Aller au contenu

Suisse

Vendredi 17 juillet j’ai été,

A Estavayer-le-Lac. Comme je vous l’ai déjà dis je profite du beau. De plus nouvel venue dans la région (1 décembre 2014) il nous faut bien apprendre à en connaitre les joli coin. C’est est un. Estavayer-le-Lac (Thavalyi-le-Lé  en patois fribourgeois) est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Broye dont elle est le chef-lieu. Bien que les fouilles archéologiques soient très peu nombreuses, il peut être établi que le territoire de la commune a connu l’occupation humaine en tout cas dès le Mésolithique (8000 – 5500 avant Jésus-Christ). L’occupation des rives est dense durant le Néolithique et la fin de l’âge du bronze. Durant les autres périodes, le niveau du lac a repoussé l’implantation des habitats sur les hauteurs. Les sondages de l’autoroute A1 révèlent de nombreuses traces d’occupation protohistorique et plusieurs habitats. Des tombes furent exhumées et leur mobilier atteste peut-être d’un établissement du Haut Moyen Âge. Le patronyme de la paroisse, Saint-Laurent, suggère la création d’un lieu de culte déjà à cette époque. Tourisme Outre les petites rues de la cité médiévale, la ville offre également plusieurs excursions via le vaste réseau pédestre balisé au bord du lac et dans la… Lire la suite »Vendredi 17 juillet j’ai été,

Visite des nos amis le 14-15 mai 2015 ( 7)

Ce matin pas de chance, le temps est vraiment maussade, pluvieux même. Après un petit déjeuner vers 08H00 assez copieux (pain-tresse-fromage variés- confiture et jus de fruits) nous partons pour une balade dans le village, Chipie même sous la pluie doit sortir. Quelques curiosités sont à voir mais surtout de nombreuses possibilités de balades que vous pouvez découvrir sous ce lien : http://www.grolley.ch/fr/tourisme/curiosites/ En rentrant les amis ont rassemblé leur effets avant de passer à table. Le repas cette fois fut : Des cuisses de poulet au four assaisonnées du 5 épices, sur des légumes de saison (courgettes poivrons, tomates ) accompagné de polenta. En dessert j’ai servis simplement des meringues de Gruyères et la fameuse crème double le tout avec framboises fraîches. Image du net   puis vers 15H00 il ont repris la route du retour…… Mais, vous n’aviez pas fini de voir la visite en  diapo de Fribourg (partie 2) c’est ICI >> http://www.kizoa.fr/Montage-Photo/d21039439kP130311684o1l1/fribourg-2-le-14-15-mai-2015

Visite de nos amis le 14-15 mai 2015 (6)

Le dessert du soir que vous attendiez ,je présume avec impatiente, fut : Poires entières en cage. J’ai vu cette recette je pense sur le net ou dans un journal, je ne me souviens plus. Mais à la base la recette que j’ai vue, ne faisait pas mention de remplir avec du chocolat. L’idée m’est venue car je sais que poires est chocolat font très bon ménage.  J »ai procéder comme suit : prendre un carré de pâte feuilletée (prête à l’emploi pour moi) et y découper des ronds (un pour chaque poire) à l’aide d’un bol ou tasse. Garder le tour des découpage et en faire des bandes assez larges afin de couvrir la poire ultérieurement. Si vous voulez mettre du chocolat, en faire fondre à feu doux, un bon morceau avec un peu de crème Choisir autant de petites poires que de personnes. Elles ne doivent ni être trop dures  ni trop mures, non plus. Les pelez et les vider à l’aide de cet instrument Faire cette manipulation par le bas sans aller jusqu’à la queue de la poire. à l’aide d’une cuillère à moka introduire le chocolat dans la poire Posez la poire sur le rond de pâte et… Lire la suite »Visite de nos amis le 14-15 mai 2015 (6)

Visite des nos amis le 14-15 mai 2015 (3)

 Après ce repas, nous sommes partis en train, à la découverte de la ville de Fribourg Fribourg a été fondée sur une terrasse surplombant la Sarine en 115730 par le duc Berthold IV de Zaehringen. En voyage dans la région, sans doute pour mettre de l’ordre dans ses possessions et tenant compte d’un « ensemble de considérations politiques, militaires, géographiques et économiques », Berthold IV choisit une terrasse surplombant la Sarine, afin d’y établir une ville « nouvelle » qu’il fortifie : Fribourg (de l’allemand frei « libre » et Burg « lieu fortifié », nom provenant des libertés octroyées par le fondateur et à rapprocher de celui de Fribourg-en-Brisgau).   En 1218, à l’extinction de la famille des Zähringen, la ville passe sous la domination des Kybourg, puis elle est vendue en 1277 à la famille des Habsbourg, avant d’être cédée à la Maison de Savoie en 1452. Devenue quasi indépendante lors des Guerres de Bourgogne, la ville obtient l’immédiateté impériale en 1478. En 1481 Fribourg entre dans la Confédération suisse. Remparts, tours fortifiées et porte de Berne   La ville originelle correspond au quartier actuel du Bourg. Il est formé de deux rues parallèles reliées par des petites… Lire la suite »Visite des nos amis le 14-15 mai 2015 (3)