com/) Atelier N0 13 : Nouvelle, haut, écho, cour, région..laisser, vivre, entendre, parler, dire. Et les mots de octobre contennant :  OIR (atelier N0 14) Arlette (http://feecapucine.eklablog.com/atelier-d-ecriture-le-plaisir-et-l-envie-a127039648) : Les mots 10  imposés : Plaisir…envie…clavier…fantastique…phrases… discours… s’abreuver… compliquer…amour… vœu. et Les 8 mots imposés : feuilles… lieu… midi…couvrant… fil… imagine… terre… merveille Pour Mandrine (https://mandrine6.wordpress.com/) et la magie des mots commencer par  la phrase “ la vieille maison tremblait sous le poids de la neige” La vielle maison qui tremblait sous la neige, avec son grand toit couvrant où  j’ai trouvé la paix. Elle a été mon refuge tout l’hiver. Au bord de ce lac entourée de d’érables avec ces feuilles majestueuses, merveille de la nature. Depuis je n’ai plus de nouvelles de toi et l’envie en a déserté ma tête comme mon corps, sans même me mettre au désespoir je pense que tu n‘imagines pas ma paix intérieur Cette terre cette région, coupée de tout m’as permis de me ressourcer sans avoir à subir tes longs discours. Je me suis accordé le plaisirs, de me laisser vivre sans chercher à respecter le fil des heures midi, minuit quelle importance?. Pêcher, récolté cette sève sirupeuse n’ont pas été facile a… Lire la suite »Pour Ghislaine (2), Mandrine (1) et Fée Biscotte (2)

Quand *le pas vers les mots* rejoint *la mer*

Pour * Fée capucine*, qui nous demande, en principe, chaque mardi de faire un texte avec des mots imposés que voici,  : pâleur-paysage-miroir-instant-saisir-cause-destinée-reflet. Et pour Evy qui elle, nous demande un texte sur *la mer* pour son défi NO 78 voici mes participation, 2 en un. Il est des instants dans la vie qu’il faut croquer à pleine dents, Comme si, notre destinée devait s’arrêter maintenant. *** Pendant que je profite de ce paysage enchanteur Que la mer, comme un miroir me renvoie ma pâleur J’essaie de saisir ces derniers moments de bonheur Le reflet de ce qui m’attends n’est point enchanteur *** Il est des instants dans la vie qu’il faut croquer à pleine dents, Comme si, notre destinée devait s’arrêter maintenant. *** J’ai déjà dans ma tête fais le tour de la chose La vie des contraintes parfois nous impose Rien ne sert de m’expliquer la cause Ne plus voir tes rivages, courir dans ton écume est une destinée, un pâle reflet d’instants de vie, à laquelle je m’expose. *** Il est des instants dans la vie qu’il faut croquer à pleine dents, Comme si, notre destinée devait s’arrêter maintenant……………. ! *** Obama beach Sénégal. Enregistrer Enregistrer

#Inspi Pics de septembre

Ces mains qui on donné tant de douceur Aujourd’hui tachées ridées mais toujours soignées Ces main qui ont séchés tant de pleure Qui ont aussi de petites fesses décrotter… Elles n’arrivent plus à cueillir Même une rose à peine éclose Elles souffrent doivent s’abstenir De trop serrer toutes choses ces mains qu’elles voudraient cacher mais qui se tendent malgré elles qu’il faut quand elles mangent,  empêcher de trembler ce qu’elles constatent avec effroi Ces mains de mères ne les oubliez pas! C’est ma participations à #InspiPics. Et pour retrouver les explications et participations c’est IcI Enregistrer Enregistrer